Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 novembre 2015 3 25 /11 /novembre /2015 15:35
Pavoiser...

Le président de la République invite les Français à pavoiser vendredi prochain...

En effet, il sait bien qu'ils ne pourront pas être présents...

A l'Hôtel des Invalides pour l'hommage rendu aux victimes des attentats...

Il demande donc que chacune, chacun accroche un drapeau à sa fenêtre...

En signe de commémoration...

Après discussion, Mimosa et le Sergent ont décidé de ne pas appliquer la recommandation...

D'une part, leurs fenêtres ne donnent pas sur la rue...

D'autre part, ils n'ont pas envie de dépenser de l'argent pour acheter un drapeau...

Et encore d'autre part, ils trouvent que ces histoires de Marseillaises à répétition...

Et de drapeaux...

Ils trouvent que ça commence à faire beaucoup...

C'est un peu comme aller boire des bières en terrasse...

C'est bien mais ce n'est pas ce qu'ils attendent du président de la République et de son gouvernement...

Ils l'ont déjà dit :

Ils attendent des mesures politiques importantes...

Notamment au niveau de la politique étrangère...

Et de tout ce qui tourne autour...

Comme des ventes de rafales, précise le Sergent au cas où Mimosa n'aurait pas été claire...

Alors le drapeau du président...

Il restera au magasin de drapeaux...

Malgré tout, cette histoire a rappelé un très bon souvenir à Mimosa...

Un souvenir qui a beaucoup fait rire le Sergent...

C'était dans les années 60 et le général de Gaulle était attendu dans la ville sainte...

Celle qu'ils aiment beaucoup...

Sur ordre de la mairie, tous les habitants de la ville devaient pavoiser...

Le grand-père ne voulait pas...

La grand-mère voulait...

Un drapeau a donc été acheté...

Mais lorsqu'il a été déplié à la fenêtre de la maison F...

Tout le monde a pu voir que le grand-père de Mimosa qui était royaliste...

Avait dessiné une fleur de lys au milieu...

Sur la partie blanche, bien sûr...

Mimosa et le Sergent pourraient aussi faire une farce pour vendredi prochain...

Mais la situation n'est pas la même, bien sûr...

Alors, ils resteront bien tranquilles chez eux...

A écouter une belle musique peut-être...

Ou à jouer avec Fifi la grenouille...

Partager cet article

Repost 0
Published by Mimosa Goldstein
commenter cet article

commentaires

Eugène 25/11/2015 18:39

Comme le dit l'expression "Il n'y a pas de quoi pavoiser". Surfer sur l'émotion est plus facile que montrer les compromis qui ont mené à cette situation. Crier "cocorico" quand on vend des armes aux pays qui ont généré le fondamentalisme, est-ce bien raisonnable ? On aurait plutôt envie de sortir le drapeau bleu-blanc-rage...

Présentation

  • : Le blog de mimosagoldstein.over-blog.com
  • : un blog satirique
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens