Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 décembre 2015 5 11 /12 /décembre /2015 10:02
Que sera, sera...

Ce matin, Mimosa et le Sergent Cooper ont entendu le témoignage d'une victime des attentats du 13 novembre dernier...

Cet homme était au Bataclan et il raconte ce qu'il a subi pendant plus de trois heures...

C'est terrifiant...

Aujourd'hui, il est à l'hôpital pour quelques mois encore...

Et avec un pied en moins...

Ils sont encore une soixantaine dans les hôpitaux parisiens...

Dont huit dans un état très grave...

Ce témoin racontait la scène qu'il a vécue...

Il raconte aussi sa vie actuellement...

Il ne parle pas aux autres blessés...

Il n'écoute pas la radio...

Il pense que lorsqu'il sortira, il retravaillera...

Il ne sait pas s'il fera le même travail qu'avant ou s'il changera...

Ou s'il lèvera une armée pour combattre les terroristes...

Cet homme est complètement brisé...

Les amis avec qui il était dans cette salle de spectacle ont pu s'enfuir...

Sa compagne vient juste de recommencer à travailler...

Mimosa et le Sergent qui d'habitude n'écoutent pas trop ce genre de témoignage...

Ont écouté attentivement celui-là...

Avec beaucoup d'émotion...

Ils regrettent qu'on parle si peu de ces 60 victimes qui sont encore à l'hôpital...

La plupart d'entre eux ayant été amputés de bras ou de jambes...

Et les deux enquêteurs de la rue Messout Rebort se demandent...

Pourquoi ces atrocités du 13 novembre dernier...

Ne semblent même pas atténuer la haine de certains candidats aux élections...

Et ils n'évoquent pas que celles et ceux du parti de la dame bleu marron...

Au lendemain des attentats...

Lorsque tout le monde voyait Paris comme une fête...

On disait que les gens allaient changer...

Force est de constater que rien n'a changé...

Mimosa et le Sergent sont-ils déprimés ???

Non, déçus, seulement déçus...

Mais au fond d'eux-mêmes...

Ils savaient bien que rien ne changerait...

Car ils savent combien c'est difficile de changer...

Oui, ils sont déçus...

Un peu dépités...

Mais la vie continue...

Et comme le chantait Doris Day dans "L'homme qui en savait trop"...

"Demain n'est jamais bien loin...

Laissons l'avenir, venir...

Que sera sera

Qui vivra verra..."

Partager cet article

Repost 0
Published by Mimosa Goldstein
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de mimosagoldstein.over-blog.com
  • : un blog satirique
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens