Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 juillet 2011 3 20 /07 /juillet /2011 14:14

Ce matin, Mimosard et Coopard étaient partis se promener sur le boulevard. En passant devant le square, ils aperçurent madame Couillard qui se dirigeait vers madame Louchard.

 

Chic, se dirent-ils, une petite ragotarde en perspective. Planquons nous derrière cet étendard pour les écouter.

 

Ce fut madame Couillard qui entama la conversation :

 

- Bonjour madame Fouchard, ça va t'y ?

 

- Ca va bien madame Couillard, mais moi c'est madame Louchard, pas Fouchard.

 

- Ah, excusez-moi, faudra que je m'en souvienne. Avez vous entendu aux informations, ils ont dit que le DSK se conduit comme un hussard avec les femmes ?

 

- Non  madame Couillard, comme un soudard, mais moi ça ne m'étonne pas vous savez. Avec ces gens là, faut s'attendre à tout.

 

- Vous avez raison. On m'a bien dit que sa dame serait une cougar. Vous vous rendez compte ?

 

femme-cougar.jpg

 

On l'a échappé belle quand même. : un troussard et une cougar à l'Elysée. Pour quoi serions nous encore passés aux yeux du Monde, je vous le demande.

 

- Les gens n'ont plus de moralité, vous le savez bien. Et votre moutard, que devient-il ?

 

- Il vendait des buvards mais il en a eu marre, alors il est routard. Et le vôtre ?

 

- Il aurait bien aimé faire routard mais il est trop froussard. Alors, il  fait loubard et un peu soulard aussi, de temps en temps.

 

- C'est bien tout ça mais il faut que j'y aille car il se fait tard et je dois passer prendre ma poutargue pour midi. Et vous qu'avez vous prévu pour le déjeuner ?

 

- Oh je pense qu'une poularde fera l'affaire.

 

- Au revoir madame Fouchard,... heu Louchard

 

- Au revoir madame Couillard, à plus tard.

 

Très contents de cette petite parlote volée aux deux commares, Mimosard et Coopard reprirent tranquillement leur promenade. Vraiment, ils n'étaient pas allés sur le boulevard pour rien, on peut le dire ! Coopard à qui cette conversation avait donné des idées se demanda s'il ne ferait pas anar dans la vie. Faut voir... Peut-être un peu trop trouillard pour ça...

Partager cet article
Repost0

commentaires

N
<br /> Bravo pour cette chronique mais quand même cette Polenta Poichar, quelle tête de lard...!<br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> C'est bien les rimes en AR...Ca donne du baume au coeur !<br /> <br /> <br />
Répondre
P
<br /> Moi aussi comme Coopard je suis anar , car ce sont tous des connards ces politicards<br /> Allez tous au placard et qu ils nous laissent peinards tous ces franchouillards<br /> <br /> <br />
Répondre