Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 décembre 2011 4 22 /12 /décembre /2011 12:01

Aujourd'hui, Mimosa a décidé de s'intéresser à l'effort. Non, elle n'a pas décidé de faire des efforts mais seulement de penser à ce que cela représente.

 

C'est certainement un des mots de la langue française les plus utilisés. On l'entend sans arrêt. Cela commence dès la naissance et se termine seulement avec le dernier souffle qui'l convient bien sûr de faire dans un ultime effort afin qu'il soit parfaitement réussi.

 

A tout bout de champ, les parents, les instituteurs, les professeurs, les chefs de service vont demander de " faire au moins un effort..."

 

Partout il faut en faire... C'est la vie, c'est comme ça et on peut dire aussi que cette chose est là pour bien nous montrer que la vie n'est pas que plaisir. Et si on veut du plaisir, il faudra le mériter, par conséquent il faudra faire un effort...

 

Comme disait Catulle : "La victoire aime l'effort"...

 

Ou Gandhi :"C'est dans l'effort que l'on trouve la satisfaction et non dans la réussite. Un plein effort est une pleine victoire"...

 

Effort, effort physique, effort moral, épreuve d'effort, effort de guerre :

 

timbre-women-support-the-war-effort.jpg

 

Que des efforts, que des efforts et encore des efforts...

 

Mimosa se demande si des études comparatives sur l'effort ont été faites car il lui semble bien que l'intensité de l'énergie mise dans un effort varie considérablement d'un individu à un autre. Et elle a l'impression que personne n'y pense jamais.

 

Par exemple, se lever le matin peut demander un petit effort à quelqu'un et un effort surhumain à une autre personne. Mais le mot reste le même "EFFORT"...

 

Combien de fois n'entendons nous pas cette phrase : "Il pourrait quand même faire un effort. On ne lui demande pas grand-chose"...

 

Mais comment être certain qu'on ne demande pas grand-chose ? Comment peut-on en être sûr ?

 

Par exemple, Mimosa pense qu'elle fait des efforts depuis qu'elle est née. De très gros efforts pour tenter de paraître normale.

Combien de gens le savent ?

 

Mais elle-même se pose-t-elle la question par rapport aux autres ? Non bien sûr. Elle aussi pense que untel pourrait faire un petit effort, quand même...(le "quand même" est nécessaire à la bonne tenue de la phrase).

 

Elle pense que ce serait bien qu'elle se pose la question plus souvent comme le faisait Jules Renard qui écrivait que nous sommes si peu capables d'effort pour comprendre les autres.

 

En attendant de prendre le temps d'y penser vraiment, pourquoi ne pas rendre un petit hommage à Fernando Pessoa, le sceptique, qui écrivait :

 

"Tout effort est un crime parce que toute action est un rêve paralysé"...

 

Il disait aussi :"Ce que tu fais, fais le suprêmement..."

 

Et Mimosa de proposer : "Remplaçons l'effort par le suprême" !

 

 

Partager cet article
Repost0
21 décembre 2011 3 21 /12 /décembre /2011 14:42

Hier, la Soeur Elphège avait proposé à la Soeur Jeannette de l'accompagner au dernier conseil des ministres de l'année.

 

Cette dernière ayant tout de suite accepté, elles s'étaient données rendez-vous devant l'Elysée ce matin, plus précisément rue St honoré, devant le marchand de semelles orthopédiques "Ledos" bien connu de Mimosa Goldstein.

 

Elles en sont ressorties vers midi pas contentes du tout. Surtout Soeur Jeannette. En plus elle n'arrivait pas à suivre sa copine qui marche toujours trop vite et en plus il pleuvait. Rien n'allait...

 

En fait, elle s'était fait tout un cirque dans sa pauvre tête naïve, persuadée que des mesures exceptionnelles seraient prises pour le Noël des pauvres. Elle pensait que Nicolas Sarkozy, venant d'être papa pour la 4ème fois et en plus d'une petite fille, aurait fait un geste envers les malheureux de ce pays.

 

Elle était très déçue et en fit par à sa copine Elphège. Toujours mal-aimable, celle ci lui rétorqua qu'elle devait être sourde et aveugle car il avait bien fait quelque chose. Et elle en profita pour l'accuser une nouvelle fois de faire preuve de mauvaise foi...

 

- "Vous n'avez pas vu Soeur Jeannette comme il est arrivé très en colère, comme il a jeté le dossiers "Grève aéroports" sur la table en insistant sur le fait que le gouvernement ne pouvait pas laisser prendre en otage les vacances de Noël des Français.

 

Et vous osez dire qu'il n'a rien fait pour la France ? Avez-vous le coeur trop sec pour être émue par le sort des prises d'otages de vacances ?"

 

Otages-m.jpg

 

Soeur Jeannette prit le temps de réfléchir puis elle s'excusa. Elle ne s'était pas rendue compte à quel point la situation devait être catastrophique dans les aéroports. Elle avait seulement pensé aux SDF, à ceux qui n'ont rien ou presque rien, aux chômeurs, aux travailleurs pauvres, aux sans-papiers qui travaillent, qui payent des impôts mais qui n'ont droit à rien, aux vieux agriculteurs qui touchent une toute petite pension, enfin voilà...

 

Elle s'était trompée, elle n'avait pas compris. Elle s'excusait...

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
20 décembre 2011 2 20 /12 /décembre /2011 14:23

"La bêtise est partout !"

 

C'est la soeur Elphège qui est très énervée et qui se défoule ainsi...

 

Aujourd'hui, elle en a après les femmes politiques, celles du gouvernement, celle qui n'y est pas encore et qui n'est pas près d'y être si elle continue comme ça...

 

Et de continuer : " les gens ne réfléchissent pas plus loin que le bout de leur nez"...

 

Heureusement, ce n'est pas son cas. Elle a un grand nez et elle réfléchit beaucoup à un tas de choses et puis il faut dire qu'entre deux prières, elle écoute la radio. Ainsi, elle est au courant de tout...

 

Alors bien sûr, elle est souvent consternée... Elle trouve que le niveau, ce n'est plus ça...

 

Ainsi, elle s'attendait bien à des commentaires après les déclarations de DSK à Pékin. Sur ce coup là, elle attendait de pied ferme le François Fillon et le Baroin aussi. Mais non, ils n'ont rien dit. Enfin, elle ne les a pas entendus sur les ondes.

 

Par contre, La Pécresse et la Bachelot, elle les a bien entendues et pas qu'une seule fois. Faut dire que leurs déclarations ont été tellement intéressantes que ça valait bien le coup de les entendre plusieurs fois.

 

La Pécresse qu'elle déteste a jugé malvenus les propos très pessimistes de DSK sur l'Euro et y voit l'amertume de quelqu'un qui est passé d'acteur à commentateur. Elle pense que ses propos ne vont pas le grandir...

 

A-t-il demandé à grandir ???

 

Donc, une fois de plus, aucun commentaire politique. Seulement un truc perso pas terrible mettant le point sur le fait que DSK ne peut plus pour le moment avoir de rôle politique en France. Mesquin !

 

condamne.jpg

DSK condamné à mort après avoir péché...

 

La Soeur Elphège a aussi entendu la Roselyne Bachelot. Encore pire celle là !!

 

Elle, elle souhaite que DSK s'abstienne de faire des commentaires sur la situation économique en France "C'est le meilleur service qu'il puisse rendre à la France. Je pense qu'il n'est pas le mieux placé pour exprimer la parole de la France" et voilà...

 

C'est vraiment digne de propos de petites filles chipies dans la cour de récréation...

 

Et ce sont nos ministres !!!

 

Pas étonnant que le pays aille si mal. La Soeur Elphège n'est vraiment plus étonnée du tout. Elle se demande même si elle va aller voter pour les présidentielles...

 

Elle avait été un peu tentée par Eva Joly la verte mais celle là non plus ne réfléchit pas plus loin que le bout de ses lunettes...

 

Voilà qu'elle s'en prend au François Bayrou (on dirait qu'après l'avoir aimé, elle ne peut plus le voir... ça arrive ces choses là..).

 

Elle trouve sa proposition "d'acheter français" idiote ne faisant que renforcer le côté nationaliste déjà bien présent actuellement en France alors que les problèmes doivent se régler à l'échelle européenne.

 

Elphège trouve qu'elle n'a pas tort mais qu'elle n'a pas prit le temps de réfléchir.

 

Et si le "acheter Français" arrivait à faire que les français se prennent au jeu et commencent à trouver qu'on fait des choses de valeur dans leur pays et si, pourquoi pas, ils se mettaient à avoir un peu plus de considération pour ce pays qu'ils n'arrêtent pas de dénigrer ???

 

Elle n'a pas pensé à ça la Eva...

 

Quelqu'un a appuyé sur la touche "acheter français" alors elle a appuyé sur la touche "nationalisme"...

 

Soeur Elphège se sent dépitée par toute cette médiocrité.

 

Heureusement qu'elle a Dieu, le petit Jésus et les copines au réfectoire sinon elle ne sait pas comment elle ferait...

 

D'autres ont la bouteille ou des gâteaus secs comme par exemple les granolas/chocolat au lait/noix de coco... Un véritable régal !

 

Ainsi va la vie...

 

 

 

Partager cet article
Repost0
19 décembre 2011 1 19 /12 /décembre /2011 15:19

Bonne fille loyale... C'est ainsi que se définit Christine Boutin avant d'ajouter que si on la cherche, on la trouve !!!

 

Cette dame, présidente du parti Chrétien-Démocrate qui se réclame des valeurs chrétiennes et de la droite humaniste est partie en guerre contre l'Ump et Nicolas Sarkozy.

 

En effet, souhaitant se présenter aux élections présidentielles, il lui faut obtenir les 500 signatures de maires nécessaires pour pouvoir le faire. C'est la loi.

 

Pour les dernières élections, celles de 2007, son parti en avait obtenu environ 700. Aujourd'hui, pour les élections de 2012, il en a trouvé à peu près 150 ce qui veut donc dire que sur 36000 maires en Frances, seuls 150 ont eu le courage de fronder...

 

Enfin, le calcul n'est pas très réaliste car tous les maires ne sont pas de droite...

 

Quoiqu'il en soit, Christine Boutin n'arrive pas à avoir ces signatures - on remarquera déjà qu'elle en fait une affaire personnelle - et accuse l'Ump et Nicolas Sarkozy d'avoir demandé à tous les maires de leur parti de n'accorder aucune signature aux divers candidats de droite laissant ainsi la place, l'unique place à un Nicolas Sarkozy très peu certain d'être réélu.

 

Donc cette dame qui se réclame des valeurs chrétiennes menace...

 

Elle menace de lâcher une bombe...

 

bombe.jpg

Et même qu'elle sera atomique !!!

 

Il est vrai qu'elle s'est prononcée dernièrement pour le maintien du nucléaire en France. Cela donne du travail aux gens. Elle l'a dit et elle le prouve...

 

"Je vais lâcher une bombe atomique. L'Ump et l'Elysée bloquent les parrainages. Ce ne sont pas mes idées que je défends, c'est la Démocratie. Je ne pouvais pas imaginer qu'en France, on pouvait kidnapper la Démocratie. La Démocratie cadenassée en France, jamais je ne l'accepterai..."

 

Voilà ce qu'elle nous promet. Un truc monstrueux sur l'Elysée ou sur Nicolas Sarkozy lui-même, on ne sait pas. Mais si elle n'a pas ses 500 signatures, elle va parler...

 

Madame Boutin, vous pouvez prononcer le mot "Démocratie" plusieurs fois dans la même phrase, vous pouvez nous dire que vous êtes une bonne fille loyale, que vous ne vous battez pas pour vous mais pour la Démocratie. Vous nous rappelez que vous êtes une femme de conviction...

 

Nous avions failli le croire mais aujourd'hui, rue Messout Rebort, nous n'en croyons plus un mot !

 

Mais qui êtes vous donc pour être au courant d'une chose choquante, énorme, une vraie bombe concernant la République et pour la taire si vous avez ce que vous désirez ????

 

Est-ce ainsi que vous servez votre pays, est-ce ainsi que vous l'aimez, est-ce ainsi que vous défendez la démocratie ???

 

Vous essayez de nous faire croire à votre intégrité mais sachez Madame Boutin, qu'une femme politique qui cache la vérité, une vérité peu jolie apparemment à ses concitoyens, n'est pas pour nous une femme de convictions...

 

Nous ne partagions déjà pas vos idées, mais à partir d'aujourd'hui, nous vous considérons comme une femme politique peu respectable...

 

Nous sommes convaincus que l'Ump et l'Elysée sont parfaitement capables de faire pression sur les maires, mais ce n'est pas pour autant que nous pensons que vous lavez plus blanc que blanc !!!

 

Madame Boutin, il semblerait que vous ayez perdu la raison...

Partager cet article
Repost0
18 décembre 2011 7 18 /12 /décembre /2011 14:34

"Petit pays, je t'aime beaucoup...Petit, petit, je l'aime beaucoup"...

 

Hier, Césaria Evora s'en est allée. Elle avait dit qu'elle était fatiguée de vivre, qu'elle voulait partir. Elle s'en excusait auprès de ceux qui l'aiment mais elle était au bout du rouleau. Trop fatiguée pour continuer ...

 

Elle chantait la saudade, cette tristesse, cette nostalgie de celui qui est dépossédé de son pays, de son passé.

cesaria_evora.jpg

 

Elle la chantait, on pourrait même dire qu'elle la vivait. Pourtant, c'était quelqu'un de joyeux nous prouvant ainsi que nostalgie et mélancolie ne sont pas forcément synonymes de tristesse. C'est autre chose. Une chose qu'on ne peut pas décrire, une chose qu'on vit, qu'il ne faut surtout pas s'empêcher de vivre...

 

Aujourd'hui, c'est Vaclav Havel qui est parti. L'artisan de la révolution de velours s'en est allé dans son sommeil.

Vaclav Havel, président de la république et philosophe. Ca fait rêver, ça fait même beaucoup rêver...

 

Un femme qui chantait l'amour de son pays, un homme qui s'est battu pour défendre ses convictions, nous sommes bien loin de tout cela en ce moment avec nos histoires de triple A ne put s'empêcher de penser Mimosa...

 

Heureusement que le petit Jésus va bientôt naître et nous apporter la joie et la réconciliation. Nous en avons bien besoin.

 

Pessimiste Mimosa ? Mais pas du tout...

 

Elle ne se le permettrait pas...

 

Sauf qu'un jour, elle pètera les plombs Mimosa Goldstein et qu'elle se permettra de leur dire à tous ce qu'elle pense d'eux et ils seront tellement stupéfaits qu'ils en seront transformés en statues de pierre sur le champ.

Alors, elle les alignera dans ce champs et fera visiter cette pêche miraculeuse qui lui permettra de vivre sur un grand train.

 

Ah le Sergent Cooper ne veut pas vivre dans un train...

 

Tant pis, c'était pourtant une bonne idée...

 

C'étaient les états d'âme de Mimosa un dimanche de décembre avant les "fêtes"...

 

 

Partager cet article
Repost0
17 décembre 2011 6 17 /12 /décembre /2011 14:51

Avant de s'endormir hier soir, le Sergent Cooper a demandé à la Vierge Marie de venir le visiter pendant la nuit afin de lui donner des informations sur le triple A, soit lors d'une appartition, soit à travers un rêve. Il lui laissait le choix.

 

En effet, il a attendu toute la journée d'hier - 16 décembre 2011 -  qu'une information soit donnée. La tendance semblait aller vers une dégradation de la note française avec une annonce le soir au JT de 20 heures.

 

Mais rien n'a été dit. La France restait sous haute surveillance mais pas un mot sur la perte effective d'un A (ou même peut-être de deux A...).

 

C'est pourquoi le Sergent, n'en pouvant plus d'incertitude et d'angoisse, ou plutôt d'angoisse due à l'incertitude, a décidé de se tourner vers une âme bienveillante afin de savoir où va le pays.

 

Il a demandé et comme d'habitude : quand on demande, on obtient...

 

Pour ceux qui ne sont pas au courant, qu'ils s'inscrivent immédiatement dans un stage de développement personnel... On leur dira en effet qu'il suffit de demander pour avoir, alors que bien souvent nous ne pensons même pas à demander ou bien nous n'osons pas...

Dans le 1er cas, un stage de 4 jours sera suffisant. Pour le 2ème cas, il vaut mieux compter une semaine.

 

Le Sergent ayant fait le stage d'une semaine, il s'est donc autorisé à faire la demande et il a été entendu !!

 

La Vierge Marie est venue le visiter cette nuit. Elle était entourée d'un merveilleux halo de lumière, elle était belle et s'est penchée sur lui très tendrement en lui disant :

 

"Sergent Cooper bien aimé, n'aie pas peur. Oui, la France va certainement perdre son AAA mais n'oublie jamais que toi, tu as un OO et que c'est très précieux. Ne l'oublie pas..."

 

Puis elle partit, s'effaçant tout doucement.

 

Ce matin, le Sergent a raconté son rêve à Mimosa, lui faisant une description très détaillée de la Vierge. Tellement précise qu'elle cru voir son image se réfléter dans sa tasse de café :

 

vierge.jpg

 

Que penses tu de ce qu'elle m'a dit, lui demanda-t-il ? Comment la trouves-tu ? N'est-elle pas merveilleuse ?

 

Mimosa lui répondit très sérieusement que la parole de la Vierge lui semblait d'une très grande sagesse. Oui, il ne faut pas qu'il oublie ses OO qui l'aideront  très certainement à affronter tous les dangers de la crise. C'est très important, il ne doit jamais les oublier...

 

Puis se détournant, Mimosa ne put s'empêcher de pouffer de rire car la tête qu'elle venait de voir dans sa tasse de café n'était autre que celle d'Ellis, la dentiste brésilienne !

 

La Vierge Marie est une dentiste brésilienne et personne ne le savait !

 

C'est certainement la révélation la plus importante de l'année 2011 !

 

 Si Mimosa n'avait pas peur de faire du mauvais esprit, elle terminerait même en écrivant :

 

"Devant une telle révélation, même DSK peut aller se rhabiller !!!"...

Partager cet article
Repost0
16 décembre 2011 5 16 /12 /décembre /2011 11:00

C'est incroyable ce que le Sergent Cooper peut se montrer parfois pointilleux...

 

Alors que Mimosa lui racontait qu'elle avait fait un "lapsus linguae" en écrivant et qu'elle s'apprêtait à lui raconter l'affaire, il l'interrompit brutalement pour lui dire que cette expression ne s'emploie pas quand on écrit. C'est seulement quand on parle...

 

Linguae, ajouta-t-il agacé, ça veut bien dire ce que ça veut dire !

 

Et de lui expliquer qu'elle a fait un "lapsus calami"... Du latin Calamus : roseau taillé pour écrire...

 

Il avait l'air tellement exaspéré devant son ignorance qu'elle se demanda si elle allait poursuivre la conversation.

 

Finalement, faisant preuve de consensus, elle se jeta à l'eau espérant bien ne pas se faire rabrouer encore !

 

Elle lui raconta donc qu'en voulant écrire "les raisins de la colère" elle avait écrit "les raisons de la colère"... Elle trouvait ça très intéressant car des raisons d'être, ou d'avoir été en colère, elle en avait. C'est sûr qu'elle n'en manquait pas !

 

Décidémment peu urbain, le Sergent sentant venir des confidences qu'il n'avait pas envie d'entendre pour la millième fois au moins, l'interrompit à nouveau, changeant complètement de conversation. Une chose apprise avec sa marraine Polenta...

 

"Kohler ? Mais j'ai très bien connu un Charles-Amédée Kohler. C'était dans les années 1830. Il faisait commerce de chocolat en Suisse et c'est même lui qui a créé le chocolat aux noisettes.

 chocolat-kohler.jpg

 

Je me souviens aussi d'avoir vu une publicité au cinéma dans les années 50 (1950) avec Charles Trenet qui vantait en chantant les qualités du chocolat Kohler. C'était vraiment une très bonne marque."

 

Il avait l'air tout content le Sergent.

 

Une fois de plus, Mimosa mit son ressenti dans sa poche avec son mouchoir par-dessus et s'en alla faire un tour dans la tempête souhaitant s'envoler dans les airs, telle Mary Poppins pour ne jamais revenir.

 

Trop malheureuse de n'être jamais prise au sérieux !

 

Partager cet article
Repost0
15 décembre 2011 4 15 /12 /décembre /2011 13:52

Ainsi commence le chant de la messe des morts dans la liturgie catholique : "Dies irae, dies illa"...

 

Aujourd'hui, c'est le quotidien France-Soir qui nous a quitté. Un peu faux-cul, la rédaction met l'accent sur le fait que c'est uniquement la version papier qui disparait ce jour. France Soir continue sur le Net.

 

Mimosa toujours curieuse s'en est allée faire un tour sur "France-Soir.fr" et a été bien étonnée de ne trouver aucune information concernant l'arrêt de la diffusion du quotidien dans les kiosques. Un peu bizarre pour un site prétendant donner l'information en temps réel et aborder tous les sujets de la vie quotidienne...

Il faut dire que France-Soir papier ne faisait plus vraiment partie du quotidien des gens...

 

Un peu sceptique sur l'intérêt présenté par ce site, Mimosa repense à cette chanson de Marcel Amont, une chanson du temps où les journaux avaient une vraie place dans les maisons, que ce soit pour les lire ou pour y mettre les épluchures de légumes  :

 

"On raconte l'histoire

Du marchand de France-Soir

De Paris-Presse, l'intran

Qui vendait dans le noir

Tous les journaux du soir

Aux passants du quartier

Qui allaient se coucher...

 

Refrain : Demandez France-Soir, Paris-Presse, Le Monde, Demandez le Figaro Littéraire...

 

(voix féminine très pointue) Demandez Marie-Claire"

 

Elle repense aussi au temps où elle-même vendait France-Soir sur les Champs Elysées :

 

newyorkherald.jpg

 

C'était en 1959. On peut la voir sur la photo ci-dessus avec son cousin Jihel qui l'accompagnait et qui avait garé sa Dauphine dans la contre-allée.

 

C'était une époque où la vie lui paraissait plus facile. Une fois ses journaux vendus, elle avait le temps d'aller au cinéma, d'aller voir des films avec Jean-Paul Belmondo et Jean Seberg, de s'extasier sur l'accent de cette dernière demandant aux flics qui venaient d'assassiner son amoureux : Ca veut dire quoi dégueulasse ?

 

France-Soir s'en est allé. France-Soir n'avait plus beaucoup de lecteurs depuis très longtemps. Comme on dit, France-Soir n'avait pas su s'adapter.

 

Quand on ne sait pas s'adapter, on meurt ...

 

On meurt ou on fait autre chose. Une chose qui ne demande pas d'adaptation mais c'est difficile à trouver, quasiment impossible.

 

Finalement, France-Soir a bien fait de mourir...

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
14 décembre 2011 3 14 /12 /décembre /2011 14:45

Le Sergent Cooper pensait bien étonner Mimosa en lui racontant qu'il avait mangé chez son fiancé Enjoy un très bon gâteau réalisé à base de Maïzena.

 

N'en n'ayant jamais vu dans la cuisine, il pensait qu'elle ne connaissait pas du tout ce produit.

 

Il s'est trompé !

 

Ce produit a bercé son enfance. Il a été à l'origine de bien des chicaneries dans sa famille. Pourquoi se priver d'un prétexte ? Ils sont tous bons surtout quand ils sont à la fleur de maïs...

 

En effet, une de ses tantes avait découvert ce produit et l'utilisait dans tous les plats ou presque.

 

Son historique :

 

Avant sa tante, c'est Christophe Colomb qui avait découvert l'Amérique et les indiens et par conséquent le maïs qu'il rapporta entre autres choses.

 

On retrouve la culture de cette céréale dans les années 1800 dans le sud de l'Europe et c'est en 1862 qu'apparaîtra la marque Maïzena qui se fera connaître grâce à sa fleur de maïs.

 

Dès 1924, on en trouve en France. On l'utilisera d'abord dans les biberons et ensuite comme liant pour les sauces et beaucoup dans les gâteaux et entremets.

 

Elle est très utile pour les personnes souffrant de la maladie coeliaque, intolérance au gluten car elle n'en contient pas.

 

En fait, c'est de la fécule de maîs.

 

Maintenant on est en droit de se demander comment de la fécule de maîs a pu générer de la discorde dans la famille de Mimosa...

 

C'était dans les années 1950, une de ses tantes s'en était éprise au point d'en mettre dans tous les plats, surtout dans les entremets qu'elle faisait pour faire plaisir aux enfants de la famille tout en respectant leur poids et leur santé :

 maizena.jpg

  

La plaisanterie consistait à planter une cuillère dans l'entremet dès qu'il faisait son apparition sur la table au moment du dessert et d'attendre...La cuillère ne tombait jamais !

 

Cette maïzena donnait donc une consistance très serrée, très épaisse, très "étouffe-chrétien" à tous les desserts que cuisinait amoureusement cette tante.

 

On aurait pu lui pardonner cette lubie, mais il n'en était pas question et on lui faisait remarquer à chaque repas que son entremet était immangeable.

 

Le Sergent Cooper qui est très intelligent comprit immédiatement le rôle joué par la fécule de maïs dans la vie de Mimosa et combien elle est responsable de son impérieux désir de fuite dès qu'elle entend prononcer le mot "Famille".

 

Ainsi va la vie...

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
13 décembre 2011 2 13 /12 /décembre /2011 14:59

Ce matin, le Sergent voulait absolument savoir ce qu'est l'orthorexie. Il a entendu ce mot à la radio et se demande si cette chose là est fréquente et s'il connait des personnes qui en sont atteintes.

 

Mimosa a donc dû se renseigner pour savoir exactement de quoi il retourne (très belle expression malheureusement de moins en moins utilisée...).

 

En fait, il s'agit d'un trouble récent - on comprendra vite pourquoi - qui a été décrit pour la première fois en 1971 par un Dr Steven Braman.

 

Le terme vient du grec "orthos" qui signifie : Droit, correct... et de "Oxeris" : l'appétit.

 

Ce trouble alimentaire, car c'est bien d'un trouble dont il s'agit, se caractérise par une obsession pathologique de manger sainement et aboutit par conséquent à de nombreuses restrictions alimentaires.

 

Pour l'orthorexique, l'objectif est d'être en bonne santé. Il va donc éliminer tous les aliments qui comportent des pesticides, herbicides, produits chimiques, sucre raffiné, mauvaises graisses, etc.. Ce qui signifie que très vite, soit il va se ruiner en produits biologiques, soit il va mourir de faim.

 

S'il est mort, n'en parlons plus. Le problème est réglé.

 

S'il n'est pas mort car il mange uniquement des produits biologiques, il se peut qu'il soit ruiné. S'il est ruiné, il est quasiment mort.

 

S'il a de bons revenus, il n'est ni mort, ni ruiné mais il n'est pas sauvé pour autant car il est piégé. Il ne peut plus sortir...

 

Il ne peut plus manger à la cantine le midi avec ses collègues, il ne peut plus sortir le soir au restaurant, il ne peut plus aller dîner chez des copains qui auront fait leurs courses chez le supermarché le moins cher de la ville.

 

Tout cela est terminé. Il ne sera pas mort, pas ruiné mais terriblement déprimé à force d'être seul dans son coin (c'est ce qu'on dit : la solitude mène à la dépression...).

 

La vie de l'orthorexique n'est donc pas facile et son cas est de plus en plus souvent étudié dans les consultations fréquentées par les anorexiques car il semblerait que l'un mène à l'autre.

 

On peut aussi penser que s'il arrive à échapper à l'hôpital psychiatrique, il y a de très fortes chances qu'on le retrouve dans une secte car il y a certainement derrière tout cela un désir de pureté qui peut se révéler suspect et par conséquent dangereux à long terme.

 

Le Sergent a parfaitement compris pourquoi ce phénomène est récent. Il vient du fait qu'il y a de plus en plus de cochonneries dans tout ce que l'on mange. Trop intelligent, le Sergent.

 

Ensuite, il a voulu savoir s'il est orthorexique ?

 

Bien qu'il n'ait pas un gros appétit, il semblerait qu'il ne le soit pas sinon il ne ramasserait pas tout ce qu'il trouve dans la rue.

 

Et les autres, les gens qu'il connaît ?

 

 granola-survivaure.jpg

 

Les biscuits préférés d'Aubépine prouvent qu'elle ne souffre pas de ce trouble...

 

Quant à Mimosa, tout le monde sait qu'elle ne souffre d'aucun trouble alimentaire !

 

C'était l'orthorexie, un nouveau trouble alimentaire...

Partager cet article
Repost0