Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 juillet 2011 2 26 /07 /juillet /2011 18:45

Oui, Mimosa est exténuée et par conséquent ne s'attardera pas trop à la rédaction de cet article quotidien de chaque jour car elle est vraiment dans un état épouvantable proche d'une syncope subliminale.

 

- Mais que lui est-il arrivé ?

 

- Elle a donné des coups de téléphone...

 

- Ce n'est quand même pas ça qui l'a fatiguée ? Elle était debout dans une cabine téléphonique qui sentait la gauloise et le sdf mouillé ? C'est pour ça qu'elle a pété les plombs et ressenti une telle fatigue ?

 

cabinetelephonique.jpg

 

- Pas du tout, ce n'est pas à cause du manque de confort mais à cause du manque de cohérence et de clarté de ce qui lui a été proposé :

 

D'abord, coup de fil à Véolia pour un abonnement d'eau fraîche, même pas bénite, à Lisieux. Jeune homme charmant au téléphone mais une fois le rendez vous pris, intervention d'un autre homme qui lui propose une "mutuelle" pour toutes opérations générant une intervention de services spécialisés, soit 5€ d'abonnement mensuel pour venir réparer une fuite d'eau, 5€ autres euros pour l'électricité et bien sûr encore 5€ pour les réparations afférentes aux problèmes de gaz...

 

- C'était pas gratuit tout ça avant, quand l'expression "Service Public" signifiait quelque chose ?

 

Fin de la conversation devant l'insolence de Mimosa...

 

Ensuite, coup de fil à EDF. Une jeune femme qui très gentiment propose à Mimosa de s'occuper aussi de son abonnement au gaz. Mimosa ravie... Chic, un coup de fil en moins.

 

A l'arrivée, lorsque la jeune alectricienne lui annonce qu'elle va lui soutirer 25€ par mois pour l'alectricité et 75€ pour le gaz, Mimosa commence à déchanter.

 

Et plus la journée passe, plus elle déchante jusqu'à ce qu'elle comprenne que le gaz proposé par l'EDF n'a rien à voir avec le bon gaz auquel elle est habituée depuis sa plus tendre enfance. Alors, mue par une énergie folle, elle décide d'appeler le Gaz de France, celui qu'elle connait, et au bout d'une trentaine de renseignements demandés et donnés, elle conclue un accord pour 24 € de gaz par mois !

 

Comme quoi le gaz de la dame de l'alectricité, c'était pas une affaire tout comme la mutuelle du monsieur de Véolia.

 

Mais sachez que Mimosa est fûtée et qu'on ne la manipule pas comme ça surtout quand on lui parle très vite au téléphone et qu'on emploie des mots qu'elle ne comprend pas. Là, elle se méfie...

 

Bien sûr, elle est exténuée après cette dure journée mais contente et fière d'elle ! Demain, elle téléphone à la dame de SFR, celle qu vient de faire une réduction à Aubépine Puget sur son forfait d mobile du fait qu'elle a une ADSL chez elle, alors que c'est celle de Mimosa. Va voir ce qu'elle va entendre, celle là...

Partager cet article
Repost0

commentaires