Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 avril 2014 2 15 /04 /avril /2014 12:14

"On ne sait jamais"

Et tant pis si on ne sait jamais...

- Mais n'est-ce pas le titre d'une chanson de Charles Aznavour ?

On dirait qu'avec l'âge, les goûts de Mimosa sont en train de changer...

Aznavour quand elle était jeune, il ne l'intéressait pas du tout, mais alors pas du tout, alors que maintenant, on dirait qu'elle y prête plus d'attention. Non ?

En fait, il n'en n'est rien...

Aznavour est certainement un vieux monsieur charmant mais il énerve un peu Mimosa à force de jouer les vieux sages...

Car elle, elle n'aime que les vieux farfelus qui passent leur temps à faire des niches à leurs copains...

Elle se dit que, quitte à vieillir, autant être un peu foldingue...

Par conséquent, les allures de vieux pleins de sérénité et de sagesse, ça la gave un peu...

Sauf dans certains cas, mais n'est pas le Dalaï Lama qui veut...

Pour en revenir au sujet de cet article, le titre ne faisait pas référence à un chanteur mais à l'attitude de Mimosa par rapport à une secrétaire d'Etat dont elle a un peu médit...

Il y a quelques temps et à plusieurs reprises...

Aujourd'hui, elle est morte de honte...

Mimosa, car la secrétaire d'Etat ne va pas bien mais elle n'est pas encore morte !

En effet, aujourd'hui elle sait des choses qu'elle ne soupçonnait pas à l'époque...

Comme quoi, on croit qu'on sait mais comme chantait Aznavour pour en revenir à lui, en fait on ne sait jamais...

- Mais de quelle secrétaire d'Etat s'agit-il ? Et qu'a-t-elle médit à son sujet ?

Il s'agit de Valérie Fourneyron qui a fait de multiples gaffes lorsqu'elle était secrétaire d'Etat aux sports et dont elle s'est beaucoup moquée...

fourneyron2.jpg

Il faut dire que c'était gaffe sur gaffe...

Mais aujourd'hui, la faculté a parlé et la dame est hospitalisée...

Dans un état préoccupant même si le pronostic vital (Mimosa adore cette expression...) n'est pas engagé...

Toujours est-il qu'elle souffre d'un syndrome méningé et que même si personne ne le dit, cela pourrait bien expliquer toutes ses bévues...

Enfin, c'est ce que pense Mimosa qui a décidé d'être plus clémente à l'avenir...

Au moins avec cette dame à qui elle présente toutes ses excuses...

Elle ne pouvait pas faire moins !

Ricaneuse mais probe...

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires