Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 septembre 2011 2 27 /09 /septembre /2011 16:41

Ce matin, en se promenantdans les rues de la ville sainte, Mimosa, Aubépine et le Sergent ont rencontré la Soeur Elphège qu'ils n'avaient pas vue depuis très longtemps.

 

Elle était à la caisse du Monoprix et exprimait son mécontentement. Dans une ville sainte, plus personne ne la laissait passer aux caisses des supermarchés !Un comble...

 

Du temps où les gens avaient de la religion, jamais une soeur n'aurait fait la queue à l'épicerie !

 

Elle ne s'y habituerait jamais.

 

En fait, elle était venue s'acheter des biscuits et du vin avant de prendre le train demain pour aller à Paris. En effet, comme tous les ans, tous les 1er samedis d'octobre, elle se rend à Paris à la marche "Existrans'" pour accompagner les transexuel(les) et transgenres dans leurs revendications.

 

Mimosa s'est toujours demandée pourquoi la soeur s'y rend pontuellement tous les ans. Y aurait-elle un intérêt personnel ?

C'est vrai que son pépé lui disait toujours "Bonjour Monsieur" quand ils la rencontraient dans les rues.

Petite, Mimosa pensait que c'était une plaisanterie du grand père.

 

Aujourd'hui, elle ne sait plus...

 

C'est vrai qu'elle est quand même très grande la soeur Elphège ! Et ses pieds ! Et ses mains ! De vrais battes de base-ball...

 

Cette année, la revendiacation de la marche est : "Non à la stérilisation forcée pour obtenir un changement d'identité"...

 

Oui, les femmes qui deviennent hommes ne doivent plus avoir d'ovaires et d'utérus...Bien que la loi ne le demande plus, certains tribunaux l'exigent encore...

 

Mais est-ce une stérilisation forcée ???

 

Mimosa a bien essayé d'en parler avec la soeur Elphège mais cette dernière est restée ferme, soupçonneuse, traitant même Mimosa de "transphobique" et elles se même quittées un peu fâchées.

 

C'est vrai que Mimosa qui a fait partie d'une association de transexuel(le)s a toujours trouvé qu'ils étaient un peu paranos... Enfin, qu'ils avaient une légère tendance à déformer et empirer les choses. Mais ça, elle ne devrait pas le dire, ce n'est pas très gentil...

 

Enfin, espérons qu'elles se retrouveront bientôt à la caisse du Monoprix, la Mimosa et la Elphège...

Partager cet article
Repost0

commentaires