Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 décembre 2011 1 26 /12 /décembre /2011 15:17

Soeur Jeannette et Soeur Elphège ne sont pas d'accord. Elles ne sont d'ailleurs jamais d'accord sur rien. C'est comme ça surtout depuis que l'une joue les intellectuelles et que l'autre fait semblant de ne jamais rien comprendre. C'est un petit jeu entre elles qui a l'air de les combler...

 

Mais à midi, elles sont venues demander l'arbitrage de Mimosa car c'en était trop...

 

Mimosa n'a pas voulu connaître les raisons de leur dispute. Elle leur a simplement recommandé de se pencher sur cette tradition de la "trêve des confiseurs"...

 

Mal lui en prit car la Soeur Elphège, déjà très grande mais en plus montant sur ses grands cheveaux, l'accusa de tomber dans la société de consommation en faisant de la publicité pour les confiseurs.

Elle ajouta qu'elle était très étonnée car elle pensait que Mimosa prêchait pour la décroissance et pas pour l'enrichissement des commerçants de bouche, surtout ceux qui sont responsables des crises de foie au moment de Noël!!!

 

Elle en était devenue toute rouge, tellement que Soeur Jeannette préféra ne rien dire de peur d'une rupture d'anévrisme chez  sa copine.

 

Mimosa garda son calme tout en lui exprimant son étonnement : "Comment se faisait-il qu'une Soeur, intellectuelle qui plus est, ne sache pas que cette tradition vient de l'églie catholique romaine qui ordonnait l'arrêt des combats entre Noël et le jour de l'an ? A l'époque, les confiseurs n'existaient peut-être pas. Ils étaient sans doute remplacés par Dieu car on parlait de "Trêve de Dieu". Cette trêve fut d'ailleurs confirmée par St Louis aux environs de 1245...

 

Petit à petit, tout le monde se mit à cette trêve et c'est sans doute lorsque les politiques se mirent à l'appliquer aussi bien au Sénat qu'à la Chambre des Députés qu'on commença à parler de "trêve des confiseurs" ... car ce moment devait correspondre à celui où on s'est mis à manger des sucreries entre les deux fêtes."

 

Soeur Elphège essaya encore d'argumenter que n'importe comment, elle les sucreries ce n'est pas son truc, Mimosa resta implacable : Elle ne voulait pas jouer les arbitres et personne ne l'y obligerait.

 

Après le départ des deux soeurs, elle éclata de rire : Mon Dieu comme c'est bête cette histoire de trêve des confiseurs où tout conflit doit s'arrêter parce que ce sont "les sacro-saintes fêtes" et qu'il ne faut pas se disputer mais passer son temps à manger et à copiner...

 

Elle se réjouit de la colère de la soeur Elphège qui l'avait empêchée de répliquer car comment aurait-elle pu défendre cette histoire de trêve qui dure une semaine, pas un jour de plus et cela dans le but de manger !!!

 

Passer son temps à manger au lieu de se battre... Bof...

 

 

Partager cet article
Repost0
25 décembre 2011 7 25 /12 /décembre /2011 18:43

Cette année 2011, même l'église a lâché le morceau : Noël, le 25 décembre ne correspond pas du tout à la naissance du petit Jésus !!!

 

Même monsieur l'Evêque de Rouen s'est exprimé sur le sujet. Il a bien expliqué que c'était, autrefois il y a bien longtemps, avant la naissance du petit Jésus, une grande fête à l'occasion de la fin du solstice d'hiver. Une fête pour commémorer le retour de la lumière, le renouveau des petites graines dans la terre, une grande fête païenne reprise par l'église pour essayer de reprendre la main sur des fidèles qui s'en fichaient un peu du petit Jésus...

 

Monsieur l'évêque a dit que Noël est avant tout une fête humaine et ça a touché Aubépine. Mimosa aussi l'a bien aimé ce monsieur qui disait la vérité. Quant au sergent, il dormait, alors on ne sait pas. On sait qu'il a été très intéressé par les cadeaux qui étaient dans la cheminée mais c'est tout ce que l'on sait...

 

La nuit la plus courte de l'année est donc passée. Les jours rallongent et tout le monde s'en réjouit car il faut s'en réjouir !

 

- Mais pourquoi faut-il donc s'en réjouir ?

 

- Parce que c'est comme ça. Quand les jours rallongent, ça veut dire qu'on va sortir bientôt de l'hiver et puis ces jours trop courts, ça ne le fait pas. C'est démoralisant. D'ailleurs dans les pays du Nord, les gens sont déprimés...

 

On l'aura compris, Mimosa s'énerve un peu car elle, elle aime la Nuit...

 

Elle aime quand la nuit tombe et que les lumières de la ville s'allument. Pour elle, c'est toujours un instant magique.

 

Elle aime aussi se promener au bord de la mer et voir la nuit tomber sur l'eau. Moment de rêve pour elle, moment où même le vent se calme, moment où il fait beaucoup moins froid, un de ces moments où tout devient possible. Enfin pour elle...

 

Elle sait bien qu'elle n'est pas comprise alors elle va encore subir cette année tous ces gens qui se réjouissent que les jours rallongent, qui se réjouissent qu'on aille vers les beaux jours qu'elle déteste...

 

Elle ne le dira jamais assez, sa vie est un calvaire à force d'être à l'envers...

 

Mais c'était quand même gentil de la part de monsieur l'Evêque de dire la vérité...

Partager cet article
Repost0
24 décembre 2011 6 24 /12 /décembre /2011 15:02

Il aura fallu presque 50 ans à Mimosa pour comprendre pourquoi les Français de France ont si mal accueilli les Français d'Algérie en 1962...

 

Elle se souvient très bien d'une Josiane Martinez arrivée à son lycée Alfred de Vigny au mois de juin de cette année 62. Elle venait d'Alger et la professeure principale l'avait installée dans le fond de la classe.

 

Toutes les filles savaient très bien qu'elle était pied-noir, par conséquent pas très fréquentable. Elles ne savaient pas pourquoi mais c'était comme ça. Ses parents devaient être des colons exploiteurs très certainement. En plus, son niveau scolaire n'était pas terrible et les professeurs ne se gênaient pas pour lui faire remarquer.

 

C'est vrai qu'elle venait d'Alger, alors ça expliquait tout.

 

Donc Mimosa avait bien compris qu'il avait dû se passer des choses louches de l'autre côté de la Méditerrannée.

 

A cette époque,à Paris, elle avait souvent vu des algériens, mains en l'air, contre un mur, se faisant fouiller et terroriser par des gardes mobiles.

Dans son immeuble, un homme à tout faire algérien qui refusait de donner de l'argent au FLN se cachait dans les caves. Malheureusement, un jour il fut emmené en forêt de St Germain et exécuté...

Il y avait aussi toutes les mères de garçons atteignant l'âge du service militaire qui tremblaient car cette fichue guerre que l'on ne nommait pas, n'en finissait pas et elles craignaient que leur gamin soit envoyé là-bas...

 

Il y avait son frère qui, rentrant de vacances très bronzé, avait un peu l'air d'un algérien avec ses cheveux noirs frisés. Leur mère avait peur qu'il soit pris dans une rafle. Malheureusement, ça ne s'est jamais produit...

 

Il y a eu aussi le putsch d'Alger, l'affaire Soustelle qui ne voulait pas lâcher l'Algérie, l'histoire du métro Charonne, des quais de Seine...

 

C'est ainsi que Mimosa a vécu ce que l'on appelait "les évènements"...

 

Maintenant que Recep TayyipErdogan,  premier ministre turc, a lâché le morceau, elle comprend mieux.

 

Oui, elle comprend mieux que les Français de France aient si mal accueilli  les "pieds-noirs".

 

Si l'on en croit le 1er ministre turc, ces gens-là venaient de participer à l'extermination d'algériens n'hésitant pas à avoir recours aux fours comme pendant la Shoah...

 

Elle comprend mieux les raisons de la professeure principale de mettre la Martinez dans le fond de la classe...

 

En fait, elle comprend surtout que le monde, aujourd'hui, semble être gouverné par des fous !!!

 

Recep Toyyip Erdogan n'a certainement pas toute sa tête pour avoir prononcé toutes ces horreurs. D'après certains journalistes, c'est la haine entre cet homme et Nicolas Sarkozy...

 

Voilà où en est rendu le monde. Les politiques font des discours officiels pour régler des comptes personnels...

 

Heureusement que le petit Jésus arrive ce soir...

 

Partager cet article
Repost0
23 décembre 2011 5 23 /12 /décembre /2011 14:25

"Il est né le divin enfant

Jouez Haubois, résonnez Muzette

Il est né le divin enfant

Chantons tous son avènement"...

 

Il s'agit d'un divin enfant attendu depuis plus de 4000 ans...

 

Ici, rue Messout Robert, Aubépine Puget et Mimosa Goldstein s'apprêtent à fêter l'anniversaire du Sergent Cooper qui n'a pas été attendu plus de 4000 ans mais qui a été attendu longtemps ( à cause d'une histoire de transfert d'hormones illicite) et qui jouit réellement d'une situation de divin enfant au sein de sa famille homoparentale. On peut le dire.

 

Ses mamans lui ont préparé une surprise qu'on ne peut pas dire puisque c'est une surprise, un petit cadeau et elle lui ont cuisiné un très bon repas qui devrait lui faire bien plaisir :

 

100_3720.jpg

 

Ensuite, elles lui demanderont comment il trouve sa vie, s'il est content de son nouveau métier d'enquêteur privé, s'il a des projets de mariage avec Enjoy, s'ils veulent des enfants...

 

C'est qu'elles aimeraient bien qu'il y ait à nouveau un bébé dans la maison même si ça risque d'être difficile de prendre le train avec tout ce petit monde. Mais ce serait bien quand même...

 

Elles lui rappelleront aussi combien elles étaient heureuses à sa naissance, dans sa petite crêche avec le boeuf et l'âne. Il y avait aussi deux autres personnes, une qui s'appelait Marie et un homme nommé Joseph. Ca devait être la sage-femme et le médecin accoucheur. Ce serait gentil de les inviter à dîner un soir pour les remercier encore une fois de leur empathie.

 

La soirée se passera ainsi avec des questions incessantes sur le pourquoi du comment et sur le signifiant du signifié en attendant l'heure d'aller se coucher.

 

23 décembre : une date qu'elles n'oublieront jamais...

Partager cet article
Repost0
22 décembre 2011 4 22 /12 /décembre /2011 12:01

Aujourd'hui, Mimosa a décidé de s'intéresser à l'effort. Non, elle n'a pas décidé de faire des efforts mais seulement de penser à ce que cela représente.

 

C'est certainement un des mots de la langue française les plus utilisés. On l'entend sans arrêt. Cela commence dès la naissance et se termine seulement avec le dernier souffle qui'l convient bien sûr de faire dans un ultime effort afin qu'il soit parfaitement réussi.

 

A tout bout de champ, les parents, les instituteurs, les professeurs, les chefs de service vont demander de " faire au moins un effort..."

 

Partout il faut en faire... C'est la vie, c'est comme ça et on peut dire aussi que cette chose est là pour bien nous montrer que la vie n'est pas que plaisir. Et si on veut du plaisir, il faudra le mériter, par conséquent il faudra faire un effort...

 

Comme disait Catulle : "La victoire aime l'effort"...

 

Ou Gandhi :"C'est dans l'effort que l'on trouve la satisfaction et non dans la réussite. Un plein effort est une pleine victoire"...

 

Effort, effort physique, effort moral, épreuve d'effort, effort de guerre :

 

timbre-women-support-the-war-effort.jpg

 

Que des efforts, que des efforts et encore des efforts...

 

Mimosa se demande si des études comparatives sur l'effort ont été faites car il lui semble bien que l'intensité de l'énergie mise dans un effort varie considérablement d'un individu à un autre. Et elle a l'impression que personne n'y pense jamais.

 

Par exemple, se lever le matin peut demander un petit effort à quelqu'un et un effort surhumain à une autre personne. Mais le mot reste le même "EFFORT"...

 

Combien de fois n'entendons nous pas cette phrase : "Il pourrait quand même faire un effort. On ne lui demande pas grand-chose"...

 

Mais comment être certain qu'on ne demande pas grand-chose ? Comment peut-on en être sûr ?

 

Par exemple, Mimosa pense qu'elle fait des efforts depuis qu'elle est née. De très gros efforts pour tenter de paraître normale.

Combien de gens le savent ?

 

Mais elle-même se pose-t-elle la question par rapport aux autres ? Non bien sûr. Elle aussi pense que untel pourrait faire un petit effort, quand même...(le "quand même" est nécessaire à la bonne tenue de la phrase).

 

Elle pense que ce serait bien qu'elle se pose la question plus souvent comme le faisait Jules Renard qui écrivait que nous sommes si peu capables d'effort pour comprendre les autres.

 

En attendant de prendre le temps d'y penser vraiment, pourquoi ne pas rendre un petit hommage à Fernando Pessoa, le sceptique, qui écrivait :

 

"Tout effort est un crime parce que toute action est un rêve paralysé"...

 

Il disait aussi :"Ce que tu fais, fais le suprêmement..."

 

Et Mimosa de proposer : "Remplaçons l'effort par le suprême" !

 

 

Partager cet article
Repost0
21 décembre 2011 3 21 /12 /décembre /2011 14:42

Hier, la Soeur Elphège avait proposé à la Soeur Jeannette de l'accompagner au dernier conseil des ministres de l'année.

 

Cette dernière ayant tout de suite accepté, elles s'étaient données rendez-vous devant l'Elysée ce matin, plus précisément rue St honoré, devant le marchand de semelles orthopédiques "Ledos" bien connu de Mimosa Goldstein.

 

Elles en sont ressorties vers midi pas contentes du tout. Surtout Soeur Jeannette. En plus elle n'arrivait pas à suivre sa copine qui marche toujours trop vite et en plus il pleuvait. Rien n'allait...

 

En fait, elle s'était fait tout un cirque dans sa pauvre tête naïve, persuadée que des mesures exceptionnelles seraient prises pour le Noël des pauvres. Elle pensait que Nicolas Sarkozy, venant d'être papa pour la 4ème fois et en plus d'une petite fille, aurait fait un geste envers les malheureux de ce pays.

 

Elle était très déçue et en fit par à sa copine Elphège. Toujours mal-aimable, celle ci lui rétorqua qu'elle devait être sourde et aveugle car il avait bien fait quelque chose. Et elle en profita pour l'accuser une nouvelle fois de faire preuve de mauvaise foi...

 

- "Vous n'avez pas vu Soeur Jeannette comme il est arrivé très en colère, comme il a jeté le dossiers "Grève aéroports" sur la table en insistant sur le fait que le gouvernement ne pouvait pas laisser prendre en otage les vacances de Noël des Français.

 

Et vous osez dire qu'il n'a rien fait pour la France ? Avez-vous le coeur trop sec pour être émue par le sort des prises d'otages de vacances ?"

 

Otages-m.jpg

 

Soeur Jeannette prit le temps de réfléchir puis elle s'excusa. Elle ne s'était pas rendue compte à quel point la situation devait être catastrophique dans les aéroports. Elle avait seulement pensé aux SDF, à ceux qui n'ont rien ou presque rien, aux chômeurs, aux travailleurs pauvres, aux sans-papiers qui travaillent, qui payent des impôts mais qui n'ont droit à rien, aux vieux agriculteurs qui touchent une toute petite pension, enfin voilà...

 

Elle s'était trompée, elle n'avait pas compris. Elle s'excusait...

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
20 décembre 2011 2 20 /12 /décembre /2011 14:23

"La bêtise est partout !"

 

C'est la soeur Elphège qui est très énervée et qui se défoule ainsi...

 

Aujourd'hui, elle en a après les femmes politiques, celles du gouvernement, celle qui n'y est pas encore et qui n'est pas près d'y être si elle continue comme ça...

 

Et de continuer : " les gens ne réfléchissent pas plus loin que le bout de leur nez"...

 

Heureusement, ce n'est pas son cas. Elle a un grand nez et elle réfléchit beaucoup à un tas de choses et puis il faut dire qu'entre deux prières, elle écoute la radio. Ainsi, elle est au courant de tout...

 

Alors bien sûr, elle est souvent consternée... Elle trouve que le niveau, ce n'est plus ça...

 

Ainsi, elle s'attendait bien à des commentaires après les déclarations de DSK à Pékin. Sur ce coup là, elle attendait de pied ferme le François Fillon et le Baroin aussi. Mais non, ils n'ont rien dit. Enfin, elle ne les a pas entendus sur les ondes.

 

Par contre, La Pécresse et la Bachelot, elle les a bien entendues et pas qu'une seule fois. Faut dire que leurs déclarations ont été tellement intéressantes que ça valait bien le coup de les entendre plusieurs fois.

 

La Pécresse qu'elle déteste a jugé malvenus les propos très pessimistes de DSK sur l'Euro et y voit l'amertume de quelqu'un qui est passé d'acteur à commentateur. Elle pense que ses propos ne vont pas le grandir...

 

A-t-il demandé à grandir ???

 

Donc, une fois de plus, aucun commentaire politique. Seulement un truc perso pas terrible mettant le point sur le fait que DSK ne peut plus pour le moment avoir de rôle politique en France. Mesquin !

 

condamne.jpg

DSK condamné à mort après avoir péché...

 

La Soeur Elphège a aussi entendu la Roselyne Bachelot. Encore pire celle là !!

 

Elle, elle souhaite que DSK s'abstienne de faire des commentaires sur la situation économique en France "C'est le meilleur service qu'il puisse rendre à la France. Je pense qu'il n'est pas le mieux placé pour exprimer la parole de la France" et voilà...

 

C'est vraiment digne de propos de petites filles chipies dans la cour de récréation...

 

Et ce sont nos ministres !!!

 

Pas étonnant que le pays aille si mal. La Soeur Elphège n'est vraiment plus étonnée du tout. Elle se demande même si elle va aller voter pour les présidentielles...

 

Elle avait été un peu tentée par Eva Joly la verte mais celle là non plus ne réfléchit pas plus loin que le bout de ses lunettes...

 

Voilà qu'elle s'en prend au François Bayrou (on dirait qu'après l'avoir aimé, elle ne peut plus le voir... ça arrive ces choses là..).

 

Elle trouve sa proposition "d'acheter français" idiote ne faisant que renforcer le côté nationaliste déjà bien présent actuellement en France alors que les problèmes doivent se régler à l'échelle européenne.

 

Elphège trouve qu'elle n'a pas tort mais qu'elle n'a pas prit le temps de réfléchir.

 

Et si le "acheter Français" arrivait à faire que les français se prennent au jeu et commencent à trouver qu'on fait des choses de valeur dans leur pays et si, pourquoi pas, ils se mettaient à avoir un peu plus de considération pour ce pays qu'ils n'arrêtent pas de dénigrer ???

 

Elle n'a pas pensé à ça la Eva...

 

Quelqu'un a appuyé sur la touche "acheter français" alors elle a appuyé sur la touche "nationalisme"...

 

Soeur Elphège se sent dépitée par toute cette médiocrité.

 

Heureusement qu'elle a Dieu, le petit Jésus et les copines au réfectoire sinon elle ne sait pas comment elle ferait...

 

D'autres ont la bouteille ou des gâteaus secs comme par exemple les granolas/chocolat au lait/noix de coco... Un véritable régal !

 

Ainsi va la vie...

 

 

 

Partager cet article
Repost0
19 décembre 2011 1 19 /12 /décembre /2011 15:19

Bonne fille loyale... C'est ainsi que se définit Christine Boutin avant d'ajouter que si on la cherche, on la trouve !!!

 

Cette dame, présidente du parti Chrétien-Démocrate qui se réclame des valeurs chrétiennes et de la droite humaniste est partie en guerre contre l'Ump et Nicolas Sarkozy.

 

En effet, souhaitant se présenter aux élections présidentielles, il lui faut obtenir les 500 signatures de maires nécessaires pour pouvoir le faire. C'est la loi.

 

Pour les dernières élections, celles de 2007, son parti en avait obtenu environ 700. Aujourd'hui, pour les élections de 2012, il en a trouvé à peu près 150 ce qui veut donc dire que sur 36000 maires en Frances, seuls 150 ont eu le courage de fronder...

 

Enfin, le calcul n'est pas très réaliste car tous les maires ne sont pas de droite...

 

Quoiqu'il en soit, Christine Boutin n'arrive pas à avoir ces signatures - on remarquera déjà qu'elle en fait une affaire personnelle - et accuse l'Ump et Nicolas Sarkozy d'avoir demandé à tous les maires de leur parti de n'accorder aucune signature aux divers candidats de droite laissant ainsi la place, l'unique place à un Nicolas Sarkozy très peu certain d'être réélu.

 

Donc cette dame qui se réclame des valeurs chrétiennes menace...

 

Elle menace de lâcher une bombe...

 

bombe.jpg

Et même qu'elle sera atomique !!!

 

Il est vrai qu'elle s'est prononcée dernièrement pour le maintien du nucléaire en France. Cela donne du travail aux gens. Elle l'a dit et elle le prouve...

 

"Je vais lâcher une bombe atomique. L'Ump et l'Elysée bloquent les parrainages. Ce ne sont pas mes idées que je défends, c'est la Démocratie. Je ne pouvais pas imaginer qu'en France, on pouvait kidnapper la Démocratie. La Démocratie cadenassée en France, jamais je ne l'accepterai..."

 

Voilà ce qu'elle nous promet. Un truc monstrueux sur l'Elysée ou sur Nicolas Sarkozy lui-même, on ne sait pas. Mais si elle n'a pas ses 500 signatures, elle va parler...

 

Madame Boutin, vous pouvez prononcer le mot "Démocratie" plusieurs fois dans la même phrase, vous pouvez nous dire que vous êtes une bonne fille loyale, que vous ne vous battez pas pour vous mais pour la Démocratie. Vous nous rappelez que vous êtes une femme de conviction...

 

Nous avions failli le croire mais aujourd'hui, rue Messout Rebort, nous n'en croyons plus un mot !

 

Mais qui êtes vous donc pour être au courant d'une chose choquante, énorme, une vraie bombe concernant la République et pour la taire si vous avez ce que vous désirez ????

 

Est-ce ainsi que vous servez votre pays, est-ce ainsi que vous l'aimez, est-ce ainsi que vous défendez la démocratie ???

 

Vous essayez de nous faire croire à votre intégrité mais sachez Madame Boutin, qu'une femme politique qui cache la vérité, une vérité peu jolie apparemment à ses concitoyens, n'est pas pour nous une femme de convictions...

 

Nous ne partagions déjà pas vos idées, mais à partir d'aujourd'hui, nous vous considérons comme une femme politique peu respectable...

 

Nous sommes convaincus que l'Ump et l'Elysée sont parfaitement capables de faire pression sur les maires, mais ce n'est pas pour autant que nous pensons que vous lavez plus blanc que blanc !!!

 

Madame Boutin, il semblerait que vous ayez perdu la raison...

Partager cet article
Repost0
18 décembre 2011 7 18 /12 /décembre /2011 14:34

"Petit pays, je t'aime beaucoup...Petit, petit, je l'aime beaucoup"...

 

Hier, Césaria Evora s'en est allée. Elle avait dit qu'elle était fatiguée de vivre, qu'elle voulait partir. Elle s'en excusait auprès de ceux qui l'aiment mais elle était au bout du rouleau. Trop fatiguée pour continuer ...

 

Elle chantait la saudade, cette tristesse, cette nostalgie de celui qui est dépossédé de son pays, de son passé.

cesaria_evora.jpg

 

Elle la chantait, on pourrait même dire qu'elle la vivait. Pourtant, c'était quelqu'un de joyeux nous prouvant ainsi que nostalgie et mélancolie ne sont pas forcément synonymes de tristesse. C'est autre chose. Une chose qu'on ne peut pas décrire, une chose qu'on vit, qu'il ne faut surtout pas s'empêcher de vivre...

 

Aujourd'hui, c'est Vaclav Havel qui est parti. L'artisan de la révolution de velours s'en est allé dans son sommeil.

Vaclav Havel, président de la république et philosophe. Ca fait rêver, ça fait même beaucoup rêver...

 

Un femme qui chantait l'amour de son pays, un homme qui s'est battu pour défendre ses convictions, nous sommes bien loin de tout cela en ce moment avec nos histoires de triple A ne put s'empêcher de penser Mimosa...

 

Heureusement que le petit Jésus va bientôt naître et nous apporter la joie et la réconciliation. Nous en avons bien besoin.

 

Pessimiste Mimosa ? Mais pas du tout...

 

Elle ne se le permettrait pas...

 

Sauf qu'un jour, elle pètera les plombs Mimosa Goldstein et qu'elle se permettra de leur dire à tous ce qu'elle pense d'eux et ils seront tellement stupéfaits qu'ils en seront transformés en statues de pierre sur le champ.

Alors, elle les alignera dans ce champs et fera visiter cette pêche miraculeuse qui lui permettra de vivre sur un grand train.

 

Ah le Sergent Cooper ne veut pas vivre dans un train...

 

Tant pis, c'était pourtant une bonne idée...

 

C'étaient les états d'âme de Mimosa un dimanche de décembre avant les "fêtes"...

 

 

Partager cet article
Repost0
17 décembre 2011 6 17 /12 /décembre /2011 14:51

Avant de s'endormir hier soir, le Sergent Cooper a demandé à la Vierge Marie de venir le visiter pendant la nuit afin de lui donner des informations sur le triple A, soit lors d'une appartition, soit à travers un rêve. Il lui laissait le choix.

 

En effet, il a attendu toute la journée d'hier - 16 décembre 2011 -  qu'une information soit donnée. La tendance semblait aller vers une dégradation de la note française avec une annonce le soir au JT de 20 heures.

 

Mais rien n'a été dit. La France restait sous haute surveillance mais pas un mot sur la perte effective d'un A (ou même peut-être de deux A...).

 

C'est pourquoi le Sergent, n'en pouvant plus d'incertitude et d'angoisse, ou plutôt d'angoisse due à l'incertitude, a décidé de se tourner vers une âme bienveillante afin de savoir où va le pays.

 

Il a demandé et comme d'habitude : quand on demande, on obtient...

 

Pour ceux qui ne sont pas au courant, qu'ils s'inscrivent immédiatement dans un stage de développement personnel... On leur dira en effet qu'il suffit de demander pour avoir, alors que bien souvent nous ne pensons même pas à demander ou bien nous n'osons pas...

Dans le 1er cas, un stage de 4 jours sera suffisant. Pour le 2ème cas, il vaut mieux compter une semaine.

 

Le Sergent ayant fait le stage d'une semaine, il s'est donc autorisé à faire la demande et il a été entendu !!

 

La Vierge Marie est venue le visiter cette nuit. Elle était entourée d'un merveilleux halo de lumière, elle était belle et s'est penchée sur lui très tendrement en lui disant :

 

"Sergent Cooper bien aimé, n'aie pas peur. Oui, la France va certainement perdre son AAA mais n'oublie jamais que toi, tu as un OO et que c'est très précieux. Ne l'oublie pas..."

 

Puis elle partit, s'effaçant tout doucement.

 

Ce matin, le Sergent a raconté son rêve à Mimosa, lui faisant une description très détaillée de la Vierge. Tellement précise qu'elle cru voir son image se réfléter dans sa tasse de café :

 

vierge.jpg

 

Que penses tu de ce qu'elle m'a dit, lui demanda-t-il ? Comment la trouves-tu ? N'est-elle pas merveilleuse ?

 

Mimosa lui répondit très sérieusement que la parole de la Vierge lui semblait d'une très grande sagesse. Oui, il ne faut pas qu'il oublie ses OO qui l'aideront  très certainement à affronter tous les dangers de la crise. C'est très important, il ne doit jamais les oublier...

 

Puis se détournant, Mimosa ne put s'empêcher de pouffer de rire car la tête qu'elle venait de voir dans sa tasse de café n'était autre que celle d'Ellis, la dentiste brésilienne !

 

La Vierge Marie est une dentiste brésilienne et personne ne le savait !

 

C'est certainement la révélation la plus importante de l'année 2011 !

 

 Si Mimosa n'avait pas peur de faire du mauvais esprit, elle terminerait même en écrivant :

 

"Devant une telle révélation, même DSK peut aller se rhabiller !!!"...

Partager cet article
Repost0