Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 mai 2012 3 02 /05 /mai /2012 14:31

Ce "quand même" est ce que l'on appelle une "locution adverbiale".

 

Sa fonction est de marquer un certain désir d'insister : Oui mais quand même, dit-on parfois...

 

A la place, on pourrait dire : "tout de même". C'est possible.

 

Si l'on se veut plus chic, on emploiera "nonobstant". Mais pour cela il ne faut pas avoir les incisives trop longues car on pourrait trébucher sur le mot ce qui aurait pour effet de retirer tout le chic de l'expression.

 

"Néanmoins" pourrait être un bon compromis entre un langage un peu ordinaire et un langage peut-être un peu trop sophistiqué et périlleux comme on vient de le constater.

 

Un exemple avec "néanmoins" ?

 

Voici :

 

Anne Sinclair est une très bonne journaliste. Tout le monde le sait. Elle est actuellement directrice éditoriale du "Huffington Post" et tout à l'air de bien se passer.

 

La semaine dernière, elle a été invitée par la chaîne BFM afin de commenter la soirée électorale, celle du 1er tour.

Tout s'est encore très bien passé...

 

NEANMOINS, cela n'a pas empêché le directeur général de BFM, Guillaume Dubois, de lui demander de rester chez elle dimanche prochain.

 

En effet, les médias ont trop parlé de son mari cette semaine, cela ne serait donc pas convenable qu'elle se lance dans une analyse politique ce dimanche 6 mai 2012...

 

Ce "néanmoins" semble très bien approprié dans ce cas.

 

Mais on aurait pu dire aussi : "Quand même ! Cette décision n'est-elle pas particulièrement injuste et bête, voire crétine ?"

 

Ou bien :

 

"Nonobstant le talent d'Anne Sinclair, le directeur de BFM a joué les poules mouillées. Il ne veut pas d'histoire, il a demandé à la journaliste de rester chez elle devant sa télé.

 

Mais si on continue à s'énerver, on pourrait finir par dire :

 

GUILLAUME DUBOIS, COLLABO !!!! LE PEUPLE AURA TA PEAU...

 

echafaud.jpg

 

C'est ainsi que les situations dégénèrent parfois...

 

A cause d'une locution adverbiale...

Partager cet article
Repost0

commentaires