Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 mars 2013 2 05 /03 /mars /2013 12:28

On le sait depuis hier : les Français boivent toujours autant...

Rien n'y fait, aucune campagne de sensibilisation ne fonctionne. Ils picolent ! Et tous autant, du Nord au Sud, de l'Est à l'Ouest...

Malgré tout et selon l'Insee, la consommation moyenne d'alcool est de 27 grammes par jour et par adulte contre 45 grammes en 1970. il y a donc du progrès...

49000 personnes meurent de trop d'alcool chaque année. C'est triste et dommage mais il faut bien mourir de quelque chose. Si ce n'est pas de l'alcool, c'est du tabac, quand ce n'est pas du tabac c'est du diesel ou de l'abus de pesticides ou encore des méfaits de l'amiante; Alors...

Tout le monde voudrait mourir de vieillesse et en bonne santé mais ça ne se passe pas toujours comme ça...

Aujourd'hui, les médecins disent qu'il ne faudrait pas dépasser 1/2 verre de vin par jour...

Quand même !!!

On peut le dire, ça ne fait pas beaucoup...

Jusqu'à un demi-verre, le vin serait même bon pour la santé mais à partir de 3/4, c'est fichu...

Mimosa en est toute retournée car elle pense parfois atteindre ces 3/4 de verre et cela au quotidien...

Mimosa serait-elle alcoolique ?

On dirait bien...

Il va certainement falloir qu'elle entreprenne une cure de désintoxication. Il va fallir qu'elle se renseigne sur la prise en charge de la sécurité sociale et sur les cliniques qui proposent ce service.

Cela pourrait être l'occasion de découvrir une région. Elle pourrait partir avec le Sergent comme accompagnateur bénévole...

Aubépine Puget ne semble pas intéressée pour le moment...

Mais pour Mimosa qui vient d'acheter encore 2 bouteilles de vin ce matin, il va vraiment falloir y penser...

Elle a connu tout au long de sa vie un certain nombre de personnes qui auraient dû y penser aussi mais qui ont préféré vivre comme ils en avaient envie :

prevert2.jpg

Prévert et ses copains par exemple qui ont eu la chance d'échapper à cette époque où même 3/4 de verre, c'est pas bien du tout...

Quand même, ne serait-ce pas un peu exagéré ???

La santé, c'est bien mais si c'est au prix de mourir de tristesse et de frustration, faut réfléchir...

Finalement, avant de partir pour une cure, Mimosa et le Sergent vont prendre le temps de peser le pour et le contre d'un petit demi verre de vin quotidien...


Partager cet article
Repost0
4 mars 2013 1 04 /03 /mars /2013 16:26

- Mimosa, vous sortez de chez la dentiste. Que se passe-t-il ?

- Rien, rien. Rien du tout...

- Ce n'était pas votre contrôle annuel puisque vous l'avez déjà effectué il y a un mois. Alors ?

- Et bien figurez-vous que c'est une histoire de dent fissurée...

- Vos dents se fissurent ?

- Oui c'est ça...

- C'est peut-être parce que vous ne mangez pas de viande. Vous devez manquer de calcium ou de quelque chose comme ça... Ou bien vous mangez peut-être trop de biscuits sucrés et chocolatés...

- Bien sûr, c'est encore de ma faute !

- Mais non Mimosa, nous cherchons juste les raisons de ces fissures...

- Je vais vous le dire puisque ça vous intéresse tant. Voici la raison :

dentier- Mais c'est un dentier ! 

- Non, ce sont deux mâchoires qui se serrent tellement qu'elles ne laissent rien passer et qu'elles finissent par provoquer des fissures ou fêlures de dents et ça s'appelle "Syndrome de la dent fêlée"..

- C'est donc ce dont vous souffrez ?

- Oui, c'est ça...

- C'est ce que la dentiste vous a dit ?

- Oui et ça l'a fait beaucoup rire. C'est vrai que c'est drôle quand même de serrer les mâchoires au point de se péter les dents !

- Vous aussi, vous trouvez ça drôle ?

- Oh oui assez quand même...

- Et elle a fait quoi la dentiste ?

- Elle a colmaté avec un composite. Elle dit que ça peut tenir tout le restant de ma vie ou bien que ça peut ne pas tenir...

- Il faudrait peut-être que vous arrêtiez de serrer les mâchoires, du moins aussi fort...

- Oui mais si j'arrête, ça va me faire des rides. La peau de mes joues va devenir flasque et ça ne va pas être beau...

- Donc il vous faut choisir entre l'implant dentaire et le lifting ? C'est bien ça ?

- Oui, c'est bien ça...

Dur choix pour Mimosa. Il faut tenir compte de tous les paramètres. L'implant dentaire est pris en compte - en partie - par sa mutuelle. Le lifting, non...

Faut voir...

Partager cet article
Repost0
3 mars 2013 7 03 /03 /mars /2013 14:08

- Mimosa, nous n'avons pas l'habitude de vous entendre prononcer de tels mots. Qu'en est-il de votre langage si raffiné, si châtié ?

En plus, nous parler de "beigne" le jour de la fête des grands-mères, ce n'est pas gentil, enfin !

 

- Je vais répondre à ce reproche. Mais avant je voudrais vous signaler que je n'aimais pas mes grands-mères. C'est un point important et je tiens à préciser qu'elles ne m'aimaient pas non plus !

 

- Bon, comme ça vous êtes quittes...

Est-ce pour ça que vous êtes en analyse depuis 20 ans ? A cause de vos mémés ?

 

- Absolument !

 

- Maintenant que vous avez fait cette mise au point, dîtes nous donc pourquoi vous voulez nous parler de "beigne"...

Quelqu'un vous aurait tapé ? Vos grands-mères vous battaient ?

 

- Laissez mes grands-mères tranquilles. Non, elles ne me battaient pas mais ce n'étaient pas des femmes intéressantes sur le plan humain. Enfin, c'est mon opinion...

Mais elles sont mortes et il faut leur ficher la paix sinon elles vont revenir m'embêter pour se venger, me tirer les cheveux quand je dors et trouver plein de trucs horribles pour me faire peur...

 

- D'accord Mimosa. Mais cette "beigne", quelle en est la nature ?

 

- Je suis étonnée de votre question car tout le monde sait ce que c'est. Voyez par vous-mêmes :

 

donut2.jpg

 

- Mais c'est un Donut !

 

- Si vous voulez mais pour moi qui ai vécu au Nouveau Brunswick dans ma jeunesse, c'est une beigne. Comme au Quebec...

 

- Et alors, c'est la sainte Beigne aujourd'hui ?

 

- Je ne crois pas mais je voulais simplement vous signaler que - pour la première fois de ma vie - j'ai osé en goûter une...

 

- Aujourd'hui même ?

 

- Oui pour mon petit déjeuner...

 

- Et alors ?

 

- Alors, c'est un régal ! Et je m'apprête à recommencer très bientôt. En fait, le plus tôt possible car il me faut rattraper maintenant le temps perdu...

 

- Ne vous faites pas d'illusions Mimosa, le temps perdu ne se rattrape jamais...

 

- Ce n'est pas certain mais maintenant, je dois vous laisser pour aller prendre le thé à Cabourg avec mon ami Marcel. Je vais lui en parler car je crois qu'il maîtrise bien le sujet et je vous dirai ce qu'il en pense...

 

Enfin et quoi qu'il en soit et que ce soit Beigne, Donut ou Doughnut, quelle merveille, mais quelle merveille !!!

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
2 mars 2013 6 02 /03 /mars /2013 15:25

Ce matin, Mimosa et le Sergent Cooper avaient rendez-vous avec une copine pour faire leurs demandes de cartes de presse.

 

C'est une démarche assez facile. Il suffit de saisir une commission - commission de la carte de presse - qui accorde ou pas le statut de journaliste stagiaire pour une période de deux ans. Ensuite, elle statue sur le côté définitif de la chose. Cela dépend de l'activité au cours de ces deux années. Cela dépend aussi un peu et beaucoup des relations...

 

Mimosa et le Sergent ont déjà rempli leurs dossiers. Rien qu'avec ce blog qui est consitué de 667 articles, ils ont bon espoir d'avoir gain de cause, et cela sans compter leurs chroniques à propos de tout et de rien.

 

Pour eux, l'affaire semble dans le sac...

 

Par contre, ils sont un peu inquiets pour leur copine qui, elle pourtant,se montre très confiante. Un peu trop pensent-ils...

 

C'est une femme qui participe depuis 3 mois à une émission de télévision - une petite chaîne de la TNT - où elle cotoie des journalistes, des politiques de tous bords, des artistes, etc... Elle pense que ça va être suffisant pour obtenir cette carte de presse.

 

Ce n'est pas évident. En plus, elle avait oublié que c'est la Foire aux Arbres dans la ville sainte pendant 3 jours et que le centre de la ville est interdit aux voitures. Elle a eu beau pester, rien n'y a fait et elle a loupé les heures d'ouverture de la sous-préfecture...

 

Il ne lui reste plus qu'à attendre lundi matin pour se présenter...

 

Mimosa et le Sergent lui ont conseillé de faire un peu profil bas, d'être un peu humble lorsqu'elle présentera son dossier mais elle est tellement sûre d'elle qu'elle leur a ri au nez...

 

Et pourtant, rien n'est acquis...

 

Enfin, elle verra bien. Si la commission ne lui accorde pas sa carte, elle pourra toujours reprendre une de ses anciennes professions, ce n'est pas ça qui manque...

 

Par contre, si on lui accorde, on n'a pas fini de la voir dans tous les médias...

 

Gentiment, le Sergent et Mimosa proposent à leur lectorat une de ses dernières photos afin de la reconnaître en cas de réussite :

 

bachelotjournaliste.jpg

Oui, c'est elle...

Partager cet article
Repost0
1 mars 2013 5 01 /03 /mars /2013 19:56

Le 27 février, il y a donc deux jours, nous avons appris le décès de Stéphane Hessel. Il avait 95 ans et une vie bien remplie. 

Les médias en ont beaucoup parlé. Sa mémoire a été saluée par tous : Un homme remarquable connu depuis quelques années de monsieur et madame Tout le Monde, depuis la parution de son manifeste en 2010 : "Indignez-vous !"...

Un humaniste, une belle personne...

Mais le même jour, un autre homme est décédé à l'âge de 99 ans et il se trouve que les médias n'en n'ont pas beaucoup parlé. 

Et pourtant...

Henri Caillavet, homme politique, a servi son pays pendant de nombreuses années. Il laissera à celles et ceux qui ont suivi sa carrière le souvenir d'un homme qui n'avait pas peur d'innover, de monter au créneau, un homme toujours prêt à défendre, par la loi, les plus faibles...

Né en 1914, il n'a pas hésité à s'opposer à Pétain dès 1940. Il sera même arrêté en 1942, soupçonné d'actions contre le régime de Vichy. Faute de preuves, il sera relâché.

Cet homme, ce radical-socialiste, député puis sénateur, sera sur de nombreux fronts pendant plusieurs décennies.

Il sera à l'origine  de l'élaboration de projets de loi concernant l'IVG, le divorce par consentement mutuel, les greffes d'organes, l'euthanasie, l'acharnement thérapeutique.

Il fera aussi des propositions de lois concernant l'homosexualité et la transexualité afin que cessent les discriminations. Il sera aussi à l'origine de la CNIL...

Une vie bien remplie. Partout où il était question de revendiquer plus de libertés ou de les défendre, Henri Caillavet montrait le museau...

caillavet.jpgUn homme libre, un esprit libre...

Il s'était battu contre l'acharnement thérapeutique. Son entourage l'a entendu et a respecté ses engagements. Il est décédé tranquillement dans sa maison de Bourisp...

Contrairement à Stéphane Hessel dans les dernières années de sa vie, Henri Caillavet n'a pas été l'idole des médias ni des jeunes, mais c'était quelqu'un...

Salut Caillavet !

Partager cet article
Repost0
28 février 2013 4 28 /02 /février /2013 11:14

Mimosa semble en très grande dépression depuis trois jours. Son entourage est inquiet. Que lui arrive-t-il ?

Pourtant, elle a tout pour être heureuse ! Et même plus !!!

Elle pourrait vivre en Afghanistan menacée par les talibans, être nonne tibétaine et avoir parcouru des milliers de kilomètres à pied pour fuir son pays, être exilée au fin fond d'un pays inhumain, être malade, seule et abandonnée, être laide et vieille...

Bien qu'elle soit épargnée de tout cela, rien n'y fait : elle n'a pas le moral...

C'est peut-être le temps gris et froid depuis des mois. On dit bien que dans les pays du Nord du Monde les gens sont facilement dépressifs surtout quand ils ne voient pas le soleil pendant des mois...

C'est peut-être hormonal, quoi que... A son âge, son corps dispose-t-il encore d'hormones ???

Elle ne mange peut-être pas assez ? Mais regardez son placard de cuisine, il est plein de paquets de gateaux secs entamés ce qui prouve qu'elle ne fait pas que les regarder...

Alors, elle ne sort pas assez ? Mais elle est tout le temps dans la rue avec le Sergent même que parfois, elle n'en peut plus...

Le mieux serait certainement de lui demander ce qui ne va pas...

- Mimosa, allez lancez vous et dites nous ce qui ne va pas !

- Je voudrais bien vous le dire mais vous allez rire de moi et surtout le répéter à tout le monde...

- Mais bien sûr que non voyons. Ce sera un secret entre nous...

- Bof, les secrets vous savez, je n'aime pas trop ça...

- Bon écoutez Mimosa décidez vous car nous n'avons pas que ça à faire. Vos états d'âme sont certes très intéressants mais quand même. Vous n'ignorez pas qu'il se passe plein de choses dans le monde.

A ce propos, ce ne serait pas le départ du Pape qui vous mettrait dans cet état ? N'ayez pas peur de l'avouer. Vous savez, il y avait 150000 personnes hier sur la Place Saint Pierre pour le voir une dernière fois. Nous comprendrions très bien que son départ vous perturbe !

- Comment avez vous trouvé ? Oui son départ me laisse dans la plus grande détresse. En fait, c'est surtout la raison de son départ qui me perturbe grandement. Vous le savez, l'intolérance me met toujours dans cet état dépressif...

- Nous ne comprenons pas. Vous savez bien qu'il part pour des raisons de santé et de fatigue. Que vient faire l'intolérance dans cette histoire ? Vous vous méprenez Mimosa...

- Ah c'est que vous n'êtes pas au courant ! La vieillesse n'est qu'un prétexte. Tous les papes sont vieux et malades, c'est normal et ils ne démissionnent jamais. Mais tous ne se montrent pas ainsi en public :

papegay.jpg

- Heulà Mon Dieu !

- Vous pouvez le dire ! Cette photo a été prise à son insu et c'est ainsi qu'il a été sommé de donner sa démission.

C'est vrai que cette histoire m'afflige beauoup. Si même un Pape ne peut plus être gay, où allons nous ???

Elle a raison Mimosa. Espérons quand même qu'elle se remette vite, le plus vite possible afin d'être en pleine forme pour accueillir le prochain Pape...

Partager cet article
Repost0
27 février 2013 3 27 /02 /février /2013 09:39

Parfois, les circonstances de la vie sont cruelles...

Bien sûr, il ne s'agit pas du décès de Stéphane Hessel décédé ce jour à l'âge de 95 ans. Cet homme a eu une vie certainement passionnante, faite de bonheurs et de malheurs comme toute vie. Sa famille doit être peinée, peut-être soulagée aussi. Parfois, ça arrive...

Mais alors pour qui la vie est-elle cruelle ?

Mais pour ces gens qui rêvent de "faire" l'Egypte à la retraite et qui n'en reviennent pas...

Pour ces mêmes gens - oui certainement les mêmes - qui rêvent de faire un tour en montgolfière et dont la famille leur fait ce cadeau pour leurs 60 ans et qui n'en reviennent pas non plus...

Car depuis quelques temps, on peut allier les deux !

En effet, une véritable autoroute de montgolfières a vu le jour au dessus de Louxor :

louxor

Il parait que c'est très agréable et que le service est très bien organisé avec une petite collation offerte avant le départ...

Malheureusement, hier le vol ne s'est pas bien passé et la montgolfière a pris feu faisant une vingtaine de morts...

Se fiant aux statistiques, Mimosa en a immédiatement déduit que parmi les passagers, il y avait forcément des gens de 60 ans à la retraite dont ce survol de Louxor était le cadeau d'anniversaire !

Elle trouve cela très triste. D'autant plus triste qu'elle est intimement persuadée qu'ils n'avaient pas si envie que ça d'aller en Egypte - c'était juste un vieux rêve - et que le vol en montgolfière, ils s'en seraient bien passés. Encore une idée de leur femme ou de leur mari. Enfin, un truc comme ça...

Il est certain que s'ils étaient restés chez eux à Ouilly le Vicomte par exemple, ils ne seraient pas morts aujourd'hui...

Ils seraient peut-être morts de vieillesse, comme Stéphane Hessel, à 95 ans laissant une famille triste et qui sait, soulagée...

La vie est parfois cruelle...

N.B. Mimosa est au courant que l'âge de la retraite n'est plus vraiment 60 ans mais c'était mieux pour l'histoire...


Partager cet article
Repost0
26 février 2013 2 26 /02 /février /2013 12:48

- Mais Mimosa, que se passe-t-il ? Vous n'avez pas l'air bien du tout...

- Non, ça ne va pas !

- C'est votre mal de gorge ?

- Non c'est ma gazinière ! Le système d'allumage automatique s'est mis en route tout seul et ça fait un petit bruit d'étincelle toutes les secondes. C'est vraiment un truc qui scie les nerfs...

- Et vous ne pouvez pas l'éteindre bien sûr sinon vous ne seriez pas si énervée ?

- Evidemment voyons...

- Mimosa, il faut vous reprendre. Ce n'est quand même pas si grave. Il y a peut-être autre chose qui vous a énervé avant ?

- Oui cet hiver gris et humide qui ne se termine pas...

- Mais aujourd'hui, il y a un peu de soleil...

- Oui mais vous m'avez demandé ce qui n'allait pas avant l'affaire de la gazinière...

- Il faut absolument vous détendre. Fermez les yeux et essayez de visualiser votre gazinière...

- D'accord. J'y suis, je la vois...

- Pourriez vous nous la décrire ?

- Oui, voilà :

tetedemort.jpg

- Mimosa, ce n'est pas avec ce genre d'image que vous allez vous calmer !

- Mais c'est la seule qui me vient à l'esprit !

- Essayez d'être un peu plus zen !

- J'ai essayé et ça ne fonctionne pas. J'ai tout essayé d'ailleurs et si vous voulez savoir, je lui ai même tapé dessus !

- Et alors ?

- Mais ça n'a rien donné sinon je ne serais plus énervée. Voyons !

Cela fait des heures que ça dure et Mimosa ne sait plus quoi faire...

Enfin, elle a quand même une idée : Une bonne grève de la faim pourrait peut-être ramener un peu d'ordre dans le système d'allumage de cette vieille gazinière lui montrant ainsi qu'on peut même se passer de ses services si elle ne revient pas à de meilleures dispositions...

Avec bulletin de santé toutes les 24 heures...

C'est parti !

 


Partager cet article
Repost0
25 février 2013 1 25 /02 /février /2013 11:42

Ca y est, il semblerait que Mimosa ait enfin trouvé sa voie...

Oui sa "voie" cette chose très importante dans une vie, celle qui empêche de tomber dans la drogue, l'alcoolisme ou la dépression...

Pour sa "voix" on verra plus tard mais elle finira bien par revenir, claire et enjouée comme avant sa maladie...

Mais pour en revenir à sa "voie" on peut le dire, elle a eu beaucoup de mal à la trouver...

Elle a essayé beaucoup de choses. On pourrait même dire tant et tant de choses et puis voilà, au bout de 20 ans de thérapie, elle a trouvé...

C'était tout simple, du moins en apparence...

Aujourd'hui, elle se sent prête à le révéler : Elle est faite pour le "maudianisme", elle en est certaine...

Ses détracteurs - mais oui elle en a quelques uns - vont certainement lui faire dire que ce mot n'existe pas dans le dictionnaire. Ils vont aussi lui proposer de retourner chez les stoïciens. C'était quand même plus sérieux ! Ou de se tourner vers une philosphie New Age si vraiment elle a besoin de mettre un peu de folie dans sa vie !

Mais elle sait que tout cela ne la comblera pas. Elle est décidée : sa vie sera désormais vouée au "maudianisme" et cela dans les moindres aspects de sa vie...

Elle pense même - si sa santé lui permet - ouvrir une école et même plusieurs centres afin de faire profiter d'autres personnes de cette révélation certes tardive mais oh combien pleine d'espoir.

Espoir de vivre une vie meilleure, une vieillesse charmante loin des récriminations des vieillards en maison de retraite qui se tapent dessus du matin au soir...

Vivre en prenant le temps et le soin de regarder ce que les autres ne voient plus, s'opposer par l'humour au conformisme ambiant et aux conventions sociales de toutes sortes et mettre de la fraîcheur dans toutes les actions de la vie...

Voilà le "maudianisme" et son initiatrice, Ruth Gordon :

maud.jpg

Dans ce magnifique film de Colin Higgins :

harold et maude1Harold et Maude...

Bien sûr, en attendant d'avoir réuni les fonds nécessaires pour créer des centres dans le monde entier, Mimosa exercera ses talents de maudianiseuse sur ses bien aimés Cooper Labbé et Aubépine Puget, deux personnes tout à fait aptes à remporter très vite de grands succès dans ce domaine.

Deux petites personnes ayant passé la fin de semaine à se demander si le suicide ne serait pas la seule issue à cet hiver qui n'en finit pas...

Que d'espoir...


Partager cet article
Repost0
24 février 2013 7 24 /02 /février /2013 14:40

Ce matin, les trois de la rue Messout Rebort sont partis pour les Etats-Unis afin d'assister à la cérémonie des "Oscars".

Ils devaient prendre le même avion qu'Emmanuelle Riva mais Aubépine n'ayant pas réussi à se réveiller à temps, ils ont finalement pris le suivant. Ce n'est pas grave, ils seront quand même à l'heure et comme ça, ils ne lui feront pas d'ombre. Elle aura les journalistes pour elle seule et comme c'est son anniversaire, ça tombe bien.

Elle est donc nominée pour son rôle dans le film "Amour". Ce serait bien qu'elle ait l'oscar de la meilleure actrice mais ce serait bien aussi que ce soit quelqu'un d'autre. Enfin c'est ce que pense Mimosa...

Fera-t-elle preuve de la même grandeur d'âme si elle-même ne remporte pas l'oscar convoité ? 

On ne peut pas savoir...

On ne peut jamais savoir à l'avance comment on va réagir. On peut être sûr d'avoir la bonne réaction, la meilleure, la plus juste et puis être submergé par une émotion et là, tout peut déraper...

Pourtant Mimosa aimerait bien rester très digne même si elle n'a pas l'oscar du meilleur costume pour son film :

mimosavatar

"Un dimanche chez les Avatars"...

 Oui si Aubépine Puget ne remporte pas celui du meilleur rôle de tous les temps pour sa prestation hors pair du film réaliste :

100 2331

"Vieille, mauvaise et revêche" où elle se montre tout à fait remarquable...

Oui, Mimosa est bien décidée à rester de marbre d'autant plus qu'un nom semble sur toutes les lèvres pour cet Oscar 2012. Celui d'une toute jeune artiste qui viendrait de l'armée d'après ce qu'on en dit dans Jours de France :

 

polentasoldat

Et qui fait un tabac dans "La Madelon du XXIème siècle"...

Enfin, ce soir tout le monde sera fixé et puis finalement, l'essentiel n'est-il pas de participer, se demande Mimosa en rêvant au dessus des nuages...

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de mimosagoldstein.over-blog.com
  • : un blog satirique
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens