Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 avril 2012 6 14 /04 /avril /2012 12:17

Vampyre lift ou lifting du vampyre...

 

C'est ce que le célèbre docteur Métamorphosia des Carpates vient de proposer à Mimosa qui se plaignait de ses rides.

 

En effet, en vue de son 62000ème anniversaire, elle avait prit rendez-vous chez ce fameux dermatologue afin d'avoir son avis.

 

Elle savait déjà qu'elle ne voulait recourir ni à l'opération chirurgicale trop traumatisante pour elle déjà si sensible, ni aux infiltrations de botox ayant souvent vu des résultats pitoyables chez certaines personnes. Elle ne voulait pas se retrouver défigurée avec ces grosses lèvres de merlu apparemment très tendances.

 

poisson.jpg

 

Ce docteur, conseillée par Simone la gardienne, comprit exactement son souhait, à savoir être un petit peu moins fripée.

 

Il lui proposa donc une technique tout à fait révolutionnaire venant des Etats Unis d'Amérique : "Le vampyre lift".

 

C'est une méthode très simple qui consiste à prendre un peu de sang à la personne, à le purifier et à lui injecter dans le visage.

La séance dure 20 minutes maximum et il faut en compter 4 par an, l'effet ayant tendance à s'estomper avec le temps.

 

Ce procédé est censé booster le renouvellement cellulaire et stimuler la production de fibres de collagène. Simple comme bonjour !

 

Bien sûr, c'est tout nouveau et il n'y a aucun recul sur l'affaire. Mais la méthode semble des plus naturelles.

 

Mimosa a décidé de réfléchir quelques jours. Elle a entendu dire que Catherine Deneuve qui a déjà tout essayé, serait intéressée par cette nouveauté. Elle va attendre de voir le résultat.

 

Pour cela,  elle ira prendre le thé avec elle pour en discuter. Elle emmènera Simone qui est toujours de bon conseil.

 

Ensuite, elle se décidera...

 

 

 

Partager cet article
Repost0
13 avril 2012 5 13 /04 /avril /2012 15:03

A Londres, on connait le "smog" le fameux brouillard.

 

Mais en anglais, brouillard peut se dire aussi "Fog"...

 

En France, actuellement cela fait très tendance de parler de FOG lorsqu'il est question de Franz Olivier Giesbert, un homme qu'Aubépine et Mimosa trouvent assez odieux. En tout cas très suffisant et méprisant. Sans doute pas si intelligent qu'il a l'air de le croire.

 

Hier, à la télévision il s'en est prit à tous ces petits candidats qu'il méprise et qui lui font perdre son temps si précieux à ses yeux.

 

On ne sait pas pourquoi son temps serait plus précieux que le temps d'un autre mais enfin, il a l'air d'en être persuadé ..

 

Donc ce monsieur Brouillard a essayé de faire de l'humour en comparant Nathalie Artaud aux bronzés : "les bronzés font de l'économie... Poutou est un type totalement baba-cool qui ne connait rien à rien.....Eva Joly, on ne comprend rien à ce qu'elle dit, d'ailleurs tout le monde s'en fout"....

 

Mais comme ce n'était pas suffisant, il s'en est aussi pris à la journaliste Hélène Jouan de France Inter pour ses commentaires faits la veille sur la prestation de Philippe Poutou. Il lui a reproché de s'être montrée beaucoup trop enthousiaste et n'importe comment, il le sait bien, tous les journalistes de France Inter votent Poutou...

 

Il en sait des choses monsieur Brouillard...

 

Toutefois, on serait tenté de penser qu'il ne voit pas plus loin que le bout de son nez.

 

fog.jpg

 

 

Mais tout cela n'est peut-être qu'une tactique...

 

N'essaierait-il pas de faire le gentil avec le président-candidat au cas où ce dernier serait réélu car tout le monde le sait, Sarkozy déteste Hélène Jouan qui s'était permis de faire une allusion à ses difficultés de couple en 2005.

 

Le président candidat a la rancune tenace, ce qui n'est pas beau et ce qui explique les méchantes rides qu'il est en train de se faire et son copain Brouillard qui n'a pas de plus belles rides pour les mêmes raisons a voulu lui faire un petit plaisir en attaquant la journaliste de France Inter après avoir cherché à ridiculiser les "petits" candidats.

 

Monsieur Brouillard, il serait temps de vous reprendre sinon vous allez devenir complètement ridicule.

 

Imaginez un peu que votre candidat soit battu aux élections ? Vous allez avoir l'air malin, dites donc...

Partager cet article
Repost0
12 avril 2012 4 12 /04 /avril /2012 11:18

Tous les enfants le savent, un poutou est un bisou.

 

Depuis quelques mois, les électeurs ont découvert une autre sorte de Poutou, c'est le Philippe, le candidat du Nouveau Parti Anticapitaliste.

 

Jusqu'à présent, Mimosa ne s'y était pas vraiment intéressée, ce parti d'extrême gauche ne correspondant pas vraiment à ses aspirations de bourgeoise ricaneuse.

Il faut dire aussi qu'avant le Poutou, c'était le Besancenot qu'elle trouvait très antipathique qui était le chef de ce parti. Donc pas d'intérêt pour elle.

 

Les premières fois qu'elle a aperçu le Poutou à la télévision, elle n'y a guère prêté attention. Son air un peu gauche, son élocution un peu difficile ne l'avaient pas séduite.

 

Mais voilà que le Poutou commence à être beaucoup plus à l'aise avec les médias et c'est un régal...

Du moins pour Mimosa que ses propos remplissent de joie.

 

Interrogé sur le fait qu'il commence à être plus à l'aise, son explication est simple. En tant que militant syndicaliste, il n'a pas l'habitude de fonctionner seul. Il s'explique :

 

"C'est à plusieurs que l'on se rend chez les patrons pour discuter, c'est à plusieurs qu'on les séquestre"...

 

Quelle joie de vivre dans ces propos et dans son attitude :

 

affiche-Poutou-electorale-parodie-krys-SBleSniper-600.jpg

 

Poutou avait donc besoin de s'habituer à la solitude devant les micros et les caméras. On peut le comprendre.

 

La même joie quand il plaide pour une réduction radicale du temps de travail et qu'il ponctue son argument par cette phrase qui deviendra très certainement historique : "Bosser le moins possible, gagner le plus possible".

 

Comment ne pas être d'accord avec lui ?

 

Ce candidat défend les droit des travailleurs. Il milite pour un Smic à 1700€ net. Quand on lui demande comment le financer, sa réponse est sans ambiguité :

 

"Il faut prendre le pognon là où il est"...

 

Vraiment le candidat Poutou se démarque des autres candidats qui jouent toutes et tous les experts en économie et autres matières.

 

Depuis quand un candidat à une élection présidentielle française a-t-il prononcé le mot "pognon"...???

 

Mimosa est séduite : Elle ne loupera plus une seule émission avec Poutou et elle conseille à toutes les personnes qui n'ont pas encore vu son clip de présentation à la télévision de le regarder. Ce pastiche de "Questions pour un champion" est un régal dans cette campagne électorale des plus moroses.

 

En conclusion :

 

Si vous êtres pauvres, votez Poutou pour vos sous...

Si vous êtes riches, avec Poutou, planquez vos cailloux"...

Partager cet article
Repost0
11 avril 2012 3 11 /04 /avril /2012 12:23

Mimosa a eu la surprise en tapant le mot "adoption" sur un moteur de recherche de trouver en premier de nombreux sites d'adoptions de chiens.

 

le Sergent Cooper qui était assis à côté d'elle en a été fortement réjoui car il pense de plus en plus qu'il serait bien content d'avoir un petit York à ses côtés. Il n'arrête pas d'en parler avec des arguments convaincants : la petite taille pratique au quotidien, les poils qui ne tombent pas car en fait ce seraient des cheveux ??? le caractère agréable, la petite voix pointue, etc...

 

Tous ses arguments sont en effet acceptables.

 

Mais ce n'est pas en vue d'une adoption de yorkshire que Mimosa cherchait des renseignements ce matin.

 

Non, c'est après avoir entendu le candidat Bayrou parler "d'adoption homosexuelle" qu'elle s'est posée des questions.

 

Elle connaissait l'adoption simple, l'adoption pleinière mais pas l'adoption hétéro ou homosexuelle.

 

En fait, la définition est simple comme bonjour :

 

Si vous êtes hétérosexuel, votre adoption sera hétérosexuelle. Toutefois, personne ne pourra garantir que l'enfant sera également hétéro. (remarque de Mimosa).

 

Si vous êtes homosexuel, votre adoption sera homosexuelle de fait. Là encore, on ne sait pas quelle sera la tendance sexuelle de l'enfant.

 

Dans la tête du candidat Bayrou, si vous procédez à une adoption hétérosexuelle, c'est que vous êtes un couple marié devant Dieu et monsieur le Maire.

Si vous procédez à une adoption homosexuelle, c'est que vous êtes célibataire.

 

La question a l'air très claire pour lui.

 

Par conséquent, les célibataires ayant le droit par la loi de 1966 d'adopter un enfant, l'adoption homosexuelle existe déjà puisque tous les célibataires qui adoptent sont homosexuels. C'est du moins la conclusion qui vient à l'esprit du candidat Bayrou qui décidémment n'en rate pas une en ce moment...

 

Il est donc pour l'adoption par des homosexuels puisqu'elle existe déjà.

Comme le Sergent Cooper, il est très convaincant.

 

Pour le mariage qui n'existe pas encore pour les homosexuels, un célibataire ne pouvant pas se marier tout seul, là il n'est pas d'accord mais pour ne pas se priver des voix des gays, il propose un formule d'union civile.

 

Le Pacs existant, il ne s'avance pas trop...

 

C'était juste pour dire que le candidat Bayrou semble se perdre un peu en ce moment car en fait Mimosa s'en fiche totalement. Elle n'est ni pour l'adoption en général ni pour le mariage non plus...

 

Alors...

 

Alors, elle ferait mieux de militer avec le sergent Cooper pour l'adoption du :

 

yorkshire.jpg

 

Yorkshire New Age, la nouvelle race qui fait fureur dans la ville sainte...

 

C'est certainement plus intéressant que toutes ces histoires de société qui n'ont pour but que de mettre les gens dans des cases de normalité.

 

Pfffttt....

Partager cet article
Repost0
10 avril 2012 2 10 /04 /avril /2012 16:14

Chères concitoyens, chères concitoyennes,

 

Rassurez vous toutes et tous, Mimosa n'a pas l'intention de polémiquer, ni de se présenter à l'élection présidentielle, vous le savez bien.

Elle n'a pas atteint le taux de normalité requis pour pouvoir le faire.

 

Elle n'en est ni aigrie, ni chagrine.

 

Malgré tout, elle voudrait attirer votre attention sur le fait que tout le monde semble avoir oublier le pourquoi du comment concernant le SMIC...

 

A l'origine, en 1950 - année sainte - le 1er SMIG vit le jour sous le gouvernement de Georges Bidault.

 

Après des années de guerre, la mission de la Nation était alors d'assurer à l'individu et à la famille les conditions nécessaires à leur développement en leur garantissant la protection de la santé, la sécurité matérielle, le repos et le loisir.

 

Afin d'assurer la sécurité matérielle, le SMIG fut donc créé.

 

20 ans plus tard, en 1970 très exactement, il fût remplacé par le :

 

smic.jpg

Oui par le SMIC.

 

En effet, le Salaire Minimum Interprofessionnel Garanti  laissait place au Salaire Minimum Professionnel de Croissance et n'était plus indexé sur l'inflation devenue quasiment inexistante mais sur d'autres critères, notamment les fameux coups de pouce très généreux de 0,1% du gouvernement afin de s'assurer la paix sociale ...

 

Donc qu'il soit SMIG ou SMIC, ce salaire minimum a pour vocation de garantir la sécurité matérielle de tout salarié.

 

Aujourd'hui, il est de 1398 € brut ce qui donne 1096 €pour 151heures de travail.

 

Chères concitoyennes et chers concitoyens, j'entends dire un peu partout que ce serait une folie de l'augmenter, que le pays ne peut pas se le permettre...

 

Cela semble acquis. C'est comme ça...

 

Personnellement, je ne pense pas qu'il soit possible de connaître la sécurité matérielle en gagnant 1096 € par mois.

 

J'aimerais qu'on me dise pourquoi on ne peut pas l'augmenter...

 

Avec des arguments, des vrais...

 

La France arrive en 5ème position du classement des pays par PIB. La France connaît la crise, elle est mondiale. Mais la France n'est pas un pays pauvre et on est en train de l'oublier.

 

On se comporte comme si elle l'était et on est en train de fabriquer des travailleurs pauvres et des travailleurs moins pauvres qui pensent qu'on ne peut pas augmenter le SMIC...

 

Car mêmes les travailleurs moins pauvres sont devenus experts en économie !!!

 

Mes chères concitoyennes, mes chers concitoyens, il serait peut-être temps de se réveiller et d'arrêter de croire qu'on ne peut pas...

 

Mimosa Goldstein, vous le dit : "ON PEUT..."

 

Elle aimerait aussi que le vieux monsieur qui se plaignait ce matin chez Carrefour que les caissières sont trop payées (payées au dessous du SMIC pour certaines jusqu'à l'arrêt de la cour de cassation en février 2012) s'intéresse un peu plus aux salaires des caissières qu'aux dividendes qui tombent tout seuls dans sa poche quand il regarde la télévision en pantoufles !

 

Mimosa s'énerve. Ce n'est pas de sa faute. Elle a loupé le test de normalité...

 

Partager cet article
Repost0
9 avril 2012 1 09 /04 /avril /2012 15:35

Ce matin, mimosa se demandait bien pourquoi le lundi de Pâques est un jour férié ce qui n'est pas le cas dans tous les pays.

 

En Espagne, c'est le vendredi qui est férié, ce qui paraît plus normal puisqu'il s'agit d'une fête chrétienne et que c'est le jour où le petit Jésus est crucifié.

 

Plus normal à première vue car en fait il s'avère qu'à partir du XIème siècle, c'est toute la semaine suivant le dimanche de Pâques qui était fériée. On parlait alors "d'octave de Pâques".

 

En France, depuis le Concordat de 1801, seul le lundi est resté férié.

 

Voilà donc l'explication...

 

Il faut savoir que dans certains pays, ce lundi donne lieu à des manifestations folkloriques :

 

- En Pologne, les gens s'aspergent d'eau, symbole de la vie...

 

- En Hongrie, les garçons aspergent les filles de parfum...

 

- En Italie, les familles organisent des pique-niques où chacun apporte des oeufs décorés...

 

- Chez les pied-noirs d'Oranie, un grand pique-nique réunit famille et amis et on mange :

 

mouna.jpg

la célèbre Mouna...

 

Elle est si célèbre la Mouna que l'écrivain Marc Baroli n'a pas hésité à écrire, dans son livre "Algérie, terre d'espérances", cette phrase religieusement incorrecte :

 

"Pâques est seulement la veille de la Mouna"...

 

Le Sergent a une pensée pour sa marraine qui ne va certainement pas tarder à en déguster une bien délicieuse de la bague de Kenza...

 

Lui, il se contentera d'une bonne tarte aux pommes normande...

Partager cet article
Repost0
8 avril 2012 7 08 /04 /avril /2012 15:04

Ce matin, c'était la fête rue Basse Navarin.

 

Aubépine, Mimosa et le Sergent Cooper étaient prêts à 10h45. Une mouette qui passait devant leur fenêtre a pu les voir tous les trois assis dans leurs fauteils respectifs. Ils attendaient.

 

Mais qu'attendaient-ils ?

 

Mais le retour des cloches, voyons !

 

C'est qu'elles étaient parties depuis jeudi et Mimosa n'en pouvait plus de ne pas les entendre. On aurait dit que la ville était en deuil.

 

Ce matin, elles sont revenues de Rome. Elles étaient exactes au rendez-vous. A 10h50, elles ont commencé leur chant. D'abord régulier et raisonnable : Ding Dong, Ding Dong pour s'envoler ensuite dans une allégresse sans retenue aucune.

 

C'était de la joie pure. Les anges ont donné toutes leurs forces et leur joie pour les accompagner et saluer leur retour dans la ville sainte.

 

Le Sergent n'a pas pu se retenir. Il est parti les rejoindre en courant pendant une dizaine de minutes. Pour cela, il a emprunté l'aube d'un petit lapin de choeur parti manger, en cachette,  un pain au chocolat de chez Kerneïs. On a pu le voir  monter et descendre à califourchon sur la plus grosse cloche du clocher de la Cathédrale, la robe sur la tête, rose de plaisir.

 

cloche.jpg

 

Il en est redescendu, un peu étourdi, à temps pour partir à la mer constater que le coefficient de la marée était bien de 116. Une grosse marée.

 

Une grosse marée pour un jour de Résurrection, cela lui a semblé de bon augure et il en a profité pour faire un voeu :

 

Qu'il y ait tous les jours des grosses marées et des cloches qui reviennent de Rome...

 

Original le Sergent, vraiment original, forcément original, comme aurait dit Marguerite Duras en regardant la marée de ses fenêtres de Trouville...

Partager cet article
Repost0
7 avril 2012 6 07 /04 /avril /2012 17:26

"On est bien peu de chose

Et mon amie la rose

Me l'a dit ce matin...

A l'aurore je suis née

Baptisée de rosée

Je me suis épanouie

Heureuse et amoureuse

Aux rayons du soleil

Me suis fermée la nuit

Me suis réveillée vieille..

 

Pourtant j'étais très belle

Oui j'étais la plus belle

Des fleurs de ton jardin...."

 

C'était en 1964, Françoise Hardy avait 20 ans, elle était jeune, belle et connaissait le succès. On la disait aussi intelligente...

 

Aujourd'hui, madame Hardy pète les plombs dans le Paris Match du jeudi 5 avril.

 

Chargée d'interviewer la jeune chanteuse Katie Melua qui reprend une de ses chansons qui n'a d'ailleurs eu aucun succès à la sortie du disque en 1964 "All Over the World" voici que la dame Hardy lui demande où elle vit.

 

La Katie lui explique qu'elle vit à Londres, une ville qu'elle aime.

 

C'est là que madame Hardy pète les plombs toute seule et part dans une véritable diatribe d'une trentaine de lignes qui  termineront l'article, nous laissant un goût amer...

 

Oubliant très certainement qu'elle s'adresse à une chanteuse et que le thème de l'article est la chanson, la voici qui commence à se plaindre disant qu'elle va être obligée de déménager à cause des impôts trop élevés en France, cela alors qu'elle va sur ses 70 ans et qu'elle est malade...

 

Elle s'en prendra deux fois à François Hollande qui lui augmentera personnellement ses impôts de 300% s'il est élu.

 

On comprend vite que ses sympathies électorales vont plutôt vers la droite. Espérons que ce soit vers une droite démocratique ce qui n'est pas tout à fait certain...

 

On comprend vite aussi que l'épanouissement de la rose s'est envolé,

 

rose.jpg

 

 

pour laisser place à une femme aigrie et parait-il radine d'après la chroniqueuse mondaine bien connue, Polenta Poichiche.

 

 Mimosa qui est beaucoup plus jeune que madame Hardy (enfin un peu quand même) ira dès demain mettre un cierge à la petite Thérèse, docteur de l'église, afin de ne pas vieillir ainsi.

 

Mimosa le revendique, elle veut devenir une petite vieille ricaneuse :

 

Pour une France de petites vieilles ricaneuses, Votez Mimosa Goldstein !

Partager cet article
Repost0
6 avril 2012 5 06 /04 /avril /2012 08:40

Pendant que Mimosa était hier en exploration dans le 16ème arrondissement de la Capitale, le magazine "Elle" organisait, à Sciences Po Paris, un forum sur les propositions des candidats à la présidentielle sur le thème de l'égalité entre les hommes et les femmes.

 

Parmi les 6 prétendants à l'Elysée présents, François Bayrou a réussi à se démarquer, faisant preuve d'une extrême maladresse.

 

L'a-t-il fait exprès ? Etait-il fatigué ? Doit-on entendre des sous-entendus peu avouables ?

 

Mais qu'a-t-il dit exactement ?

 

Il a dit :

 

"Je pense qu'il y a des femmes et pas seulement musulmanes qui simplement parce que l'âge les a faites ce qu'elles sont .... Remous dans l'assistance....Ce à quoi le candidat Bayrou réplique : "Vous êtes toutes en pleine beauté, et puis il y a des femmes qui pèsent plus lourd que d'autres et qui ne veulent pas être exposéees au regard des hommes dans une piscine...."

 

Bayrou !!! Mais que s'est-il passé dans sa pauvre tête ???

 

Cela rappelle fort malheureusement  l'histoire de la psicine lilloise avec ses horaires réservés aux femmes, cette histoire où Pierre Mauroy et Martine Aubry avaient fortement trébuché.

 

Mais quelle image des femmes a donc ce candidat ???

 

sirene.jpg

 

Doivent elles être jeunes, belles et bien faites pour pouvoir se baigner "sous le regard des hommes" !!!!!

 

Mais oui car bien sûr si les femmes vont à la piscine, c'est pour être admirées par les hommes...  Quand elles sont jeunes. Après, lorsque l'âge est là, le surpoids qui va avec l'âge, les flétrissures et ramollisements divers, elles vont à la piscine pour nager. Peut-être même dans le but thérapeutique de se raffermir les chairs !!!

 

Mimosa est en colère...

 

Et ce n'est pas parce que c'est son anniversaire aujourd'hui...

 

Non, elle est en colère devant tant de médiocrité...

 

Par contre, elle est très contente que son anniversaire soit un vendredi Saint, très contente d'aller cet après-midi au chemin de croix avec le Sergent, très contente que le petit Jésus n'ait pas hésité à sacrifier sa vie pour des idées...

 

Le Bayrou qui a pourtant de la religion ferait bien d'en prendre de la graine. Mimosa ne lui demande pas de se sacrifier certes, mais seulement de montrer un peu plus de respect pour les femmes.

 

C'est ce que pense Mimosa. C'est son opinion...

 

Alors, maladresse ou tendance machiste réactionnaire ???

 

 

Partager cet article
Repost0
5 avril 2012 4 05 /04 /avril /2012 15:10

Mimosa qui connait comme tout le monde "Idéfix", le petit chien d'Obélix, a fait ce matin l'expérience "d'idée reçue" ...

 

- Ah oui, à quel sujet ?

 

- Au sujet des habitants du 16ème arrondissement de Paris, de ceux qui habitent vers la rue de Passy, la rue de la Pompe, la rue de la Tour, l'avenue Mozart, enfin tout ce petit quartier charmant.

 

- Rue de la Tour, ça me dit quelque chose...

 

- Oui, c'est là que Mimosa aimait regarder la bouchère, celle qui avait un carré Hermes par dessus sa blouse. Cela l'amusait beaucoup. C'était il y a quelques années déjà.

 

- Et c'est à son sujet qu'elle s'est fait trompée ?

 

- Non, c'est beaucoup plus général que ça. Elle pensait que les habitants de ce quartier disposaient tous de gros moyens financiers.

 

- Et ce n'est pas le cas ?

 

- En effet, Mimosa a été très étonnée du parc automobile de ce quartier. Figurez vous qu'elle n'a vu que deux voitures de marque Jaguar et une Rolls Royce d'un corps diplomatique en goguette.

 

- Et alors ?

 

- Alors toutes les autres voitures ressemblaient à des voitures pour jouer, comme celle là :

 

Smart-ForTwo-cdi-1.jpg

 

- Ah oui ? C'est vraiment curieux. C'est la politique de Sarkozy qui les aurait mis sur la paille ?

 

- Peut-être. Voyez vous on a dit qu'il a favorisé les riches pendant 5 ans et bien c'est la preuve que c'est faux.

Les pauvres ex-riches en sont réduits à circuler dans ces minuscules voitures faites uniquement pour transporter deux personnes et pas plus.

 

- Mais alors, les familles de cet arrondissement ne peuvent donc plus partir en vacances ?

 

- C'est exact.

 

- Vous savez, si ça continue comme ça, tous ces anciens riches seront conduits au cimetière dans une voiture de déménagement. Finis les corbillards...

 

Comme elle est devenue la société du 16ème arrondissement, celle que tout le monde enviait...

 

- Encore un effet de l'impermanence ma pauvre Simone !

Partager cet article
Repost0