Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 octobre 2011 2 25 /10 /octobre /2011 15:30

- Arielle bonjour, c'est Mimosa Goldstein, comment allez-vous ?

 

- Très bien merci et vous ?

 

- Moi, ça va. J'aimerais parler à Bernard Henry s'il vous plait ?

 

- Je suis désolée mais il est absent.

 

- Est-il à nouveau en Lybie ?

 

- Non, il a juste fait un saut chez ralph lauren

 

- Il avait besoin d'un nouveau costume ?

 

- Non, c'est pour me commander un voile car nous partons dans quelques jours pour Sidi Bou Saïd et il pense qu'il vaut mieux ne pas choquer le parti islamiste. On ne sait jamais qui on peut rencontrer au café des nattes...

 

Extrait de conversation ce jour. En fait, Mimosa n'avait rien à dire à Bernard Henry. Elle se demandait seulement pourquoi on ne l'entend pas depuis dimanche. Aucun signe de lui dans les médias depuis l'annonce par le CNT lybien que la législation du pays sera fondée sur la charia.

 

En fait, c'est assez "silence radio" chez tous ces gens que l'on entendait sans cesse ces derniers temps. On pourrait penser qu'ils étaient au courant. D'ailleurs qui ne s'en serait pas douté ?

 

Vive la charia, la polygamie, l'interdiction de divorcer et tout le reste car son rôle est bien de codifier les aspects publics et privés de la vie des musulmans ainsi que les interactions sociales. Il n'y a aucun doute la-dessus.

 

La polygamie correspond, c'est Mathieu Guidère qui le disait à 13heures sur France Inter, à un besoin d'époux pour les femmes qui ont perdu le leur en temps de guerre. C'est ce qu'il vient de se passer.

 

Vive la charia qui, à l'instar de Franz Lehar, fait le bonheur des veuves !

 veuvejoyeuse2.jpgMais il parait qu'elle entraîne tellement de contraintes qu'elle ne sera pas appliquée... Tant pis pour les veuves...

 

D'ailleurs il explique qu'il ne s'agit pas d'un retour en arrière mais d'un progrès puisque la charia permet aux musulmans de retrouver une situation normale pour eux, une normalisation de situation de pays musulman.

 

Il faudrait arrêter de tout regarder, de tout considérer avec un regard d'occidental quand même !!! Et puis, Alain Juppé l'a dit : La France ne laissera pas faire n'importe quoi, elle veillera à ce que la démocratie puisse se mettre en place en Lybie...

 

En Tunisie, le parti islamiste aurait remporté un certain succès avec 40% des voix au 1er tour. Oui, mais c'est un parti islamiste modéré...

Dans les rues de Tunis, les hommes en robe insultent les femmes non voilées, les banques islamistes ouvrent un peu partout et prêtent de l'argent à taux 0 à des gens qui n'ont rien. Tout va bien...

 

Et puis finalement, tout cela concerne surtout les femmes et ce n'est quand même pas un drame de ne pas faire d'études, de partager son mari avec plusieurs femmes, d'avoir plein d'enfants, de rester à la maison toute la journée à faire la cuisine et de se voiler quand on sort...

 

Mais vont elles se laisser faire ?

 

En Lybie, Mimosa ne sait pas, elle ne les connait pas mais elle connait bien les femmes tunisiennes. Elle était à Tunis le 1er jour où il y a eu des femmes contractuelles (1974 ou 75) et même si les hommes étaient morts de rire, ça ne les a pas empêchés de récolter des prunes. Les femmes tunisiennes sont, il faut le savoir, plus érudites que les hommes, plus nombreuses à l'université.

Et quand on se promène avenue Bourguiba, elles ne sont pas les dernières à fumer leur clope aux terrasses de café...

 

Mimosa pense que rira bien qui rira le dernier en espérant toutefois qu'il n'y aura pas trop de dégâts avant d'atteindre le fou rire. Pas sûr quand même...

Partager cet article
Repost0

commentaires