Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 octobre 2011 3 05 /10 /octobre /2011 14:35

C'est en lisant le "Lexovien libre" ce matin que Mimosa a apprit qu'un nouveau médecin vient de s'établir à deux pas de chez elle.

 

Souffrant toujours de petits maux, éternellement fatiguée et patraque, elle a décidé de prendre rendez-vous afin de lui demander conseil.

 

Par chance, et peut-être parce qu'il n'est pas encore connu, elle a pu avoir un rendez-vous dans la journée.

 

La secrétaire lui a juste demandé de faire la liste de ses petits maux afin de ne rien oublier. Elle lui a dit aussi de ne pas se laver car le docteur pratique une science millénaire qui consiste à sentir le patient.

 

Un peu étonnée, ne connaissant pas cette méthode, elle a toutefois obtempéré pensant qu'elle prendrait un bon bain en rentrant et qu'il n'en serait que meilleur.

 

Elle s'est donc présentée à 14 heures à l'adresse indiquée dans le journal. La salle d'attente lui a paru plaisante et même familière, les magazines intéressants et de bonne mentalité. Une odeur connue l'a tout de suite intriguée sans pouvoir mettre de nom dessus. Elle la connaissait mais impossible de faire le lien avec une chose ou une personne connue. Peut-être un parfum à la mode.

 

Après quelques petites minutes d'attente, le nouveau docteur vint lui même la chercher dans la salle d'attente et quelle ne fut pas sa surprise...

 

Ce nouveau docteur venant à sa rencontre, c'était :

 

100_3986.jpg

 

Mais oui, le Sergent Cooper qui lui annonça qu'il n'était plus Sergent mais Docteur et qu'il était très heureux de l'accueillir dans son nouveau cabinet !

 

Quelle surprise... Ainsi, il avait fait ses études en cachette. Quel courage...

 

Bien sûr, elle comprit tout de suite que c'était sa bonne petite odeur qu'elle avait reconnue. Elle comprit très vite aussi qu'il avait fait l'école de médecine des chiens et ne fut pas vraiment étonnée lorsqu'il lui conseilla de changer de marque de croquettes et de fractionner ses repas en plusieurs prises sans oublier de prendre des petits buvés bien frais tout au long de la journée.

 

Elle n'osa pas le décevoir en lui disant qu'elle ne pensait pas pouvoir renoncer à sa marque de croquettes vertes. Elle ne dit rien. Par contre, pour les petits buvés bien frais, elle s'engagea à faire un gros effort.

 

En ressortant du cabinet, elle ne put s'empêcher de dessiner un gros coeur rouge sur la plaque de cuivre indiquant le nom du Dr Cooper labbé, spécialiste en patraquerie.

 

Quelle fierté...

Partager cet article
Repost0

commentaires

A
<br /> Le bon docteur Labbé m'a conseillé pour ma patraquerie aubépinenienne chronique de pratiquer plusieurs fois par jour le frotté de moustaches sur de la moquette ou un bon tapis, tout en gardant les<br /> fesses en l'air. Pour l'instant j'ai surtout mal aux lombaires, mais j'ai bon espoir que cette nouvelle technique hollistique porte bientôt ses fruits. Merci Docteur Labbé !<br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> <br /> Ca, c'est une bonne idée !!!!<br /> <br /> <br /> <br />