Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 février 2014 6 08 /02 /février /2014 15:18

Mimosa pense que cette formule : "No comprende" est utilisée couramment quelque soit la nationalité de la personne qui l'emploie...

Quelque soit la nationalité de la personne à qui elle s'adresse...

Elle n'est pas représentative d'une seule langue...

No comprende signifie qu'on ne comprend pas, qu'on ne comprend rien...

Que les paroles de l'autre sont complètement impénétrables tout comme le sont parfois les voies du Seigneur...

En tout cas, c'est ce que Mimosa a pensé en lisant les intentions des administrateurs du journal Libération quant à son avenir...

Celui du journal, pas le sien bien sûr...

"Ce projet ne ferait plus de Libération un seul éditeur de presse-papiers mais un réseau social créateur de contenus monétisables sur une large palette de supports multi-médias (Print, vidéo, TV, digital, forum, évènements, radio, etc...), de quoi lui fournir de très forts relais de croissance..."

Les mêmes actionnaires ont également contacté Philippe Stark afin de faire "quelque chose" des locaux qui abrite le siège actuel dece quotidien...

Quelque chose ?

Oui, un espace culturel et de conférences comportant un plateau TV, un studio radio, une news room digitale, un restaurant, un bar, un incubateur de start-up...

Il serait question de faire de ce lieu, un :

flore.jpg

Un "Flore" du 21ème siècle...

Mais qui jouerait le rôle de Simone ? Le rôle de Jean Paul ? Le rôle de tous les autres ?

Sans doute les principaux actionnaires...

Ainsi Bruno Ledoux et Edouard de Rothschild pourraient se partager les rôles...

Chacun à tour de rôle pour ne pas faire d'histoires, le quotidien n'ayant vraiment pas besoin de conflit supplémentaire...

C'est une suggestion de Mimosa qui doit bien avouer ne pas comprendre grand chose à ce nouveau projet de restructuration de Libération...

Ou plus précisément, qui ne comprend pas la signification de tous les mots employés...

Encore plus précisément, qui comprend le fond mais moins bien la forme...

Mimosa no comprende...

Partager cet article
Repost0

commentaires