Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 août 2011 6 27 /08 /août /2011 16:05

Mais de quelle Martine s'agit-il ?

 

En ce dernier week-end du mois d'aoüt, il ne peut s'agir que de celle qui passe quelques jours à la Rochelle en compagnie de ses amis, Marie-Ségolène, François, Arnaud, Manuel et les autres. On la voit d'ailleurs très bien sur cette photo :

  

martineamis2.jpg

 

avec son chapeau de paille et sa jolie robe bleue en train d'expliquer à ses amis qu'elle entend bien gagner la partie de ping pong organisée en fin de journée.

 

Elle en profite aussi pour faire quelques reproches à François : il est arrivé en retard et elle se souvient que l'année dernière, il n'avait  pas laissé sa chambre très bien rangée et ça lui a fait pitié de voir ça et puis elle le trouve un peu trop pépère dans l'ensemble.

 

C'est pourquoi elle a décidé qu'elle prendrait elle-même toutes les initiatives pendant ce week-end d'autant plus qu'Arnaud et Manuel sont beaucoup trop jeunes pour le faire. Ils manquent totalement d'expérience et elle se fera un plaisir de le dire à tout le monde : "Surtout, ne leur faites pas confiance" !!!

 

Quant à Marie-Ségolène, elle l'énerve un peu. Elle l'a accusée d'avoir soutiré de l'argent à des amis de Lille ce qui est totalement faux et elle lui a prouvé séance tenante.

 

Et lorsqu'ils ont parlé de la partie de ping pong de ce soir, pourquoi Marie-Ségolène l'a-t-elle regardé ironiquement en disant "Et que la meilleure gagne !"

 

Décidément, elle a du mal à comprendre ses amis en ce moment. Elle a hâte que ce week-end se termine afin de rentrer chez elle et de se mettre devant sa télévision bien tranquille en attendant des nouvelles de son ami Dominique. Si seulement, il pouvait rester là où il est celui là, ça l'arrangerait bien.

 

D'ici quelques jours, ça ne sera plus "Martine et ses amis" mais "Martine et la rentrée"... Une nouvelle aventure belge de Gilbert Delahaye et Marcel Marlier (pour celles et ceux qui ont connu les années 50...)

 

 

Partager cet article
Repost0
26 août 2011 5 26 /08 /août /2011 14:17

C'est important la culture. Le loisir aussi. Ca peut parfois aller ensemble mais seulement dans certaines conditions. C'est le sens de la déclaration de Frédéric Nihous, le président du mouvement CPNT. Président et candidat à la présidentielle de 2012 avec Marie-Ségolène et les autres.

 

CPNT ?.. .Mais oui voyons : Chasse, Pêche, Nature et Traditions...

 

Cet homme, ce Frédéric Nihous

 

1537217_3_5cc7_le-president-de-chasse-peche-nature-et.jpg

 

Celui là même, entre les deux hommes à bérets dont l'un se cache tellement il a honte, se dit choqué par la décision incompréhensible du gouvernement Fillon d'augmenter la TVA sur les billets d'entrée des parcs à thème, prétendant que ce sont encore une fois les familles qui seront touchées par cette augmentation, notamment les familles les plus populaires.

 

Bien sûr, il évoque uniquement "Le Puy du Fou, le Futuroscope et le Parc Astérix qui sont les seuls à avoir grâce à ses yeux contrairement à d'autres qu'il ne nomme pas mais qu'il soupçonne de répondre uniquement à un marketing mondialisé et américanisé.

 

On l'aura bien compris, les tarifs de ces derniers peuvent augmenter, Frédéric Nihous n'en a rien à faire. Il ne défend que les parcs typiquement franco-français qui représentent la culture du terroir, qui pérennisent notre histoire.

 

C'est ce cher Philippe de Villiers qui va être content. Espérons que cela lui remette un peu de baume au coeur lui qui a tant de soucis avec son histoire familiale en ce moment...

 

Quant aux familles qui fréquentent ces parcs franco-français, sont-elles si populaires que le dit ce Frédéric Nihous ? Par populaire, il faut bien sûr entendre smicardes, voire chômeuses de pères en fils.

 

Mimosa et son comptable le professeur Labbé se sont lancés dans des recherches dont voici les résultats :

 

Pour une famille de 5 personnes (on est populaire à partir de 5 personnes, avant on fait partie des classes moyennes (3 à 4 personnes), ensuite (+ de 3 enfants) des classes aisées parfois même nobles ou alors du quart monde mais dans ces deux derniers cas on ne va pas dans les parcs, ce n'est pas bien, on est mieux dans le jardin ou devant la télévision).

 

Donc pour une journée au Puy du Fou pour une famille de 5 : les parents + les 3 enfants, il faut compter 110€ d'entrées.

Pour le Parc Astérix ce sera à peu près le même prix.

Pour le Futuroscope : 143€

Tout cela sans manger bien sûr..

 

Frédéric Nihous doit se tromper dans son analyse. A moins qu'il n'ait pas la même interprétation du mot "populaire" que Mimosa et le professeur Cooper. Mais alors qui fréquente ces parcs à thème qui sentent bon le terroir ? Qui va donc aider la France à rembourser sa dette ???

Comment les remercier si on ne sait pas qui ils sont ???

 

 

Partager cet article
Repost0
25 août 2011 4 25 /08 /août /2011 10:44

Morte de rire, Mimosa hier soir en entendant ce premier ministre de la France  annoncer le plan de rigueur du gouvernement si sérieusement !!!

 

D'une part, la rigueur, elle s'en fiche car elle a très peu de besoin, d'autre part elle sait bien que ce gouvernement ne prendra jamais les décisions qu'elle-même prône depuis si longtemps. C'est donc très décontractée qu'elle s'installa avec Aubépine et le Sergent devant leur vieux poste de télévision, oui celui avec son énorme derrière qui d'ailleurs ne va pas tarder à devenir très côté sur le marché.

 

Et c'est en entendant ce très sérieux monsieur Fillon que les souvenirs lui revinrent :

 

pschitt-copie-1.jpg

 

avec cette réclame des années 50 : "Pour toi mon ange, Pschitt orange...Pour toi garçon, Pschitt citron"...

 

Elle se souvint aussi qu'elle avait bu son premier Pschitt orange au stade Roland Garros. Qu'y faisait-elle ? Elle ne l'a jamais su mais sa mère lui avait bien confirmé leur présence à cet endroit. Elle revoyait des centaines de caisses entassées dans un coin de la buvette. Et ce "Pschitt" quand on ouvrait la bouteille... Inimitable !

 

Mais que c'était mauvais  !!! Du moins, c'est ce qu'elle avait pensé à la première gorgée. Ensuite, elle s'y était faite.

Elle avait d'ailleurs éprouvé la même sensation des années plus tard en buvant son premier Coca-Cola à Trouville avec son cousin Jihel. Ensuite, elle en avait absorbé des litres...

 

Mais elle n'aurait jamais cru à l'époque qu'une taxe sur le soda pourrait libérer un grand pays comme la France de sa dette.

 

Non, ça elle ne l'aurait jamais cru !

Partager cet article
Repost0
24 août 2011 3 24 /08 /août /2011 14:09

Que se passe-t-il ? Pourquoi Mimosa souhaite-t-elle penser à autre chose? serait-elle déprimée ? Dépitée ? Démoralisée ? Démobilisée ? Décapitée pour faits de haute trahison ?

 

Mais non, juste un peu agacée et préoccupée.

 

Dans ces cas là, afin d'éviter que la confusion ne s'en mêle, il est toujours bon de procéder à une bonne organisation :

 

1 - Agacée, mais pourquoi ?

 

C'est hier. Elle écoutait France Inter à l'heure du déjeuner. Une émission sur le 11 septembre 2001 et sur les images traumatisantes vues à la télévision.

 

Des auditeurs téléphonaient pour dire les images qui les avaient le plus traumatisés. Et puis, une femme a téléphoné. Elle n'était pas toute jeune et elle souhaitait raconter l'effet que la bombe d'Hiroshima avait eu sur elle. Elle faisait un parallèle avec les attentats de New York.

 

L'animateur (Mimosa ne peut pas croire qu'il s'agisse d'un vrai journaliste) lui a alors demandé si elle avait vu les images de l'explosion nucléaire en direct !!!!

 

La personne n'a pas eu l'air de trouver la question incongrüe, un écrivain qui présentait l'émission avec le faux journaliste non plus...

 

C'était en 1945, pauvres idiots ! On ne regardait pas le journal télévisé le soir en mangeant des sushis livrés par des scootéristes délinquants (tout le monde sait bien qu'ils simulent des attaques pour se mettre l'argent de leurs livraisons dans la poche alors qu'ils sont grassement payés !).

 

Ca, c'était l'agacement. Passons à la suite :

 

2 - La préoccupation :

 

Il s'agit des fournitures pour le Sergent pour sa rentrée.

 

Ses mamans ont touché l'allocation ce matin. Le préposé est venu leur donner 10 euros pour la rentrée des classes (espérons qu'il ne se fasse pas attaquer par un livreur de sushis délinquant car sa besace était bien pleine. Il faut dire qu'il y a beaucoup de sergents dans le 12ème arrondissement de Paris).

 

Elles ont prévu d'aller dans une grande surface de banlieue ce soir (c'est moins cher, les pauvres de banlieue ne veulent pas mettre trop d'argent dans leurs achats de rentrée, ils préfèrent s'acheter des télés avec des écrans géants.) Elle ne l'emmèneront pas car l'année dernière, il avait trop fait la comédie.

 

En fait, ça a déjà commencé car il a repéré ce petit modèle dans son journal de vente par correspondance :

 bottines-chien-hiver.jpg

Ce sont, parait-il, des chaussures d'hiver mais Aubépine n'a pas semblé convaincue. Elle pense qu'elles ne seront ni chaudes, ni imperméables.

 

Quant à Mimosa, elle trouve qu'elles ne vont pas aller avec son manteau noir. Avec l'imperméable, ça ira puisqu'il est transparent mais avec le ciré jaune, ça va aussi faire beaucoup de couleurs. Ca va manquer de discrétion.

 

Donc, c'est la guerre et la déprime rue Messout Rebort...

 

Espérons que ça aille mieux demain. On verra. Qui vivra, verra...

Partager cet article
Repost0
23 août 2011 2 23 /08 /août /2011 17:13

Tout le monde le sait : "Tired" en anglais signifie "fatigué(e) mais il n'a pas été dit aux informations télévisées et radiophoniques que Mimosa Goldstein est "very tired" car elle n'a pas arrêté une seconde depuis son retour d'Ergué Gabéric.

 

Mais tout le monde s'en fiche.

 

De qui s'occupe-t-on alors dans le monde actuellement ?

 

- De DSK bien sûr qui ne va pas tarder à arriver au tribunal pour dire un petit bonjour au juge qui devrait lui signifier la fin de ses ennuis pénaux, enfin espérons-le...

 

- De KDF que personne ne trouve et qui doit être tapi quelque part dans son palais ou sous sa tente en peau de chêvre. Mais pour le moment, il est introuvable et ça finit par être agaçant.

 

- De KFC pour savoir ce que l'on va manger ce soir. On peut même déjà faire son choix sur Internet, ça fait gagner du temps.

 

- Du PPK, ce Polizei Pistole Kriminal avec lequel Hitler a mis fin à ces jours...

 

Tout cela est certes très intéressant mais Mimosa doit bien avouer qu'elle commence à saturer avec toutes ces histoires de K. C'est une lettre qu'elle n'apprécie pas plus que ça. Elle propose donc d'en changer et de s'intéresser plutôt à la lettre C avec par exemple :

 

- Le CCC, Comptoir Colonial des Caoutchoucs pour y acheter, en prévision de la rentrée des classes :

 

femmes-impermeables-cires-klepper-tns0.jpg

 

Un très joli ciré bien enveloppant !

 

Dernière remarque : Le CCC n'est pas qu'un magasin qui vend des imperméables, ces 3 lettres peuvent aussi signifier : Cellules Communistes Combattantes mais on n'y trouve pas de cirés, on y trouve des idées mais c'est moins pratique et parfois même un peu dépassé...

Partager cet article
Repost0
22 août 2011 1 22 /08 /août /2011 14:25

Mimosa et le Sergent Cooper se sont aperçus ce matin en écoutant la radio qu'ils ont encore loupé l'évènement de l'été à Paris, soit :

 

parisplage.jpg

 

Paris Plages 2011... "Un été solidaire pour ceux qui ne peuvent pas partir en vacances" !

 

Personne ne les y a vus. Bien sûr, ils étaient à Ergué Gabéric mais s'ils avaient voulu participer, ils auraient pu ! Quand on veut, on peut !

 

Et ce matin, voilà qu'ils entendent que 4 péniches sont en train de charger les tonnes de sable pour les ramener à la mer, que les palmiers sont en partance pour l'Afrique, que les cabanes sont inspectées pour voir si un sdf ne serait pas mort de noyade par la pluie ou de la canicule dedans, etc... Tout espoir est donc perdu de voir les quais transformés en plage...

 

Il ne leur restait plus qu'à trouver des reportages sur l'affaire. Ils en ont trouvé et ont pu conclure que cette affaire là a surtout été fréquentée par des touristes (ça les a fait rire...), que c'est surtout la présence du sable qui a été appréciée (c'est vrai, c'est tellement agréable d'en avoir plein le museau...) mais aussi celle des filles et des glaces (50-50...).

 

Certains ont regretté de ne pas entendre le bruit de la mer... Ca se comprend bien. D'autres regrettent qu'on ne puissent pas se baigner et demandent l'installation d'une piscine (pour faire pipi, c'est vrai que c'est pratique) et la plupart aimeraient que ce soit plus vaste, plus étendu.

 

On verra l'année prochaine si ces suggestions seront entendues...

 

Le prix ? 2,2 millions d'Euros (pour Aubépine il faudra convertir en francs mais ça fait beaucoup, ça va l'effrayer... Environ 14,5 millions de francs) mais il ne faut pas oublier que les partenaires (avant on disait la publicité mais maintenant ça fait ordinaire) ont donné 1 million, alors ça ne fait donc que 1,2 million pour les impôts des parisiens qui étaient en vacances à La Baule et qui n'en ont pas profité puisque ce sont les touristes (des étrangers...) et les banlieusards (de la graine de délinquants) qui étaient vautrés dans les chaises longues pas assez nombreuses d'ailleurs...

 

Mais il se passe encore plein de choses dans Paris jusqu'à la fin du mois comme le cinéma en plein air. A ne pas manquer, c'est tellement bien Paris au mois d'Août...On loupe un truc mais on peut vite se rattraper sur un autre...

 

Partager cet article
Repost0
21 août 2011 7 21 /08 /août /2011 17:33

Hier, Mimosa est rentrée de vacances. De Bretagne...

 

Dans la nuit, elle a rêvé. Elle était dans un endroit dont elle ne peut pas parler, surtout sur ce blog très lu, au su et vu du grand public, mais ses fidèles lecteurs/trices devineront aisément de quoi il retourne.

 

Elle y était et elle s'ennuyait un peu, comme d'habitude, jusqu'au moment où une femme avait pris la parole  s'exprimant à l'aide de grandes gesticulations corporelles tout à fait désordonnées.

 

N'y tenant plus, un homme s'était levé, avait frappé très fort dans un mur et était parti, l'air très mécontent.

 

C'est alors qu'une femme demanda la parole disant qu'elle n'était qu'une invitée, ajoutant qu'elle venait de temps en temps mais qu'elle avait très bien compris qu'elle dérangeait ne serait-ce que par sa tenue mais qu'elle avait quelque chose à dire et qu'elle le dirait !

 

C'est vrai qu'au milieu de  ces gens toutes et tous habillés de noir, elle faisait un peu tâche :

 

becassine.jpg

C'est le rêve de Mimosa...C'est vrai de vrai !

 

Elle a très bien reconnu la femme qui gesticulait et même si elle ne le fait pas physiquement, elle le fait dans sa tête qui ne va pas très bien mais il ne faut pas le dire.

 

 Elle a aussi reconnu l'homme qui, comme elle, a pratiqué de nombreuses années le yoga et qui lui a dit un jour que personne ne comprend ce qu'elle dit car c'est un endroit où on ne parle jamais du corps, que de la tête, uniquement de la tête...

 

Et elle s'est tout à fait retrouvée dans cette femme en robe verte qui se sent étrangère dans ce lieu même si elle le fréquente depuis des années et qui a bien l'impression qu'elle dérange ou plutôt qu'elle pourrait vraiment déranger si elle disait un jour ce qu'elle pense vraiment car elle n'arrive jamais à penser comme tout le monde. Elle ne le fait pas exprès, c'est comme ça, c'est de naissance.

 

Il faut dire qu'elle n'est pas loin d'être asociale et spéciale ce qui explique peut-être sa situation d'étrangère dans un groupe où le formatage, bien que nié, est du domaine de la réalité.

 

Comme dirait une sainte femme qu'elle connait : "Ca ne peut pas continer comme ça, que fait-elle dans ce groupe ? Il faudrait faire quelque chose, il faudrait prendre une décision quand même..."

 

Cette décision la prendra-t-elle un jour ? Pour le moment, nul ne le sait...Sauf peut-être Bécassine qui n'est même pas sa cousine...

Partager cet article
Repost0
20 août 2011 6 20 /08 /août /2011 17:36

Depuis qu'il est rentré dans son petit appartement parisien,  le Sergent Cooper  a l'air de s'ennuyer des plages bretonnes. C'est ainsi qu'il  n'arrête pas de dire :

 

"Qu'est-ce que je peux faire... J'sais pas quoi faire..." Sans toutefois se douter qu'il s'agit d'une phrase hautement célèbre. L'ignare !

 

Ce à quoi sa maman Mimosa qui a toujours eu beaucoup de culture lui répond :

 

- Nous allons jouer, tu vas me dire ce que tu aimes  et ensuite je te dirai ce que j'aime. Tu commences :

 

- J'aime jouer avec ma balle, mon bébé, j'aime sauter dans mon panier, j'aime aboyer, j'aime mes croquettes, faire un petit buvé bien frais, la promenade plantée, la plage...Je sais pas moi, j'aime tout. Et toi ?

 

- Moi aussi, j'aime me promener, aller à la plage, boire un coup mais j'aime aussi écrire, lire, réfléchir. Tu vois, je suis comme toi, j'aime tout.

 

- Tu vois, tu comprends jamais...

 

Et ça repart de plus belle. Le Sergent s'éloigne en continuant sa ritournelle grincheuse :

 

100_3796.jpg

 

"Qu'est ce que je peux faire ? J'sais pas quoi faire... Tout en continuant à ignorer qu'il imite à merveille Anna Karina dans Pierrot le Fou. Quel ballot !

Partager cet article
Repost0
19 août 2011 5 19 /08 /août /2011 15:35

Il ne faudrait pas que ce titre laisse penser que les Goldstein, Puget et Labbé sont au casino de Troyalac'h en train de jouer à la roulette. Non, il ne s'agit pas de jeu, pas du tout.

 

Ils se sont branchés en fin de matinée sur un site d'informations et ce qu'ils ont lu les ont laissés pantois et rêveurs. Profitant de leurs vacances, ils étaient bien loin de se douter que le monde va si mal.

 

Mais alors que s'est-il passé ces derniers jours pour les mettre dans cet état :

 

1 - Bison Fûté, celui que le Sergent Cooper a connu il y a bien des années à Lillebonne, vient d'annoncer qu'il voit rouge... D'après Cooper Labbé, ce n'est pas bon signe !

 

2 - La mère de famille de Seine et Marne, autrement dit la disparue du 77 dont ils entendaient parler depuis une semaine tous les jours à la radio a été retrouvée. Morte dans sa voiture et dans la Seine. Cerise sur le gâteau (expression que Mimosa n'aime pas trop mais pour une fois elle veut bien l'employer pour faire plaisir), la mère de famille de 51 ans n'est pas tombée comme ça dans l'eau : Elle avait bu ! Alors que toute la France s'inquiétait pour elle depuis une semaine. Pas croyable que personne ne se soit soucié de ses antécédents !

 

3 - Alerte à la canicule : Il va faire 37° demain dans le lyonnais...Les pauvres gens !

 

4 - Une fillette reçoit un lampadaire sur la tête : Elle est dans le coma. Mimosa pense que ce n'est peut-être pas si triste car cela signifie qu'elle va louper la rentrée des classes mais quand même !

 

5 - Le CV anonyme, ça ne fonctionne pas. Tant pis pour Mimosa qui voulait se présenter à la Présidence de la République !

 

photo.jpg

 

6 - Sophie Marceau vivrait avec Christophe Lambert. Aubépine a dit : Beurk ! Mais c'est peut-être une fausse information...

 

7 - Enfin, il n'y a pas que Bison Fûté qui voit rouge, la Bourse de Paris aussi. Inquiétude pour les emprûnts russes de la famille !

 

Pantois, inquiets et dépités, ils ont décidé de partir s'acheter une bouteille de cidre bouché et un sac de croquettes pour oublier la dureté de la vie et de ces informations...Espérons qu'ils ne tombent pas en voiture dans l'Odet !

 

Mais qui rechercherait deux vieilles filles et un Sergent pendant des semaines ???

Partager cet article
Repost0
18 août 2011 4 18 /08 /août /2011 15:51

Aujourd'hui, c'est Bertrand Delanoë qui veut créer un impôt supplémentaire exceptionnel pour les plus aisés... L'été 2011 est bien placé sous le signe des impôts. Mimosa le disait hier et elle ne s'est pas trompée puisque chaque jour que Dieu fait voit un homme politique qui a une bonne idée sur ce sujet, uniquement sur celui là malheureusement. La France ne pense plus qu'aux impôts. Avant, c'était la météo comme quoi on ne peut jamais être sûr de rien ! Mais c'est vrai qu'il pleut tous les jours...

 

Cette nouvelle déclaration a eu pour effet de révolter Cooper Labbé qui a comprit qu'il s'agit d'aider les plus aisés en prélevant un impôt pour eux !!!

 

Une fois de plus, Aubépine et Mimosa se sont fait un devoir de lui expliquer de quoi il retourne exactement tout en lui disant que cette proposition n'est que démagogie et ne présente vraiment aucun intérêt.

 

Mimosa lui conseilla même de ne plus penser du tout à ce Delanoë car elle voulait aujourd'hui lui parler d'un homme beaucoup plus intéressant :

 

Un indien, Krishnamurti né à la fin du 19ème siècle dans une famille brahmane :

 

krishnamurti.jpg

 

Cet homme était un philosophe qui pensait que la transformation de l'humain ne peut se faire qu'en se libérant de toute autorité.

 

Sa devise : "Fini le vieux cerveau conditionné de l'homme et Vive une liberté que ni les religions, ni l'athéisme, ni les idéologies politiques ne sont capables de produire car ne faisant que perpétuer les conditionnements."

 

Pour lui, la Vérité est un pays sans chemins. C'est un homme qui a fait le choix d'une véritable émancipation avec toutes les difficultés et tous les dangers que cela représente.

 

Il pensait qu'il faut se libérer des blessures du passé aussi bien que des satisfactions et des plaisirs pour reconquérir l'innocence et la disponibilité et commencer à Vivre...

 

Quitter le carcan des conditonnements pour s'ouvrir à sa propre humanité... ( définition personnelle de Mimosa Goldstein).

 

Evidemment, c'est plus difficile que de se dire : "Tiens, ce matin, je ferais bien une petite déclaration sur la fiscalité..." Mais n'est-ce pas plus intéressant ?

 

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de mimosagoldstein.over-blog.com
  • : un blog satirique
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens