Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 avril 2016 5 08 /04 /avril /2016 14:01
Le coiffeur...

Le coiffeur s'est fait traiter de "sale pédé"...

Il était en période d'essai...

Le patron ne l'a pas confirmé...

Il l'a viré...

Le coiffeur a saisi le conseil des Prud'hommes de Paris...

Le licenciement abusif a été reconnu...

L'insulte homophobe ne l'a pas été...

Puisque la coiffure est un milieu de pédés...

C'est ce qui a été décidé...

C'est une petite logique particulière dont Mimosa et le Sergent se réjouissent...

Se réjouissent ???

Oui car autant de bêtise les étonne toujours...

Et aussi parce que si le patron avait été condamné...

Il aurait du verser 1000 ou 2000 euros...

Au pédé...

Et personne n'en n'aurait parlé...

Alors que depuis ce matin, tous les médias en parlent...

Et les deux enquêteurs de la rue Messout Rebort trouvent cela très bien...

Honte sur le patron !!!

Et sur toutes celles et ceux qui emploient sans cesse ce terme méprisant...

Ou qui laissent leurs enfants le faire...

Sous prétexte qu'ils ne savent pas ce qu'ils disent...

Ou que ce n'est pas grave...

Aujourd'hui, la France entière saura que c'est une insulte grave...

Que c'est une insulte homophobe...

Qui peut être punie par la loi...

Sauf celle des Prud'hommes bien sûr...

Alors, il est certain que ça ne va pas changer la mentalité des gens qui pensent ce genre de choses...

Mais au moins, ils vont se la fermer...

Et ça, c'est très bien...

Mimosa et le Sergent, ainsi que le coiffeur, n'en demande pas plus...

Non, pas plus...

Quant à celles et ceux qui pensent que les conseils des Prud'hommes donnent toujours raison aux salariés...

Qu'ils se la ferment aussi !!!

C'est dit...

Partager cet article
Repost0

commentaires