Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 mai 2012 4 24 /05 /mai /2012 15:01

Rien ne va plus !

 

Mimosa et le Sergent seraient-ils en train de jouer leurs pensions de retraite au casino de Deauville ?

C'est madame Puget qui va être contente...

 

Heureusement, il ne s'agit pas de Baccara ou de Black Jack au casino...

 

Bien que Jack ne soit quand même pas loin...

 

- Mais de quel Jack s'agit-il ? Cette histoire semble un peu embrouillée...

 

- Mais Jack Lang bien sûr ! C'est qu'il serait candidat au perchoir :

 

perchoir.jpg

 

- Ce n'est pas possible. Il est déjà réservé et c'est un mono-perchoir !

 

- C'est ce que l'on croyait. Mais ce n'est plus vraiment d'actualité car non seulement le camarade Lang a mis une option dessus mais il y a aussi le camarade Glavany qui s'y verrait bien.

 

- Et Marie-Ségolène alors ? On lui avait promis !

 

- Ca c'est sûr qu'elle ne va pas être très contente. Ca va faire mal...

Mais il faudrait déjà qu'elle soit élue députée pour pouvoir être élue au perchoir et il faudrait aussi que la gauche remporte les élections législatives...

Après il faut aussi savoir que le vote pour le perchoir se fait à bulletin secret et des gens qui ne font pas trop confiance à Marie-Ségolène, il y en a...

 

- C'est vrai qu'elle est parfois étonnante. Mais ça voudrait dire qu'on lui avait promis pour qu'elle se tienne tranquille pendant la campagne présidentielle ?

 

- C'est bien possible. Enfin, tout n'est pas perdu pour elle car elle avait une autre rivale en la personne de la dame Lebranchu mais elle a été nommée ministre. Alors de ce côté là pas de problème...

 

- Et à l'UMP, ça se passe mieux ?

 

- Oui, surtout entre Copé et Fillon, c'est top en ce moment mais au moins ils ne se battent pas pour ce fameux mono-perchoir...

Ils se battent pour une place de chef de parti.

 

- C'est moins glorieux. Est ce que ça gagne bien ?

 

- On ne sait pas mais tout cela est bien vain et triste...

 

"Tout pouvoir est triste" disait Alain le philosophe. On va finir par le croire...

Partager cet article
Repost0
23 mai 2012 3 23 /05 /mai /2012 13:17

Ce matin, Simone a appelé Mimosa pour parler un peu de tout et de rien comme elle aime le faire de temps en temps.

 

Cela énerve un peu Mimosa qui n'est pas très sociable et parfois elle ne répond pas quand elle voit le nom de Simone qui s'affiche sur le téléphone.

 

Ce matin, elle a répondu et voici ce qu'on aurait pu entendre si on avait été une souris :

 

- Allo Mimosa ? C'est Simone...

 

- Oui Simone, je sais que c'est vous. Vous savez bien que votre nom s'affiche sur mon combiné...

 

- C'est vrai mais je préfère quand même préciser que c'est moi. Alors, comment allez vous ?

 

- Ca va bien et vous ?

 

- Très bien. J'étais partie en pélerinage à Lourdes avec nos amies religieuses, Jeannette et Elphège. Nous nous sommes fait un peu de souci avec votre histoire de suicide collectif. Mais comme nous n'avons rien vu dans les journaux, nous avons pensé que vous avez changé d'idée.

 

- Non, je n'ai pas changé d'idée mais c'est le 1er ministre qui m'a sauvé la vie. On peut dire ça comme ça. En effet, en nommant Cécile Duflot au logement, il m'a évité de mettre ma menace à éxécution. C'est seulement si elle avait été à l'écologie ou au développement durable que nous devions nous suicider, les autres et moi.

Mais le 1er ministre n'a pas voulu prendre le risque. Il l'a mise au logement, comme ça tout le monde est tranquille.

 

- Tant mieux, je suis bien contente que ça se termine comme ça. Et Brad Pitt, vous l'avez vu hier soir à la télé ?

 

- Aubépine m'a dit qu'il était interviewé en effet mais comme je n'avais pas mis mes lunettes, j'ai cru que c'était une vieille femme qui passait à la télé :

 

bradpitt.jpg

 

Et puis vous savez, en fait je ne sais pas qui c'est. Je sais juste que c'est un acteur mais je n'ai jamais vu aucun de ses films. Et vous, vous le connaissez ?

 

- Oui, je l'ai vu dans Thelma et Louise. Il jouait le voleur.

 

- Ah oui, je l'avais vu aussi mais ça m'avait un peu énervé le succès de ce film. Trop violent pour moi et pas si extraordinaire que ça. Enfin, c'est mon opinion.

Bon, Simone vous m'excuserez mais il faut que j'aille acheter mes courgettes pour midi. On se rappelle plus tard ?

 

C'était ce que la petite souris aurait entendu si elle était sortie de son trou...

 

Une conversation sans prétention...

Partager cet article
Repost0
22 mai 2012 2 22 /05 /mai /2012 14:22

Oui, la météo est morose, le temps est humide, gris, frais, beaucoup trop frais pour la saison. Il n'arrête pas de pleuvoir...

 

Mais que se passe-t-il donc ?

 

Poujadasse a bien essayé d'inviter Mimosa à son journal télévisé de 20heures ce soir - son célèbre JT - mais elle n'est pas libre. Elle a le Dr House sur une chaîne concurrente à 20h50.

 

Elle ne serait pas chez elle à temps et elle ne pourrait pas le supporter...

 

Mais pourquoi chercher à l'inviter ?

 

Serait-ce pour parler du temps ? De la pluie ? De Météo France ?

 

Oui, en quelque sorte mais c'est surtout par rapport à ses connaissances en théologie que Poujadasse aurait souhaité lui poser quelques questions car il se doute bien que ce temps n'est pas normal et qu'il cache quelque chose de pas ordinaire...

 

 

Il sait que Mimosa a des infos et il aurait bien aimé les  lui soutirer...

 

Bonne fille et surtout culpabilisant un peu de priver le monde entier de son savoir à cause de son feuilleton du mardi soir, elle a décidé de lui envoyer un petit billet explicatif qu'il lira pendant son JT.

 

 

Parlons du mauvais temps, dira-t-il avant d'ajouter que d'après Mimosa, il serait dû au chagrin des apôtres depuis Pâques. En effet, jusque là, tout allait bien. Mais depuis, ce n'est que de la pluie, tous les jours...

 

Il expliquera qu'en fait ce n'est pas de la pluie. Ce sont les apôtres qui pleurent, ce sont leurs larmes qui nous mouillent la tête.

 

Car lorsque le petit Jésus est mort sur la croix, ils ont eu beaucoup de chagrin même s'ils savaient qu'Il allait monter au ciel directement le quarantième jour après son décès. Mais ils avaient beau le savoir, ils ne pouvaient pas s'empêcher de pleurer, de se faire du souci et la dépression s'est installée tout doucement.

 

Il ajoutera que Mimosa est très au courant car l'un d'eux a essayé de la contacter afin qu'elle leur envoie la boîte de Prozac prescrite par le Dr G.

Mais ne l'ayant pas achetée, elle n'a pas pu leur envoyer.

 

Poujadasse dira bien qu'elle a essayé de les raisonner, que c'était presque fait mais que maintenant, ils craignent que le Saint Esprit ne viennent pas les voir le jour de la Pentecôte comme ils en rêvent depuis presque 50 jours maintenant...

 

 

pentecote2.jpg

 

Et que c'est ainsi tous les ans depuis plus de 2000 ans ! Mais plus ça va et plus ils pleurent...

 

Il dira que selon Mimosa, le réchauffement climatique n'a rien à voir dans cette affaire. Ce qui tombe du ciel actuellement, c'est juste le chagrin d'une douzaine d'hommes qui pleurent leur maître bien-aimé et qui se font du souci pour leur avenir au cas où le Saint Esprit ne viendrait pas car comment trouver du travail actuellement si on ne parle pas plusieurs langues ?

 

Il concluera en disant que Mimosa lui demande de rassurer ses auditeurs pour le week-end de Pentecôte. Elle pense que l'Esprit Saint sera ponctuel et que les pleurs vont cesser.

 

Elle pense même que les salariés peuvent poser leurs RTT pour partir en week-end. Le soleil sera de retour...

 

Il terminera en disant que c'est son opinion, que c'est son explication de cette météo morose et qu'il la remercie au nom de tous les téléspectateurs...

 

Et c'est le coeur léger que Mimosa pourra brancher son vieux poste de télévision sur une chaîne concurrente afin de savourer son feuilleton...

Partager cet article
Repost0
21 mai 2012 1 21 /05 /mai /2012 11:11

Le Sergent Cooper est furieux, vraiment furieux, forcément furieux comme aurait dit Marguerite Duras qui avait le sens des réalités.

 

Pressenti pour être ministre de la condition canine dans le gouvernement Ayrault, il vient de recevoir un courrier l'informant que, finalement, il ne correspond pas à la norme demandée.

 

Mais pourquoi donc ? De quelle norme s'agit-il ?

 

Il a immédiatement contacté le secrétaire général de Matignon afin de savoir ce qui ne va pas chez lui.

La réponse ne s'est pas faite attendre : ses origines...

 

Ne comprenant pas ce qu'on pouvait leur reprocher, il a voulu en savoir plus.

 

Et il l'a su : Dans le cadre de la diversité, il n'a pas la couleur recherchée...

 

Il a bien essayé de faire valoir ses origines maltaises mais rien n'y a fait : Il est trop blanc, il fait trop français, ça ne peut pas le faire...

 

Il a continué à argumenter : Il n'est pas si blanc que ça, surtout en ce moment. Il peut aussi aller se rouler dans la terre et il sera un peu marron, il peut choisir de se rouler dans l'herbe et il sera vert...

 

Il a même voulu aller plus loin, argumentant ainsi que tous les français ne sont pas blancs. Enfin, c'est ce qu'il avait cru comprendre.

Mais là, il est allé trop loin et le secrétaire général lui a raccroché à la truffe !

 

Toujours aussi têtu, il a pensé avoir une bonne idée en prenant rendez-vous chez Carita pour une teinture.

Matignon s'entêtait mais Matignon n'aurait pas le dernier mot...

 

Malheureusement, le sort sembla s'acharner sur lui car la coloriste était une apprentie et voilà le résultat :

 

bichon.jpg

Le Sergent est ressorti du fameux salon de coiffure, celui des stars internationales, bicolore !!!

 

Comment prétendre faire partie de la diversité en n'ayant pas une identité bien définie ???

 

Il n'est pas inculte, il sait qu'on peut être noir ou blanc mais les deux en même temps ? Un ministre bicolore a-t-il sa place dans le gouvernement Ayrault ?

 

Il a repostulé. Il attend la réponse...

Partager cet article
Repost0
20 mai 2012 7 20 /05 /mai /2012 14:17

On serait tenté de croire que c'est le Sergent Cooper qui a les nerfs à vif à force de marcher sous la pluie dans la ville sainte, ou bien que c'est Mimosa qui ne peut pas sortir autant qu'elle le voudrait de peur de fondre sous la pluie...

 

Aubépine, elle, n'a pas peur de fondre. Elle a les nerfs à vif pour d'autres raisons : elle a rêvé de paillassons toute la nuit et on comprend que ça l'ait épuisée et déstabilisée...

 

Mais qui donc a les nerfs à vif si ce ne sont pas les Basse Navarin de la ville sainte ?

 

Mais c'est la compagne du président François. Oui, c'est Valérie Trierweiler.

 

- Elle est fatiguée ? Elle a les nerfs fragiles ? C'est le voyage à Washington ? La crainte que Michelle Obama n'aime pas son sac à main made in Correze ? Les allusions au fait qu'elle n'est pas mariée avec son amoureux ?

 

- Non, ce n'est pas ça. Elle a les nerfs à vif car elle est jalouse !!!

 

- Jalouse de Jean-Marc Ayrault ? Il faut dire que c'est un bel homme. On peut comprendre qu'elle se fasse du souci d'autant qu'ils ont l'air de très bien s'entendre le Jean-Marc et le François :

 

Et c'est peut-être pour ça qu'ils seraient d'accord pour le mariage gay ! C'est cousu de fil blanc cette affaire là ! Et vous ne trouvez pas normal qu'elle soit jalouse cette pauvre femme ?

 

- Mais vous n'y êtes pas du tout ! Valérie Trierweiler a les nerfs à vif parce qu'elle est jalouse mais ce n'est pas de Jean-Marc Ayrault !!!

 

Elle est terriblement, maladivement jalouse de Marie-Ségolène !

 

- Ce n'est pas vrai ?

 

- Mais si ! C'est épidermique, elle ne peut pas faire autrement. Elle est d'une jalousie maladive, elle ne peut pas supporter de se trouver en présence de l'ex-compagne de François. Du coup, ça fait des histoires, des histoires des deux côtés...

 

- C'est vrai qu'avec Marie-Ségolène, une histoire est vite arrivée...



Donc, voilà un homme qui a tout pour être heureux, un homme qui réalise le rêve de sa vie qui était de devenir président de la République et qui malgré tout doit se débattre dans des histoires de jalousie. Vous vous rendez compte ?



- Oui, et c'est bien malheureux. Comme quoi on ne peut jamais être tout à fait heureux...

 

 

 

hollande-et-ayrault.jpg

Partager cet article
Repost0
19 mai 2012 6 19 /05 /mai /2012 14:30

En direct de Cannes, Mimosa a le regret de vous annoncer que ses pieds se sont pris dans le tapis rouge et qu'elle a fait une chûte handicapante...

 

Il faut dire qu'Angela ne marchait pas à côté d'elle pour la surveiller et la remettre dans le droit chemin ce qui fait qu'elle a en effet fait un faux pas et que patatra, elle est tombée...

 

Heureusement, son col du fémur n'a pas lâché...

 

Heureusement aussi, Angela qui brillait par son absence n'est pas tombée...

 

C'est curieux comme cette femme est plus intéressée par l'économie que par les mondanités.


Elle ne semble même pas affectée par le décès de Donna Summer qui nous a quittés ces jours-ci...

 

On dirait que rien ne la touche à part la bonne santé de l'euro...

 

Mimosa a donc dû passer par une agence d'intérim afin de trouver une remplaçante capable de l'aider dans son travail de "public relation" au festival de Cannes.

 

Comme ça, au dernier moment, l'affaire n'a pas été facile. Ne restait sur le marché de l'Intérim que cette jeune fille :

 

chien star

 

qui ressemble étonnement à quelqu'un que Mimosa connait...

 

Malheureusement, sa mémoire a quelque peu flanché et elle n'arrive pas à se souvenir à qui cette jeune et jolie jeune première lui fait penser...

 

En attendant, elle compte sur elle pour traquer les starlettes sur la Croisette...

 

Elle espère bientôt retrouver l'usage de ses deux jambes. Elle en profitera alors pour se rendre au festival de Berlin et pour dire à Angela se qu'elle pense d'elle.

 

Tant pis pour les difficultés diplomatiques que cela pourrait entraîner. Fabius prendra les choses en mains. Il lui fera son gentil sourire...

 

Enfin espérons le, car il  ne faudrait quand même pas que ça nous déclenche une guerre .

 

C'est vrai,  avec Angela, il faut s'attendre à tout !...

 

En tout cas, avec Angela, Pas de falbalas !

Partager cet article
Repost0
18 mai 2012 5 18 /05 /mai /2012 10:10

Mimosa est partagée...

 

Certes, un gouvernement exemplaire après celui que la France vient de connaître, c'est séduisant. C'est certain...

 

Malgré tout, cette histoire d'exemplarité lui fait penser à une remarque de Coluche sur la lessive OMO qui lave plus blanc que blanc...

 

L'exemplarité, elle s'en méfie...

 

"Les ministres doivent faire de l'exemplarité et de l'efficacité les maîtres mots de ce gouvernement" a répété plusieurs fois hier leur chef Ayrault avant de leur faire signer à chacune et à chacun une chartre de déontologie les engageant à toujours plus de :

 

- Concertation et transparence,

 

- Impartialité

 

- Disponibilité

 

- Intégrité et exemplarité...

 

Tout cela avant de leur baisser leurs salaires de 30%...

 

Finis aussi les déplacements en avion lorsque cela n'est pas nécessaire, finis les feux rouges grillés et les piétons renversés par les voitures officielles...

 

L'histoire de ce gouvernement ne risque-t-elle pas de devenir très vite ennuyeuse, surtout pour les personnes qui, comme Mimosa, passent leur temps à relever ce qui ne va pas ?

 

La dépression ne va-t-elle pas les guetter ?

 

Est ce que cela ne va pas un peu trop loin ? Est-ce bien raisonnable cette charte de déontologie ?

 

Mimosa ne peut s'empêcher de voir derrière tout cela beaucoup d'ennui...

 

Elle se demande aussi si la notion d'exemplarité doit être aussi appuyée, dite, redite, écrite, notifiée, signée ?

 

Elle pense à cette citaton de Lao Tseu, toute en finesse :

 

" Le sage ne se montre pas, il brille. Il ne s'impose pas, on le remarque. Il ne se vante pas, on lui trouve des mérites. Il ne se pousse pas, il progresse"...

 

Enfin, espérons que Michèle Obama sera contente du sac à main corrézien offert par Valérie Trierweiler lors de ce 38ème sommet du G8 à Camp David...

 

panier.jpg

 

Un sac à main modeste, exemplaire et impartial ne dépassant pas les 150€ autorisés pour les cadeaux...

Partager cet article
Repost0
17 mai 2012 4 17 /05 /mai /2012 15:48

Ce matin, alors que Mimosa et le Sergent Cooper se promenaient dans le jardin public de la ville sainte, ils ont rencontré le petit Jésus en partance pour le Ciel.

 

Il allait rejoindre son Père et leur proposa de les accompagner puisqu'ils étaient libres, n'ayant pas été retenus par le nouveau 1er ministre contrairement à ce qu'ils espéraient en silence.

 

Après une brève concertation, ils acceptèrent. Rendez-vous fut pris pour 10h45 au moment où les cloches de la Cathédrale prendraient également leur envol vers le Ciel.

 

A l'heure convenue, tout ce petit monde s'envola :

 

ascension.jpg

 

C'est alors qu'Aubépine, surprise car pas avertie de ce voyage, les vit passer devant sa fenêtre de cuisine, pendant qu'elle était occupée à fumer sa 1ère cigarette de la journée.

 

Souhaitant très fort qu'elle les accompagne,  ils demandèrent aux cloches et au petit Jésus de faire un détour afin de lui proposer de monter au Ciel avec eux ce qu'elle accepta tout de suite.

 

Le voyage fut très rapide et ils furent très bien accueillis par St Pierre enchanté qu'autant de monde arrive un jour férié. Il pensait que les gens préfèrent rester chez eux devant un gigot plutôt que de voyager.

 

Il leur proposa de passer à table pendant que le bon Dieu finissait de se préparer.

 

Il faut dire que tout le monde était très content : Le petit Jésus de revoir ce Père qui l'avait abandonné peu de temps avant, Mimosa de voyager dans le ciel ce qu'elle n'avait pas fait depuis longtemps, le Sergent pour avoir quelque chose à raconter à son fiancé Enjoy et Aubépine partie dans un grand élan mystique.

 

Malheureusement, tout se gâcha très vite à cause du menu, le repas étant uniquement composé d'amour, de prières et d'eau fraîche...

 

Saint Pierre leur indiqua que c'était le réglement et que c'en était fini des croquettes de poulet, des raviolis chinois, des granola, des courgettes, du gruyère râpé, des yaourts aux pruneaux, etc...

 

Un vent de révolte se souleva tellement fort, la bourrasque fut tellement vive qu'Aubépine, Mimosa et le Sergent se retrouvèrent sans savoir comment au beau milieu du jardin public. Seul le petit Jésus était resté au Ciel...

 

Et cette journée qui avait commencé avec ce voyage si merveilleux allait se terminer de la façon la plus banale qui soit, tout cela à cause de la gourmandise des trois de la rue Basse Navarin !

 

Si seulement Ayrault les avait nommés ministres, ils n'auraient pas fait cette douloureuse expérience. Ils auraient fait comme la Cécile Duflot. Ils auraient fait la grâce matinée et seraient arrivés à Matignon pour 15heures tranquillement en ayant même le temps de se faire une mise en plis !

 

La vie n'est pas juste...

Partager cet article
Repost0
16 mai 2012 3 16 /05 /mai /2012 12:16

L'amitié... Un sujet très actuel.

 

En 2000, une nonne bouddhiste Pema Chödrön, spécialiste du bouddhisme tibétain, sortait un livre nommé "Entrer en amitié avec soi-même"...

 

Un très beau livre écrit certainement à l'abbaye Gampo, monastère situé en Nouvelle-Ecosse au Canada, là où elle vit et enseigne.

 

D'autres personnes n'ont rien écrit ou du moins rien écrit sur ce sujet mais cela ne les empêche pas de mettre ce sentiment, cette qualité de relation à toutes les sauces.

 

Il faut avoir des amis. Si on n'en n'a pas c'est que l'on n'est pas aimable. Il faut être entouré, reconnu.

 

la grande question qui se posait hier soir : François Hollande et Angela Merek allaient-ils devenir amis ?

 

On aurait pu croire que le principal était de savoir s'ils pourraient arriver à faire quelque chose de constructif pour l'Europe... Mais non, il fallait savoir s'ils seraient amis...

 

Consternant !

 

Et Jean-Marc Ayrault ? Pas très sympathique parait-il... Pas débordant de jovialité, parlant peu, un peu trop froid voire sectaire...

 

On dirait qu'il n'a pas que des amis...

 

Cela risque d'être difficile car il faut être amis à tout prix. Parents et enfants doivent être amis, les parents doivent être amis avec les amis de leurs enfants, on fait la fête avec les voisins pour se faire des amis, les chefs d'Etats doivent être amis, les 1ers ministres doivent être amis entre eux, amis avec les chefs d'Etats et amis avec les autres ministres...

 

amitie.jpg

 

Bientôt, dans quelques semaines, il faudra aussi organiser des barbecues entre amis...C'est normal l'été et tant pis, si ça donne le cancer !

 

Pendant que Pema Chödrön écrivait ce livre "Entrer en amitié avec soi-même" qui parait en effet une des choses les plus difficiles et importantes à réaliser, Julio Iglésias faisait cette déclaration :

 

"L'amitié, c'est la fidélité et si on me demandait qu'est ce que la fidélité ? Je répondrais, c'est l'amitié"...

 

Pourquoi n'a-t-il pas été désigné comme Prix Nobel de l'amitié ?

 

En conclusion, essayez d'entrer en amitié avec votre voisin si cela vous tente, si les propos de Mimosa ne vous ont pas découragés mais attention, il y a une exception à observer :

 

Si votre voisin est DSK, Il ne faut surtout pas être ami avec lui !

 

 

Partager cet article
Repost0
15 mai 2012 2 15 /05 /mai /2012 15:02

Ce Jules Ferry, celui auquel le nouveau président François vient de rendre hommage, Mimosa ne sait qu'en penser...

 

Non pas à cause de ces histoires de colonianisme que certaines personnes de l'UMP ont essayé de monter en épingle, d'ailleurs on a pu remarquer comment le président François s'en est bien sorti...

 

Non, c'est plutôt à cause de ces lois dont il a été l'initiateur, l'auteur, l'instigateur, sous la IIIème République rendant l'instruction obligatoire et gratuite, rendant aussi l'enseignement laïc...

 

Sur ce dernier point, Mimosa n'a rien à redire...

 

Si elle avait une chose à dire, ce serait sur le financement des écoles privées mais ce n'est pas du tout le sujet du jour. Alors qu'elle ne s'écarte pas de son chemin !!!

 

Donc, l'éducation obligatoire et gratuite, une chance pour nous tous a dit le président François tout à l'heure pendant son discours...

 

Mimosa sait qu'elle n'a sans doute pas raison, elle sait qu'elle va encore se faire des ennemies mais vraiment, tout à fait vraiment, elle ne voit pas comment elle pourrait se réjouir de cette histoire d'école obligatoire et gratuite...

 

Que ce soit la Soeur Elise qui sentait mauvais (oui, elle se répète) , l'institutrice madame Cances qui était une vraie terreur humiliante, la professeure de français, madame Chaumont professeure principale respectée de tous qui pensait que Mimosa n'était bonne qu'à être chauffeur de taxi, enfin tout cela qui fait que Mimosa a vécu des années horribles tout le temps de sa scolarité...

(Par pudeur et pour ne pas lasser son public bien aimé, elle ne reparlera pas de l'état des toilettes...).

 

Elle ne peut s'empêcher de penser que si l'école n'avait pas été obligatoire, elle serait restée tranquillement chez elle à inventer des histoires, à jouer aux petites voitures Dinky Toys :

 

collection-20dinky-20toys-20et-20autres-20001.jpg

 

 

Elle aurait dessiné, colorié, passer du temps à se promener en regardant les gens, à rêvasser...

 

Quel bonheur cela aurait été !

 

Mais elle sait bien que tout ce discours n'est pas correct...

 

On se doit de révérer Jules Ferry, d'aimer les écoles en brique de cette époque. Ensuite, on se doit d'aimer Mendes-France, celui de la distribution de lait à l'école...

 

Ensuite, on l'aura compris, Mimosa est en train de radoter et de perdre la tête. Une hospitalisation à la demande d'un tiers risque de se révéler indispensable...

 

En attendant, on peut penser qu'un petit granola pourrait la calmer pour un temps. Il ne faut pas hésiter à essayer car parfois, l'essayer c'est l'adopter....

 

Si seulement c'était Biscuite Granola qui était nommée 1ère ministre....

 

La vie de Mimosa en serait changée à tout jamais...

 

 

Partager cet article
Repost0