Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 février 2012 5 24 /02 /février /2012 17:52

The kiss... En français : le baiser, le baiser qui fait mal, le baiser qui coûte une mise à pied à un jeune technicien de LCI.

 

- Mon Dieu, qu'a-t-il fait ?

 

- Il a été recherché, identifié et sanctionné.

 

- Mais cela ne me dit pas ce qu'il a fait...

 

- Il travaillait sur le plateau du journal de 20heures de TF1 la semaine dernière le jour où le président-candidat est venu dire - Oh surprise ! - qu'il est candidat à l'élection présidentielle.

 

Carli Bruna l'accompagnait. Oui, elle accompagnait le président-candidat, pas le jeune technicien ! Vraiment Simone, vous ne comprenez pas vite aujourd'hui !

 

Donc elle était là avec lui avant son interrogation par la journaliste, celle qui a un nom de voiture de sport italienne et fort coûteuse. Voyant qu'il avait sa légion d'honneur de travers, elle s'approcha de lui lorsqu'il en était encore temps et remit de l'ordre avec un petit baiser d'accompagnement et certainement d'encouragement.

 

Mais non, pas la voiture de sport ! Carli Bruna, sa femme...

 

L'affaire aurait pu en rester là. Mais voilà que le jeune technicien en question a capté l'image et a mis la vidéo sur le Net permettant à des milliers de gens ravis bien sûr de voir la scène.

baiser.jpg

 

Le candidat-président n'a pas apprécié du tout car il ne veut pas que le public connaisse ni sa femme ni ses enfants. Il a passé un coup de fil au président de TF1 et voilà, l'autre est mis à pied...

 

On peut penser que c'est le licenciement qui avait été demandé mais vous savez comment sont les gens, les syndicats s'en seraient mêlés et ça aurait fait toute une histoire...

 

- C'est vrai qu'on ne peut plus faire ce qu'on veut...

 

Etre mis à pied pour une histoire de baiser, c'est d'un romantique quand même...

Partager cet article
Repost0
23 février 2012 4 23 /02 /février /2012 15:52

C'était hier, le 22 février, la journée européenne et annuelle des victimes. Un très grand nombre d'associations avaient appelé à un rassemblement dans les jardins du Trocadéro à Paris en fin d'après-midi.

 

Avant cela, Mimosa et le Sergent Cooper avaient participé à une table-ronde autour de la thématique de l'aide aux victimes ce qui les avait un peu ennuyés car ils avaient fait le déplacement dans le but de se plaindre et non dans celui d'apporter de l'aide.

 

C'étaient donc beaucoup mieux ensuite dans les jardins du Trocadéro car le thème était "la reconnaissance des victimes". Là, ils se sont sentis vraiment à l'aise.

 

Le Sergent n'a fait qu'émettre une longue litanie de plaintes très variées accompagnées de pleurés plus ou moins forts mais généralement assez aigus. Il a tout dit, tout sorti depuis sa naissance jusqu'à maintenant. Il s'est beaucoup plaint de la pluie qui lui donne des rhumatismes, de la pollution qui lui donne de la conjonctivite, du prix des croquettes qui ne fait qu'augmenter et de la durée de ses promenades qui ne fait que baisser.

 

Quant à Mimosa, elle s'est aussi lâchée. Elle a raconté comment elle avait été traumatisée dans son enfance par un chat nommé Moustache, comment elle ne s'en était jamais remise. Elle s'est également plainte d'avoir été plusieurs fois grugée par des femmes sans moralité qui lui promettaient de la soulager de son traumatisme félin grâce à des enseignements reçus du monde entier.

 

C'était tellement bien qu'ils n'ont pas vu passer la fin d'après-midi. Ils ont beaucoup regretté qu'Aubépine n'ait pas pu venir. Avec ses maudites douleurs, elle aurait fait un tabac.

 

Malgré tout, c'était très bien et ils ont déjà pris rendez-vous pour la prochaine Journée Européenne des Victimes en espérant qu'elle sera mondiale et même  internationale l'année prochaine.

 

La date sera inchangée. Elle sera la même jusqu'à la fin des temps :

 

victime.jpg

 

 A savoir le 22 février de chaque année.

 

Victimes de tous les pays du monde, unissons nous et venons crier notre malheur dans les jardins du Trocadéro le 22 février jusqu'à la fin du monde.

 

Notez bien la date dans votre calepin car si vous vous pointez la veille ou le lendemain, vous ferez Tchoufa et la plainte ne sera pas recevable ce qui serait tout à fait dommage...

 

A bon entendeur, Salut !

Partager cet article
Repost0
22 février 2012 3 22 /02 /février /2012 12:30

On connaissait la vulgarité de langage du président-candidat avec son "Casse toi pauvre con", les débordements de comportement du candidat Mélenchon, les manques de respect de la famille Le Pen pour certaines populations accompagnés de jeux de mots pour le moins indignes  comme le "Durafour" resté en mémoire, les créations de mots de Marie-Ségolène comme la bravitude...

 

On ne s'était pas forcément habitué mais on connaissait...

 

Hier c'est Eva Joly qui nous a surpris. Au journaliste qui lui demandait ce qu'elle pensait des paroles de Corinne Lepage à son encontre, à savoir qu'elle l'accuse de déserter la promesse écologique, la candidate Eva a répondu tout simplement : "Je l'emmerde"...

 

Mimosa a connu beaucoup d'élections présidentielles avec des moments parfois de débordements mais elle n'avait encore jamais entendu un candidat profiter de l'antenne pour exprimer ainsi sa grossièreté.

 

Eva Joly était-elle obligée de se montrer aussi grossière ?

 

L'a-t-elle fait parce qu'elle n'avait aucun argument à avancer à la dame Lepage qui, elle, n'en manque pas ?

 

C'est bien sûr la première idée qui vient à l'esprit.

 

Espère-t-elle gagner des voix ainsi ?

 

Elle se trompe car son électorat n'est pas composé de voyous, mais de bons petits bourgeois qui veulent seulement manger plus sain et échapper au danger nucléaire.

 

Eva Joly a été malpolie et elle a sans doute fait une erreur.

 

Mimosa lui a téléphoné ce matin pour lui demander les raisons de cette grossièreté :

 

- Allo Eva ?

 

- Oui, cest moi.

 

- C'est Mimosa qui veut savoir pourquoi tu as été aussi malpolie sur Canal +

 

- Moi, malpolie ?

 

malpolie.jpg

- Oui, je t'ai entendue à la télévision.

 

- C'est pas vrai. Je sais bien que tu n'as pas Canal +. J'en ai marre de tous ces Français qui racontent n'importe quoi. Allez tous vous faire voir !

 

Très en colère, elle raccrocha au nez de Mimosa qui ne se découragea pas pour autant et lui envoya par mail cette citation de Schopenhauer :

 

"La politesse est sage. La grossièreté, par conséquent stupide. Se faire, sans nécessité et avec intention, des ennemis en commettant des impolitesses, c'est de la frénésie tout comme mettre le feu à sa maison."

 

Malheureusement, il est certainement trop tard. Le feu qui couvait est maintenant à découvert. Tant pis pour le vote écolo...

Partager cet article
Repost0
21 février 2012 2 21 /02 /février /2012 16:13

Le Sergent Cooper a bien compris qu'avec le Dr Jimmy, ça n'allait pas être facile pour lui. Finis les caresses, les petites friandises et surtout les caprices incessants accompagnés de petits pleurés.

 

Il a donc décidé de réagir et de s'offrir un grand plaisir avant le début de la thérapie familiale.

 

La nuit dernière, il a téléphoné à son ami de toujours, Johnny, afin de lui demander conseil. C'est vrai, quand il s'agit de faire des choses peu raisonnables, Johnny est le meilleur ami du monde.

 

Ils ont réfléchi ensemble autour d'un bon malt 50 ans d'âge. Ensuite, Johnny a posé un bon nombre de questions afin de cerner au mieux quel pourrait être le dernier caprice du Sergent.

 

Il a abordé la question des femmes mais pour le Sergent, c'est un terrain dangereux. Déjà que son ami DSK est en garde à vue, ce n'est pas la peine d'en rajouter quelques semaines avant l'élection présidentielle.

 

L'alcool ? La drogue ?

 

Le Sergent n'y tient pas. Comme il s'agit de son dernier caprice, il ne voudrait pas devenir dépendant, ça compliquerait beaucoup les choses.

 

La moto ? Une belle Harley par exemple ?

 

Le Sergent n'a pas osé le dire mais il a un petit problème d'équilibre. Il préfèrerait autre chose.

 

C'est alors que Johnny eut une idée de génie. Toujours généreux, toujours prince russe, il décida de louer le "Concorde" celui d'Orly que les touristes visitent le dimanche afin de faire un aller et retour vite fait aux Etats Unis d'Amérique.

 

Et les voici partis. Et les voici revenus avec en soute :

 

1467341582-people-johnny-hallyday-s-offre-une-nouvelle-voit.jpg

 

Une magnifique cadillac Eldorado, modèle de 1953. Une merveille !

 

Laetitia mise au courant les attendait au Pavillon d'Honneur d'Orly dans un petit costume assorti à la couleur de la voiture.

 

Après avoir été remettre le Concorde à sa place pour les visiteurs de dimanche prochain, ils ont descendu les Champs Elysées sous les applaudissements d'un public éberlué et conquis.

 

Le Sergent est rentré chez lui fou de joie.

 

Samedi, il compte bien se rendre au séminaire de Pont-Lévêque dans sa belle voiture...

 

Et tant pis si ça ne plait pas au Dr Jimmy. D'ailleurs, la famille a tenu un conseil de guerre hier soir avant le dîner : Aubépine, Mimosa et le Sergent ont pris l'engagement de ne pas tout dire au Docteur et de se serrer les coudes. Ils tiennent tous les trois à leur quant à soi.

 

La thérapie, oui à condition de faire des cachotteries !

Partager cet article
Repost0
20 février 2012 1 20 /02 /février /2012 17:34

Ce matin, à 11heures précises, Aubépine, Mimosa et le Sergent Cooper ont eu leur première séance de thérapie familiale.

 

Le bilan n'est pas fameux...

 

Ce premier entretien a duré plus d'une heure. Le Dr Jimmy a posé beaucoup de questions. Il pense que le problème est important et que les friandises ont beaucoup trop d'importance dans la relation familiale.

 

Après réflexion, il a accepté de les prendre en cure  à condition qu'ils suivent très strictement ses consignes car il n'a pas caché qu'ils sont tous les trois très en deça de ce qu'ils devraient être, surtout après avoir déjà suivi chacun moultes thérapies !

 

Il y aura des séances chez lui, chez eux et dans la rue afin d'améliorer leur niveau de sociabilité à tous les trois.

 

Mais avant, ils doivent commencer par un séminaire sur la psychologie familiale samedi prochain. Ce sera à Pont-lévêque à partir de 8heures30 jusqu'à 12heures30 avec une petite pause café/viennoiseries prévue vers 10heures.

 

Mimosa a dit un gros OUF car elle craignait que la pause soit l'occasion de goûter le fromage régional ce qui aurait été très difficile pour elle.

 

Le Dr Jimmy les a prévenus qu'il y aura certainement des moments très difficiles à traverser, voire des moments de dépression surtout en ce qui concerne le Sergent qui a parfois du mal à changer ses habitudes et c'est pourtant ce qu'il va devoir apprendre à faire.

 

Malgré tout, le docteur leur a paru sympathique :

 

images.jpg

 

Aubépine et Mimosa lui ont même trouvé une certaine ressemblance avec quelqu'un de connu mais elles n'arrivent pas à trouver qui. Le Sergent, lui ne voit pas.

 

Ce soir, la famille est un peu stressée mais Aubépine et Mimosa ayant signé un contrat et laissé 3 gros chèques, il leur semble difficile de renoncer à cet engagement.

 

Prochaine étape, samedi 8heures30 à Pont-Lévêque en passant par la route du bas, celle qui passe par Ouilly Le Vicomte, Coquainvilliers et le Breuil en Auge.

 

Encore une aventure. L'Aventura la la la la, comme auraient dit Stone et Charden dans une magnifique chanson des années 60...

 

 

Partager cet article
Repost0
19 février 2012 7 19 /02 /février /2012 16:12

Révélations du jour :

 

- Toute la viande vendue en Ile de France serait halal d'après la candidate du Front National...

 

Mimosa s'en fiche, elle est végétarienne...

 

- Claude Allègre laisse tomber le PS et soutient Nicolas Sarkozy...

 

Très bien, très bonne idée. C'est le PS qui doit être content que Monsieur Je sais Tout s'acoquine à droite. Que Sarkozy lui trouve un petit emploi et qu'il arrête de s'occuper des questions de climat. Tout le monde sera content...

 

- Plantu est attaqué en justice pour avoir fait un dessin montrant le Pape en train de sodomiser un enfant....

 

Bof...Pas grand chose à dire si ce n'est qu'in ne faut pas s'en prendre au Pape...

 

- Nathalie Kosciusko Morizet intronisée Porte-Parole de Nicolas Sarkozy...

 

Les agriculteurs crient au scandale ! Les écolos, ils en ont ras-le-bol. Ils disent qu'ils ne voteront pas pour le candidat de l'UMP... Pour qui voteront-ils ? On peut craindre le pire...

 

- Aubépine Puget, le Sergent Cooper et Mimosa Goldstein ont pris le train de 11h38 pour la ville sainte ce matin...

 

Ils ont été accueillis en héros à la gare. Pour le moment, ils se reposent avant d'aller prendre le thé à la sous-préfecture :

 

the.jpg

 

Ensuite, une bonne soupe les attendra à l'archevêché où Mimosa essaiera de plaider la cause de Plantu, de voir si on peut faire livrer de la viande chrétienne en Ile de France dès demain et

aussi si on peut arriver à faire comprendre aux agriculteurs qu'ils ne doivent pas craindre la NKM comme on l'appelle maintenant. Sarko, s'il est réélu ne devrait pas trop les embêter avec l'écologie...

 

Quant au cas Allègre, elle ne l'évoquera pas. Il la déprime trop...

 

Une grosse soirée en perspective...

Partager cet article
Repost0
18 février 2012 6 18 /02 /février /2012 14:14

La Soeur Jeannette n'en revient pas. Depuis quelques jours, elle trouvait la Soeur tourière un peu bizarre, un peu absente.

 

N'y tenant plus, elle lui a demandé ce matin si tout allait bien pour elle car dans le cas contraire, elle était bien sûr prête à l'écouter et à lui prêter assistance en cas de besoin.

 

Un peu gênée, la Soeur tourière, sa collègue, lui répondit que tout allait bien mais qu'elle avait absolument besoin d'avoir accès à Internet le plus vite possible.

 

Soeur Jeannette, toutjours dévouée mais jamais très discrète, insista quand même un peu pour connaître la raison de ce besoin. Etait-ce une raison familiale ou diocésale ? Devait-elle contacter l'évêché ou avait-elle une recette de confitures à transmettre à une Soeur du Carmel ? Dans ce cas, elle s'arrangerait pour laisser la porte de la cellule de la Mère Supérieure ouverte et elle pourrait s'y glisser furtivement. Mais pour cela, elle devait connaître la raison de cette connexion.

 

Prêtant l'oreille attentivement, elle n'entendit qu'un murmure. Elle crut entendre "Mystique"...

 

- Mais comment donc ? Seriez vous à nouveau en pleine quête mystique ma Soeur ?

 

- Hum... Ce serait bien un peu ça mais c'est sans S

 

- Sans espoir ? Quel dommage !

 

S'en suivit une conversation assez surréaliste...

 

La Soeur tourière voulait elle aller sur Meetic ? Ou voulait-elle envoyer un mail à la pocheuse des rues,  Miss Tic ?

 

1004_miss_tic_folle_a_delier_expo_fanny_guillon_lafaille.jpg

 

Mimosa, cachée dans un petit coin du réfectoire, n'en sut pas plus et resta dubitative. En effet, une religieuse peut-elle passer son temps libre à surfer sur un site de rencontre ? Non, certainement pas...

 

Le hasard fit bien les choses car elle rencontra la Soeur tourière quelques minutes après. Prenant son air de celle "à qui on ne le fait pas", elle s'empressa de lui dire qu'elle était au courant de ses activités illicites.

 

La pauvre Soeur ne put retenir ses larmes. Oui, elle va bien sur Meetic mais ce n'est pas pour elle. C'est pour son neveu Tchéko qui est séminariste et qui n'en peut plus de sa chaste vie.  Ne voulant plus le voir souffrir, elle lui a proposé de l'aider.

 

- Ah oui et ça se passe comment ?

 

- Et bien le pauvre est débordé. Il ne sait plus où il en est. Il en aime une mais il ne s'est pas décidé. Du coup, elle  est retournée sur le site et a rencontré un autre homme. Il ne sait plus quoi faire et moi non plus...

 

Pauvre Soeur Tourière. Elle aurait mieux fait de se consacrer à ses prières plutôt que d'entraîner son neveu sur cette pente dangereuse...

 

Mimosa aime beaucoup les histoires meeticiennes. On communique avec une personne, parfois pendant très longtemps et finalement on ne la voit jamais. Parfois, on la voit et on est déçu. Parfois, c'est le coup de foudre mais à la moindre petite chose qui ne va pas, on allume l'ordinateur et on cherche quelqu'un d'autre. C'est très pratique pour les gens qui ne supportent pas d'être seuls ou qui sont en prison ou séminariste.

 

Mimosa entend beaucoup parler de ces rencontres à la radio le soir à partir de 23heures et elle s'en régale. Il faut dire qu'elle n'a pas beaucoup de coeur...

 

Le Sergent Cooper y pense mais il dit ne pas être prêt encore...

 

Espérons que le neveu Tchéko se remette bien vite...

Partager cet article
Repost0
17 février 2012 5 17 /02 /février /2012 14:32

C'est un peu dur en ce moment, la politique. Personne ne semble content sauf peut-être le candidat-président  qui va être épaulé par sa femme, Carli Bruna, pour faire sa campagne qui vient tout juste de commencer.

 

Pour son 1er meeting officiel, elle va l'accompagner à Marseille.

 

Tout cela est totalement inintéressant du point de vue de Mimosa. C'est son opinion...

 

Mais puisque l'époque est à parler de politique, pourquoi ne pas parler d'une femme qui a eu un engagement au 19ème siècle :

 

sand_george_portrait.jpg

 

 

George Sand, née Amantine, Aurore, Lucile Dupin et qui eut un véritable engagement politique dès l'année 1848 avec une collaboration à plusieurs journaux dont "La cause du peuple" où elle plaidait la cause des condamnés, notamment celle de Victor Hugo dont elle était une fervente admiratrice.

 

Mais bien sûr, elle ne s'intéressait pas qu'à la politique. Comme tout le monde le sait, elle écrivait, elle peignait, elle aimait...

Elle était provocatrice, aimait jouer les scandaleuses.

 

A la fin de sa vie, elle eut une relation épistolaire avec Flaubert et lui écrivit entre autres cette magnifique lettre dont voici un extrait :

 

"Ce n'est qu'en s'isolant un peu qu'on retrouve en soi l'être normal.

 

Pauvre cher ami, je t'aime d'autant plus que tu deviens plus malheureux. Comme tu te tourmentes et comme tu t'affectes de la vie ! Car tout ce dont tu te plains, c'est la vie.

 

Elle n'a jamais été meilleure pour personne et dans aucun temps. On la sent plus ou moins, et plus on est en avant de l'époque où on vit, plus on en souffre.

 

Nous passons comme des ombres sur un fond de nuages que le soleil perce à peine et rarement, et nous crions sans cesse après ce soleil qui n'en peut mais. C'est à nous de déblayer nos nuages."

 

Carli Bruna saura-t-elle chasser les nuages au dessus de la tête de son mari, le président-candidat ???

 

Les candidats à l'élection présidentielle sauront-ils s'isoler un peu pour retrouver en eux l'être normal ???

 

Mimosa en doute fort, cela lui paraît mal parti, très mal parti...

Partager cet article
Repost0
16 février 2012 4 16 /02 /février /2012 15:27

Non, il ne s'agit pas de brèves de comptoir mais simplement de l'adjectif BREVE qui sera celui qui correspond le mieux à ce que Mimosa est susceptible de faire aujourd'hui.

 

Oui, elle sera brève car elle a entrepris un très grand ménage. Ménage de Printemps ? Peut-être car bien que nous ne soyons qu'au mois de février, la douceur à laquelle nous n'étions plus habitués pourrait faire penser à un mois de mars.

 

Mais Mimosa s'égare une fois de plus.

 

Elle sera brève car elle n'a pas beaucoup de temps à cause du ménage et des grands rangements entrepris et cela n'a rien à voir ni avec le calendrier ni avec la météo...

 

Alors pourquoi Mimosa fait-elle du ménage depuis hier matin au point d'en avoir les yeux au milieu de la figure ???

 

Une nouvelle obsession ? Une nouvelle phobie, celle de la poussière, du désordre, de la saleté ???

 

Non, il n'en est rien...

 

Si Mimosa s'est ainsi lancée  dans une telle entreprise, c'est qu'elle attend un invité de marque qui a la bonté de venir la visiter.

 

Il s'agit - et c'est totalement incroyable - du grand sage :

 

photo-3.JPG

 

Swami Coopinayapa qui est en effet de passage à Paris pour quelques jours. Il doit quitter San francisco son lieu d'habitation habituel ce soir pour une destination finale en Inde du Nord où il est attendu par un groupe de bretonnes afin d'animer un stage de yoga de 3 jours.

 

Son avion doit atterrir demain matin à Paris et Mimosa est attendue au Salon d'honneur à 6heures afin de répéter la salutation au Soleil qu'elle doit effectuer devant son Saint Maître à son arrivée.

 

Cette visite inattendue est donc la raison de ce ménage que Mimosa effectue la joie au coeur. en chantant : Om Namah Shivaya, Om Namah Shiva a ya...

 

Demain matin, elle prendra deux comprimés d'anti douleurs avant de partir pour l'aéroport afin d'avoir un espoir de garder le sourire en faisant ses prosternations car le ménage c'est bon pour le moral mais c'est moins bon pour les vieux os.

 

Elle ne voudrait pas décevoir Swami Coopinayapa, son joli Maître...

 

Om Namha Shivaya, Om Namah Shiva a ya...

Partager cet article
Repost0
15 février 2012 3 15 /02 /février /2012 17:26

François Hollande s'en est allé rassurer les banquiers londoniens. On le sait le parti socialiste français fait peur aux banquiers. On le sait par contre on ne sait pas pourquoi et on a raison de ne pas savoir pourquoi...

 

C'est du moins ce que pense Mimosa... C'est son opinion.

 

Le François est donc allé faire un tour à Londres et les journalistes du Gardian ont cafté dur...

 

Le candidat du parti socialiste a été clair dans ses déclarations : "La City de Londres n'a rien à craindre" a-t-il dit avant d'ajouter qu'il n'est pas considéré comme vraiment de gauche en France...

 

Mais ce n'est pas tout. Afin d'être le plus convaincant possible, il a terminé en disant "qu'aujourd'hui, il n'y a plus de communistes en France"...

 

On lui laissera bien sûr la responsabilité de ses paroles pour le moins maladroites...

 

Marie-George a réagi immédiatement. Elle n'a pas été vraiment contente et on peut la comprendre...

 

Pourtant à son âge - exactement le même que Polenta Poichiche qui fait un peu plus juvénile, c'est vrai - elle devrait savoir que lorsqu'on est minoritaire, quelle qu'en soit la raison, on est souvent confronté à ce genre de petites bassesses. Apparemment, elle l'ignorait...

 

Mimosa l'a donc contactée ce matin afin de lui suggèrer de changer son slogan de campagne :

 

 

affichebuffet.jpg

 

En effet, la gauche courageuse, ça fait plutôt sourire après les propos de François Hollande. Quitte à être minoritaire, Mimosa pense qu'elle ferait mieux de montrer sa différence...

 

Elle lui a donc proposé ce nouveau slogan : "Mon adversaire, la finance"...

 

Ensuite, pour être fidèle à son système de notations des candidats à l'élection présidentielle, elle a tout de suite retiré 20 points à Hollande et s'est immédiatement inscrite à la newsletter de Mélenchon dans une action de solidarité...

 

Courage Marie-George, Mimosa est là !!!

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0