Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 janvier 2014 5 31 /01 /janvier /2014 14:16

"Oh Seigneur, comment reconnaître les bienfaits dont tu m'as comblée..."

Très souvent, Mimosa se surprend à chantonner ce chant d'église...

Il est souvent dans sa tête...

Il est vrai qu'elle a fait de très nombreuses années de cathéchisme qui l'ont bien sûr marquée...

On pourrait dire qu'elle est imprégnée...

Mais au fait, quels sont ces bienfaits que le Seigneur lui a accordé si gentiment dès sa naissance ?

Mimosa serait-elle capable de les énumérer ?

Mais il n'y a qu'à demander...

Liste aussitôt demandée, liste aussitôt exécutée...

Liste réalisée spontanément, sans échelle de valeur, que l'on pourrait aussi nommer :

"Liste de bienfaits accordés à Mimosa par le Seigneur"

- Bien jolie

- Bien intelligente

- Bien charmante

- Bien élevée

- Bien disposée

- Bien réalisée...

A première vue, il semble que ces bienfaits dispensent Mimosa de toute nécessité de suivre un stage sur "l'estime de soi"...

Quand on connait le prix de ces stages, on ne peut que s'en féliciter pour elle et ses sous et on comprend bien qu'elle se montre si reconnaissante...

Malgré tout, on peut se demander si ces bienfaits suffisent à son bonheur car on sait maintenant à quel point le bonheur est indispensable...

Quand on lui pose la question, elle répond que : "Non, bien sûr"...

Et lorsqu'elle est dans un bon jour comme aujourd'hui, elle ajoute qu'il y a un autre bienfait dont elle parle rarement et qui, celui-là, l'aide encore plus que les autres dans la vie...

Elle précise qu'elle n'en parle que très rarement tellement il est précieux...

Pressée de questions, Mimosa a fini par parler...

Le Seigneur a-t-elle dit, m'a aussi faite irrévérencieuse...

Le Seigneur ?

jésus

Irrévérencieuse ???

Oui, a-t-elle confirmé...

Et d'ajouter que c'est ce bienfait très précieux qui l'a souvent sauvée de situations bien difficiles...

Avant de repartir en chantant : "Oh Seigneur, comment reconnaître les bienfaits dont tu m'as comblée"...

Trop chanceuse, Mimosa !



Partager cet article
Repost0

commentaires