Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 septembre 2011 4 15 /09 /septembre /2011 14:07

Le petit ministre Baroin l'a bien dit sur France Inter à 13 heures : Sarkozy en Lybie, c'est un voyage historique !!!

 

Première prise de parole à Tripoli avant de partir pour Benghazi. Il l'a bien dit, le président des Français, quiconque aura aidé Kadhafi, sera jugé et condamné avant de pouvoir passer à l'épisode du pardon indispensable à la bonne marche du pays.

 

Le petit Baroin ne fait pas partie du voyage historique car c'est un voyage historico-politico et non pas un voyage historico-commercialo. Cela explique donc son absence et la présence du grand Juppé qui devait se présenter aujourd'hui devant le tribunal pour cette affaire d'emplois fictifs à la Mairie de Paris. Mais c'est une autre histoire et on ne peut pas être partout !!!

 

Mimosa qui n'a pas toujours très bon esprit pense que c'était plutôt le voyage de kadhafi à Paris en décembre 2007 qui était historique.

 

En effet, une tente plantée dans les jardins de l'hôtel Marigny, ce n'est quand même pas courant et elle est bien certaine que cette image est encore dans tous les esprits.

 

Mais alors, si toutes les personnes qui se sont montrées aimables avec Kadhafi doivent être jugées et condamnées, est-ce valable pour ces gardes républicains que l'on voit sur cette photo ?

 

kadhafi.jpg

 

N'auraient-ils pas dû refuser de se mettre au garde à vous et de jouer du clairon ?

 

Et ce cher président Sarkozy qui lui déclarait :" Je suis très heureux de vous recevoir à Paris ", ne serait-il pas lui aussi un peu suspect ???

 

Cooper Labbé, qui est catholique et très au fait de ces histoires de culpabilité,  pense que c'est sans doute pour ça qu'il a terminé son discours de Tripoli en recommandant le pardon. Il doit se sentir concerné...Il doit savoir au fond de lui-même qu'il n'a pas très bien agi ce jour là.

 

Ce soir, en savourant quelques courgettes parfumées au basilic, Mimosa proposera à ses compères de la rue Messout Rebort de prendre une décision en ce qui concerne le pardon du président...

 

Ensuite, elle enverra un mail à l'Elysée pour faire connaître leur décision, une décision bien sûr HISTORIQUE !!!!

Partager cet article
Repost0
14 septembre 2011 3 14 /09 /septembre /2011 15:46

Aubépine le savait : Il faut jouer à l'Euromillions ! C'est la seule solution pour devenir riche. Elle a bien essayé de convaincre Mimosa mais cette dernière a toujours préféré le "loto" franco-français, qui rapporte moins, c'est sûr mais qui lui paraît moins incertain surtout quand on n'y joue jamais...

 

Elle avait tort. l'Euromillions, ca paye, c'est prouvé depuis hier soir, 13 septembre 2011.

 

Et c'est un habitant du Calvados qui vient de gagner le très gros lot puisqu'il s'agit de 162 millions d'euros, une somme tout à fait incroyable.

 

Mais qui est cet habitant ?

 

Bien sûr tout le monde se pose la question mais depuis ce matin, Mimosa se demande bien ce que le Sergent Cooper faisait la semaine dernière au bar-tabac de la Place François Mitterrand de Lisieux. Il n'a pas voulu qu'elle y entre, lui demandant de l'attendre dehors. Pourquoi ?

 

Et qu'a-t-il fait de sa pièce de 2 euros que sa marraine lui avait donné très généreusement pour son anniversaire ?

 

Et que cache ce petit sourire mystérieux qu'il arbore depuis ce matin ?

 

Mimosa et Aubépine commencent à se demander si ce n'est pas lui, l'heureux gagnant... Elles ont bien essayé de le faire parler, mais motus et bouche cousue, rien à faire. Il ne veut rien dire.

 

Malgré tout, ce mutisme n'empêche pas Aubépine de faire des projets. Si c'est son petit Sergent qui a gagné, elle arrête de travailler dans son administration pour devenir sa gouvernante et elle lui promet qu'elle l'emmènera tous les jours à la plage, qu'il pleuve, qu'il vente, qu'il neige...Il aura même le droit de se rouler dans les vieux crabes pourris comme il aime tant le faire.

 

Quant à Mimosa, elle préfère ne pas en parler. Elle le laisse mener sa petite vie tranquille. La seule allusion qu'elle se soit autorisée, c'est de placer cette photo à côté de ses croquettes, pensant que ça lui donnera des idées de cadeau :

 

1951-20CHEVROLET-203100-20PICK-UP-20STREET-20ROD-20F4V.jpg

 

Ce n'est qu'une petite Chevrolet et même pas d'un modèle récent. Mais c'est vrai que ça lui ferait bien plaisir de se mettre au volant et de partir sur les routes normandes à la recherche d'un petit meuble à bricoler par exemple ou d'un vieux juke-box à remettre en état...

 

En attendant, il ne dit toujours rien...

 

 

Partager cet article
Repost0
13 septembre 2011 2 13 /09 /septembre /2011 15:25

Ce matin, alors que le Sergent Cooper faisait son footing sur la Promenade Plantée, il a été arrêté par la brigade des stupéfiants.

 

Le prétexte : un contrôle dû au fait qu'il courait à 123 kms/heure ce qui n'est pas normal.

 

Questionné, il a déclaré avoir très bien dormi la nuit dernière, avoir mangé ses 72 grammes de croquettes du matin avant de partir de chez lui sans oublier un petit buvé bien frais et c'est tout.

 

Les représentants de la loi n'ont pas voulu le croire. Ils ont donc appelé le laboratoire itinérant afin de lui faire une prise de sang.

 

Le résultat a été sans appel. Un produit dopant a été trouvé dans son sang. Plus exactement de l'érythropoïétine EPO...

 

Emmené immédiatement au poste de police par les sergents de ville, il a été sommé de dire la vérité :

 

Comment s'est-il procuré ce produit ? Depuis combien de temps en prend-il ?

 

Et aussi et surtout :

 

 epo

 

Qui lui fait ses piqures ?

 

Complètement dépassé par les évènements, il n'a su que répondre. Bien sûr qu'il ne prend pas de produit dopant et personne ne lui a fait de piqure, il le sait bien.

 

Le laboratoire itinérant a tout de suite été en mesure de localiser la provenance du produit : la Chine... Ainsi que la personne qui l'a commandé : un certain Enjoy...

 

Ainsi, son fiancé lui aurait fait prendre subrepticement des produits illicites, lui qui prétend tellement l'aimer !!! Tout cela sous prétexte de l'entraîner à courir de plus en plus vite !!!

 

Cooper Labbé trahi par son fiancé !!!

 

Mimosa Goldstein, immédiatement alertée, vient de faire une déclaration à la Radio Diffusion Française : Elle n'entend pas en rester là, elle fera tout ce qu'il faut pour qu'il soit disculpé. Elle demande, officiellement, à la maman d'Enjoy, la dame des prothèses mammaires, de le faire avouer immédiatement afin que le Sergent Cooper soit totalement blanchi.

 

Elle lui donne 24 heures pas plus, sinon elle le dénoncera au ministre Michel Mercier, Garde des sceaux, le papa d'Angélique Marquise des Anges !

Partager cet article
Repost0
12 septembre 2011 1 12 /09 /septembre /2011 17:33

Il est incorrigible le Sergent Cooper. Aubépine et Mimosa ont beau lui apprendre sans arrêt de nouveaux mots, rien à faire ils les confond comme par exemple, "Lisieux" et "les yeux", ce qui les fait beaucoup rire tout le monde...

 

Fait-il exprès ou non ? Personne ne le sait. Peut-être est-il un peu dyslexique ? Ou simplement étourdi ? En tout cas, pas en consience comme dirait sa marraine Polenta.

 

Ainsi comment peut-il confondre les "Désirs d'avenir" de Marie-Ségolène avec le retour de :

 

desirless.jpg

 

Oui, de Desireless, qu'il n'a d'ailleurs jamais connue.

 

Ce sergent est une énigme à lui tout seul...

 

Pourtant, le 1er septembre, il a bien reçu la lettre de Marie-Ségolène à tous les résignés et indignés qui veulent des solutions. Solutions qu'elle connait bien sûr et qu'elle s'engage à mettre en place dès qu'elle sera élue en 2012.

 

Il a donc reçu la lettre, l'a lue et s'en est montré très content contrairement à Mimosa qui ne l'a pas lue n'ayant pas été satisfaite du tout du titre et cela pour deux raisons :

 

1 - Les indignés, l'indignation... D'une part, ça fait vraiment racoleur et réchauffé (Monsieur Hessel est déjà passé par là...) et ensuite ça marche trop bien dans des milieux sociaux qu'elle déteste, voire les "Bobos" qui s'indignent très fort, tellement fort qu'ils provoquent des séismes autour d'eux qui finissent par chasser les braves gens qui les entourent et qui n'ont plus qu'à trouver refuge en grande banlieue (phénomène parisien. Ils investissent des quartiers populaires, les ghettoïsent, font monter le prix du m2 etc...)

 

2 - Les résignés ? Là, c'est Marie-Ségolène qui donne dans la confusion de vocabulaire. Depuis quand un résigné se révolte-t-il ??? Un résigné, c'est un résigné et comme il est résigné, il ne lit pas la lettre et ne va pas voter...

 

Mimosa n'est ni indignée, ni résignée.Elle ne lira donc pas la lettre de Marie-Ségolène. Par contre,  elle a bien envie de se pencher de plus près sur le retour de Desireless. Ca lui paraît beaucoup plus intéressant. Finalement, il n'a peut-être pas tort le Sergent...

 

Voyage, Voyage...

 

 

 

Partager cet article
Repost0
11 septembre 2011 7 11 /09 /septembre /2011 10:07

Depuis ce matin, Aubépine, Cooper Labbé et Mimosa, à l'instar de toutes les célébrités du monde, sont harcelés par les journalistes, Ceux-ci veulent savoir où ils étaient le 11 septembre 2001 et  ce qu'ils faisaient au moment des attentats.

 

Pour Cooper, pas de problème : Il n'était pas né ! A l'époque, il s'était réincarné en crapaud après avoir été un homme d'affaires malhonnête. Le genre de celui qui avait racheté la friche Wonder par exemple et dont le souvenir est encore présent dans cette ville où, réincarné en Sergent, il passe maintenant des fins de semaine heureuses.

 

Aubépine était au travail. Quand elle a apprit la nouvelle, tooujours optimiste, elle a pensé que c'était la guerre et elle a continué son petit travail comme la salariée consciencieuse que nous connaissons. Même en temps de guerre, il faut travailler. Bravo Aubépine !

 

Quant à Mimosa, elle était en Bretagne chez une copine qui racontait que sa mère commençait à perdre la tête. Elle avait à peine terminé sa phrase que son téléphone sonnait : C'était la dite mère qui lui annonçait que des avions étaient entrés en collision avec des tours à New York... Bien sûr, suspicion  immédiate sur l'état psychique de la mère...

 

Mais la copine qui venait d'acheter une télévision grand écran (une des premières) en profita pour l'allumer et montrer la qualité de l'image : en effet, des tours étaient en feu : La mère n'avait pas raconté n'importe quoi...

 

Voilà les souvenirs de la famille de la rue Messout Rebord qui, il faut bien le dire, n'enthousiasmèrent guère les nombreux journalistes présents.

 

Constatant leur déconvenue, les trois décidèrent alors de changer leurs versions :

 

Cooper déclara être à l'Assemblée Nationale en train de proposer une loi visant à interdire tout ce qui ne lui plaisait pas et la liste était longue...

 

Aubépine avoua qu'elle était cachée dans les toilettes du BHV en train de lire un livre d'Anne Perry...

 

Mimosa affirma qu'elle était bien en Bretagne et que la copine racontait que sa mère lui avait demandé le matin même de lui apporter deux mottes de beurre : une pour elle et une pour Chirac !!!!

 

C'était le 11 septembre 2001...

 

Aujourd'hui, c'est le 11 septembre 2011. Il pleut sur la ville sainte, Borloo va sans doute se présenter aux présidentielles, un couple de touristes a été enlevé dans le golfe d'Aden, Marine Le Pen préside les journées du Front National, Kadhafi est toujours introuvable et le Sergent Cooper a fait un petit vomi sur le tapis tout neuf. Une journée comme les autres...

 

Partager cet article
Repost0
10 septembre 2011 6 10 /09 /septembre /2011 17:12

Ce matin, le candidat Cooper est venu réveiller Mimosa avec une bonne question, une très bonne question...

 

Il souhaitait connaître la signification de ces 3 lettres HAP.

 

Il avait pensé à Hospitalisation A Pampelune, Halte Aux Parasites, ou bien aux Paparazzi...Pourquoi pas Honte Aux Pétainistes ?... Mais avec l'histoire du Pépé de Mimosa, il n'osait pas trop...

 

En fait, il n'avait aucune idée précise. Il savait seulement que son amie de toujours Marie-Ségolène s'était faite remonter les bretelles par ce fameux HAP pour avoir dit du mal de ses camarades Martine et François.

 

Mimosa comprit enfin à quoiil faisait illusion et éclata de rire.

 

HAP signifie Haute Autorité des Primaires citoyennes, oui ce truc qui va avoir lieu bientôt pour désigner le candidat du PS à l'élection présidentielle. Comme ça risque de créér des problèmes d'indiscipline, les instances du PS ont tout de suite pensé à mettre en place des Hautes Instances !!!

 

Si la mère Denis voit cela de son lavoir au ciel, elle aussi doit en être morte de rire !!!

 

De Hautes Instances !!!

 

Mais pourquoi se prendre autant au sérieux demanda le candidat Cooper qui refuse  systématiquement toute autorité ?

 

Mimosa pense que c'est une question de gros Ego et ça, c'est un gros truc...

 

Ca lui  fait penser qu'Arnaud Desjardins vient de quitter son corps depuis peu de temps. Lui, l'Ego il avait comprit le danger qu'il représente. Il l'avait parfois apprit dans la douleur mais il avait comprit et il avait consacré sa vie à essayer de transmettre à ses disciples ce que son Maître indien, Swami Prajnanpad, lui avait enseigné.

 

Pour Mimosa, c'était Quelqu'un, Quelqu'un à qui aujourd'hui elle souhaite bonne route tout en regrettant que les candidats de ces fameuses primaires n'aient jamais eu l'envie ou la curiosité d'aller faire un tour à Hauteville en Ardèche.

 

En tout cas, ils la  font bien rire avec leur HAP !!!!


Partager cet article
Repost0
9 septembre 2011 5 09 /09 /septembre /2011 14:48

Aujourd'hui, le Sergent Cooper n'est pas très content. Il a très mal dormi. Il a fait cauchemar sur cauchemar à cause de cette histoire d'atelier d'entraînement militaire...

 

Cette idée ne lui plait pas du tout.

 

Il s'est engagé très jeune dans l'armée pour éviter la délinquance des cités difficiles.

 

Actuellement, il pense avoir trouvé un équilibre satisfaisant, une vie agréable et saine. Il ne boit pas, ne se drogue pas.

 

Bien sûr, il est encore sergent car il a signé pour des milliers d'années mais il préfèrerait rester le plus discret possible. Alors cette histoire d'atelier ne lui plait pas du tout.

 

Il ne voudrait pas, toutes les nuits, refaire ce cauchemar, revoir cette image qui lui a fait très peur alors qu'il tentait difficilement de s'endormir :

 

 

Redempteur_II.jpg 

 

Non, lui ce qu'il aurait aimé c'est un atelier Politique et il comptait sur sa marraine pour le proposer plutôt que cette histoire de rangement et de ménage qu'il trouve totalement inintéressante...

 

Se confiant à Mimosa, elle le rassure : elle n'a pas eu le temps de passer à la Préfecture, elle le lui promet, l'Atelier Politique sera ajouté à la liste déjà existante. Pas de soucis, il veut de la politique, il en aura...

 

Mais Polenta Poichiche lui assurera-t-elle la discrétion qu'il souhaite ????

Partager cet article
Repost0
8 septembre 2011 4 08 /09 /septembre /2011 14:19

Alors que Marie-Ségolène commence enfin à se déchaîner, alors que les médias nous parlent de l'anniversaire du 11 septembre 2001 depuis des jours et des jours, alors que Cooper Labbé se pose des questions existentielles, Mimosa enquête sur la prévoyance-mémoire.

 

De quoi s'agit-il exactement ?

 

En fait, elle a reçu le magazine de sa mutuelle qui très attentionnée propose à ses adhérents vieillisant 4 sortes d'ateliers :

 

- Un pour apprendre à se relever quand on tombe appelé "Atelier de prévention des chûtes" (elle se trouve encore un peu jeune pour s'y inscrire...)

 

- Un autre nommé "Atelier aidants Alzheimer" (elle ne connait personne atteint de cette maladie, quoique...)

 

- Un "Atelier médicaments" pour devenir actrice de sa santé...Bof, le théâtre ne l'a jamais vraiment tentée.

 

- Enfin, un "Atelier mémoire" qui lui a retenu toute son attention.

 

Elle a donc téléphoné immédiatement à Polenta Poichiche pour lui demander si elle-même serait intéressée. Bien sûr lui répondit cette dernière qui parfois, comme Mimosa, commence à chercher un peu ses mots...

 

Mimosa se mit donc en quête de renseignements. Malheureusement, dans les adresses données par la dite mutuelle, aucune sur Paris.

 

Qu'à cela ne tienne, nous passerons par un autre organisme se dit-elle en parlant toute seule.

 

Mais après plusieurs heures de recherches, elle dû se rendre à l'évidence ; ces ateliers ne s'adressent qu'aux personnes en maisons de retraite, personnes ayant eu des problèmes cérébraux, neurologiques ou autre problème de santé très grave.

 

Une fois de plus, elles ne rentraient pas dans les paramètres voulus.

 

C'est alors que Mimosa trouva ce petit atelier à louer :

 

atelier2-copie-1.jpg

 

dans un quartier très agréable de Paris, entre République et Nation, donc aussi pratique d'accès pour Polenta que pour elle. Elle le trouva charmant et c'est ainsi que lui vint l'idée de créer une association d'ateliers en tous genres.

¨

Polenta pourrait animer un atelier ménage et rangement, Mimosa pourrait s'occuper d'un atelier de diététique tendance anorexique et le Sergent Cooper un petit atelier d'entraînement militaire.

 

Les statuts ne devraient pas tarder à être déposés à la Préfecture. Reste juste à trouver le nom de l'association...

Partager cet article
Repost0
7 septembre 2011 3 07 /09 /septembre /2011 15:09

C'est en effet la question du jour : Aubépine Puget serait-elle un peu dure de l'oreille ? Ce qui signifie que Mimosa se demande si Aubépine entend bien ou si elle n'aurait pas quelques difficultés auditives.

 

Pourquoi cette question ?

 

Parce que, pas plus tard qu'hier soir, alors qu'elle regardait les informations à la télévision, chez ce Poujadas qu'elle déteste mais qu'elle regarde quand même sans arrêter de le critiquer, Aubépine demanda à Mimosa et à Cooper pourquoi la mère Denis était contre le projet de taxer les chambres d'hôtels de luxe au lieu de taxer les parcs d'attraction à thème.

 

Les deux autres furent bien en peine de lui répondre, surtout le Sergent Cooper qui ne voyait pas du tout de qui sa maman Aubépine pouvait bien parler. S'assurant qu'elle n'avait ni bu ni fumé, et par conséquent rassuré, il se renseigna auprès de Mimosa pour savoir qui est cette dame.

 

Pédagogue, Mimosa lui alluma l'ordinateur afin qu'il puisse lire un petit article sur la dame qu'il trouva tellement mignonne :

 

mere-Denis.jpg

 

que cela lui en donna les larmes aux yeux. C'est une mamie comme ça qu'il aurait aimé avoir. Une mamie ou une marraine... Enfin, une dame qui le rassure un peu !

 

Son trouble ne fit qu'augmenter lorsqu'il lut qu'elle avait fini ses jours à Pont-L'Evêque... S'il l'avait su, il serait passé la voir au cimetière au lieu d'aller passer des heures en geôle pour une histoire idiote.

 

Mimosa était bien d'accord avec lui, elle avait l'air d'une gentille dame cette dame. mais enfin, cela n'expliquait pas sa prise de position, des années après sa mort, sur la taxe supplémentaire dont allaient pâtir les chambres d'hôtels de luxe afin de rembourser la fameuse dette.

 

Heureusement, grâce à la modernité de ses équipements audio-visuels - un enregistreur double tuner - Mimosa pu revenir en arrière afin d'enquêter sur ce qu'Aubépine avait bien pu entendre et Cooper et elle éclatèrent de rire en entendant que c'était le maire de Nice et non pas la mère Denis qui s'était offusqué de cette histoire de taxe.

 

Trop rigolote l'Aubépine. Pourvu qu'elle ne se fasse jamais appareiller...

Partager cet article
Repost0
6 septembre 2011 2 06 /09 /septembre /2011 12:45

Qui est indigne ? Qui ne l'est pas ?

 

Mimosa se pose souvent cette question. Où  et quand commence l'indignité ?

 

D'ailleurs, pourquoi parle-t-on du droit de mourir dans la dignité ?

 

Existe-t-il une autre façon de mourir ? Est ce que le fait d'avoir un gros ventre dans les derniers moments de sa vie, de perdre ses cheveux, de perdre la tête, de baver, de renifler, de péter, de roter sans cesse, d'être incontinent...Est-ce  que cela rend indigne ?

 

Faut-il être propre et avoir toute sa tête pour avoir le droit de mourir digne ???

 

Est ce indigne pour un vieux monsieur et ancien président de la République de droite de dire à un candidat de gauche qu'il votera pour lui ? Ou d'oser dire quelques grivoiseries à des femmes rencontrées ici et là, ou encore de dire à un ami homosexuel que finalement il n'aime pas trop cette catégorie de gens...

 

Ce n'est pas indigne puisqu'il ne se rend pas compte de ce qu'il dit...

 

Est-ce indigne quand on est un autre vieux monsieur de vendre un produit pharmaceutique pour ce qu'il n'est pas ?

 

On ne peut pas dire que ce n'est pas indigne puisqu'à l'époque il n'était pas encore un vieux monsieur...

 

Certaines maladies ainsi que la vieillesse peuvent annuler l'indignité en l'excusant.

 

Mimosa aime beaucoup cette phrase de Jean Rostand, dans les Pensées d'un biologiste :

 

" L'homme, tout compte fait, n'a rien à dire de l'homme. Etant seul à se juger, il peut se grandir ou se réduire à sa guise : Tel un fou qui, sans risque de contradiction, pourrait choisir entre le délire des grandeurs et celui de l'indignité."

 

Mimosa se souvient aussi de ce film, sorti en 1965, et dont la France avait raffolé : "La vieille dame indigne" avec cette actrice :

 

1093____cm___sylvie___ip___la_vieille_dame_indigne.jpg

Sylvie qui avait enfin connu un grand succès à un âge avancé, après des années et de années de carrière dans le théâtre et le cinéma.

 

C'était l'histoire d'une dame bien rangée qui à la mort de son mari décide de vendre tous leurs biens et de s'acheter une voiture pour partir en voyage avec sa copine Rosalie, serveuse de bar délurée, au lieu de répartir l'argent entre ses enfants...

 

L'indignité, parfois on l'aime, parfois on ne l'aime pas. Ca dépend...

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de mimosagoldstein.over-blog.com
  • : un blog satirique
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens