Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 novembre 2016 3 02 /11 /novembre /2016 14:46

"Mille Millions de Mille Sabords" !!!...

Mimosa pense que, dernièrement, ce n'est peut-être pas le capitaine Haddock qui a proféré ces paroles...

Bien connues de tous les tintinophiles...

Mais que c'est plutôt le président de la République qui les lui a empruntées...

Et qu'elles ont sans doute été suivies de :

"Ras-le-bol ! Je ne veux pas me représenter pour un autre mandat" !!!

Mimosa imagine bien la scène...

Oui, mais alors comment faire ???

A-t-il peut-être ajouté, désemparé...

Il n'en faut pas plus pour imaginer Marie-Ségo passant par là...

Et peut-être intéressée par cette mandature future...

On ne sait jamais...

Qui lui aurait sans doute conseillé, à ce moment-là...

De faire publier un livre où il dirait des horreurs...

Sur les magistrats, par exemple...

Un livre où il révèlerait des choses jusqu'alors cachées...

Qui le rendraient encore plus impopulaire et dans l'impossibilité totale de se représenter...

Mimosa l'imagine hésitant...

Imagine alors Marie-Ségo lui dire que c'était une solution...

Une autre étant de faire comme son ami DSK qui avait également très bien pratiqué le sabordage...

"Mille Millions de Mille Sabords" se serait écrié à nouveau le président...

Ajoutant qu'il n'avait pas la disponibilité nécessaire pour une fellation dans un hôtel New Yorkais...

C'est ainsi qu'il a choisi l'option livre-confession...

Dont le titre :

"Un président ne devrait pas dire ça"...

Montre bien qu'il y a du sabordage dans l'air...

Montre bien que le sabordage au PS..

On sait faire...

Avec ou sans Marie-Ségo d'ailleurs...

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Mimosa Goldstein
commenter cet article

commentaires

Eugène 02/11/2016 18:20

Comment dire tout en ne le disant pas qu'on a envie de ne pas l'être, alors qu'on sait que le citoyen lambda n'en a pas envie, mais se dit que ce serait tellement mieux s'il en avait envie, pour mieux lui montrer qu'on n'en a pas envie... Toute cette politique spectacle qui occulte les vraies priorités du moment (et pour longtemps, sans doute), n'est pas digne d'une démocratie qui se respecte, enfin, qui respecte le citoyen, qui ceci dit au passage, est encore responsable de ne pas voter, ou de voter pour qui il veut, enfin pour qui saura le mieux lui présenter de belles promesses, qui comme disait Chirac, n'engagent que ceux qui les croient...
Ce quinquennat du discours alambiqué et de la confusion risque fort de distiller un alcool frelaté qui va nous laisser une "belle" et authentique gueule de bois...

Présentation

  • : Le blog de mimosagoldstein.over-blog.com
  • : un blog satirique
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens