Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 juillet 2011 6 09 /07 /juillet /2011 10:34

Ce matin, Mimosa a craqué. Elle a demandé au Sergent Cooper de vite faire sa malette pour partir sans oublier le bébé, le lapin rose et le pouic-pouic bien sûr.

 

Il fallait qu'ils partent. Ils ne pouvaient plus rester dans cette immobilité qui les conduisait de plus en plus à se marginaliser. Mimosa en était certaine : ils étaient sur la mauvaise pente. Il fallait réagir et très vite. Dans une heure, ils seraient dans le train.

 

Elle en avait eu la révélation en lisant le supplément "eté" de son hebdomadaire préféré, en écoutant la radio, en regardant la télévision, en voyant les affiches chez les marchands de journeaux... S'ils ne partaient pas tout de suite vers un festival, ils étaient perdus !

 

Cooper Labbé avait été d'accord avec l'argument frappant qu'ils risquaient la marginalisation. En fait, sa préoccupation principale était qu'il n'aurait rien à raconter à ses copains Gribouille parti à Avignon et Enjoy à Aix en Provence. Il serait comme un idiot, comme un péquenaud à la rentrée de septembre et il ne voulait surtout pas ça. Il désirait, lui aussi, avoir des choses à raconter, pouvoir s'extasier sur une pièce extraordinaire, un concert génial et le ballet mémorable qu'il n'oublierait jamais.

 

Il voulait pouvoir dire combien ça avait été difficile d'avoir des places pour tous ces spectacles mais qu'ils avaient réussi, Mimosa connaissant très bien le chef de cabinet de Frédéric Mitterrand. Sur un simple coup de fil, ce dernier leur avait fait délivrer tous les billets qu'ils désiraient.

 

Ils étaient maintenant prêts, fiers d'eux, contents d'être rentrés dans le rang ou du moins d'avoir tenté le coup. Ils espéraient que leur choix serait le bon. Ils pensaient aussi avoir un peu le temps de faire du tourisme dans cette contrée mondialement connue mais qu'eux ne connaissaient pas encore.

 

450px-Gare_de_Becon-les-Bruyeres_06.jpg

 

Mimosa avait lu des choses très intéressantes sur le Michelin vert pendant que le Sergent faisait sa malette et la seule vue du panneau de la gare les avaient enthousiasmés.

 

Ce soir, ils assisteraient à un spectacle dans le cadre d'un festival d'été. Ils seraient comme tout le monde, ils seraient normaux, ils seraient entassés, manquant d'air, les fesses écorchées par les sièges en pierre sans dossier, mais tellement heureux. Comment ne pas se réjouir devant un tel bonheur ?

 

Partager cet article
Repost0
8 juillet 2011 5 08 /07 /juillet /2011 14:35

Il était midi lorsque le sergent Cooper et Mimosa se présentèrent  à l'église de la rue du rendez-vous, l'Immaculée Conception, oui celle où ils avaient vu la dame du FMI...

 

Ils voulaient mettre un cierge pour le père d'Aubépine parti pour l'Orient éternel, pour son âme, mais il était midi. C'était l'heure du manger comme dirait Polenta Poichiche, l'heure de déjeuner comme dit Mimosa, l'heure de la pause méridienne comme on dit maintenant dans les bureaux et même dans les écoles.

 

Par conséquent, le petit curé était parti se restaurer et il avait fermé l'église à double tour.

 

Un peu dépités, le Sergent et Mimosa, mais vite sur une piste. 

En effet, habitués à se débrouiller tout seuls, ils trouvèrent très vite une solution.

 

Ils allaient rentrer chez eux et construire un autel avec leurs petites idées à eux. Après  concertation, ils se décidèrent pour cette  petite organisation que voici :

 

100_3840.jpg

 

Le sergent Cooper était vraiment très content d'avoir eu cette idée mais il finit quand même par avouer qu'il ne comprenait pas grand chose à la mort.

Mimosa essaya de lui expliquer, qu'un coup on est là et quelques secondes plus tard, on n'est plus là et que ça s'appelle la mort.

 

- Mais où est-on alors ?

 

- Au ciel bien sûr et surtout ce qu'il faut que tu comprennes c'est qu'on est bien tranquille et cela pour toujours, pour l'éternité.

C'est douloureux pour ceux qui restent  et qui ont du chagrin mais au bout d'un moment, ça va mieux et puis ça n'empêche pas de penser les uns aux autres et même de se parler.

 

Alors le Sergent regarda par la fenêtre et voyant un goêland passer demanda si c'était quelqu'un qui venait de mourir et qui allait au ciel...

 

Trop intelligent le Cooper ! Il va finir par passer général s'il continue ainsi...

Partager cet article
Repost0
7 juillet 2011 4 07 /07 /juillet /2011 15:03

Morts de rire le Sergent Cooper Labbé et Mimosa Goldstein ce matin en prenant leur petit déjeuner.

 

Comme d'habitude, ils écoutaient la radio et sur France Inter c'était une interview de Ségolène Royal dont le vrai prénom est d'ailleurs Marie-Ségolène ce qui n'a rien à voir avec l'histoire qui suit mais quand même...

 

Au journaliste qui lui demandait ce qui la diffère des autres candidats aux primaires socialistes, elle n'hésita pas à répondre qu'il lui faudrait une journée entière pour en faire l'énumération !..

 

Cooper dans son innocence demanda à Mimosa comment qualifier ce genre de réponse qui l'avait fait rire mais qui le laissait un peu rêveur :

 

- "Manque d'humilité" lui répondit-elle sans hésiter !

 

- Humilité, mais que veut donc dire ce mot inconnu chez les sergents et représentants de la branche secrète à laquelle j'appartiens ? 

 

- C'est un mot qui vient du latin "humus", la terre. C'est une qualité qui s'oppose à l'orgueil, l'égocentrisme, le narcissisme mais ce n'est pas une qualité innée, elle s'acquiert avec le temps, le vécu. Elle va de pair avec une certaine maturité. Tu vois ce que je veux dire ?

 

- Si je comprends bien ton explication, Ségolène serait un peu immature ?

 

555495-segolene-royal-156x133-1.jpg

 

- Bien sûr et c'est ce qui attire les gens. N'as tu jamais remarqué son air de chipie lorsqu'elle parle. Généralement, ce sont les petites filles qui sont comme ça, pas les dames.

 

- Mais peut-être qu'elle se prend pour Alice au Pays des Merveilles ?

 

- Ou, comme toi avec ton lapin rose, c'est pareil...

 

Oui, Marie-Ségolène nous a beaucoup fait rire ce matin. Elle n'est vraiment pas sérieuse mais après tout ça fait quand même du bien de rire. C'est comme le jour, pendant son voyage en Chine, où elle s'était extasiée sur la rapidité de la justice chinoise ajoutant même que la France devrait en  prendre l'exemple. Ca ne s'invente pas !

 

En tout cas, pour enrayer la petite déprime du matin, elle est PARFAITE LA MARIE SEGOLENE ! Mimosa et le Sergent Cooper en redemande. Qu'on se le dise !

 

 

 

-

Partager cet article
Repost0
6 juillet 2011 3 06 /07 /juillet /2011 11:02

Non, il ne s'agit pas de l'oeuvre d'Henry Purcell mais de l'état d'esprit du Sergent Cooper aujourd'hui...

 

En effet, il va passer une bonne partie de la journée tout seul dans la cuisine, ses mamans étant occupées au dehors.

 

Il n'en croit pas ses oreilles. Il avait pourtant bien entendu cette parole du 1er ministre François Fillon fin décembre 2010 qui avait précisement dit : "la solitude ne doit plus exister dans une France fraternelle" avant d'annoncer que la lutte contre solitude serait la grande cause nationale pour 2011.

 

Cooper savait même que la société Saint Vincent de Paul avait été nommée responsable d'un collectif de 24 associations et que chaque mois de l'année 2011 serait consacré à une forme particulière d'isolement : SDF, mères de famille (???), personnes âgées..

 

Il avait remarqué à l'époque que les chiens n'étaient pas cités mais il avait pensé à un oubli qui serait vite réparé. Il comptait sur Brigitte Bardot pour y remédier.

 

Bernique ! Tout cela n'était que du vent et il savait bien qu'il allait passer cette journée du 6 juillet 2011 tout seul dans la cuisine, comme ça :

 

Bretagnejuillet2009148.jpg

 

Comme un pauvre malheureux !

 

Espérant quand même un geste, soit de Fillon soit de St Vincent de Paul, il s'était rendu sur le site de la dite association et avait trouvé les remèdes préconisés pour la lutte contre la solitude : "Un geste, un sourire, une question"...

 

Et bien la question, c'est lui qui allait la poser et à qui de droit !

 

Il avait bien l'intention d'alerter sa députée sur le fait que cette histoire de cause nationale n'est qu'une fumisterie, la preuve étant qu' il allait rester deux fois seul la même journée : 2 heures le matin et presque 4  heures l'après-midi...

 

Mais de qui se moque-t-on avec ces histoires de grandes causes nationales ? Ca n'allait certainement pas lui donner envie de voter pour les prochaines élections. Sauf si toutefois, Enjoy décidait de se présenter. mais avec les affaires qu'il sur le dos en ce moment avec son entreprise de pothèses mammaires, c'et loin d'être  gagné... Le plus raisonnable serait qu'il monte sa propre association : Non à la solitude canine !

Partager cet article
Repost0
5 juillet 2011 2 05 /07 /juillet /2011 18:47

Mimosa qui a toujours beaucoup apprécié la comédienne Jeanne Moreau voudrait témoigner aujourd'hui d'un nouveau bonheur qu'elle vient de lui procurer !

 

En effet, il y a eu les films, les chansons, ce merveilleux album où elle chantait " J'ai la mémoire qui flanche, j'me souviens plus très bien" et aussi "Où vas tu Mathilda, où vas tu ce soir ? le long du canal, de ce pas animal..."

 

Ce merveilleux moment avec Vanessa Paradis lors d'une ouverture du festival de Cannes lorsqu'elles avaient chanté ensemble "Le tourbillon de la vie" avec une Jeanne Moreau d'une simplicité, d'une humilité magnifique...

 

Et donc aujourd'hui, dans une interview de Télérama où elle déclare avoir très vite fui le Conservatoire ainsi que le TNP de Vilar disant : "Je me suis vite rendue compte que régnaient partout les mêmes intrigues. Je suis partie..."

 

Mimosa qui avait toujours eu des doutes sur les qualités humaines de Jean Vilar ne put s'empêcher de ressentir un petit contentement, mesquin peut-être mais quand même.

 

Oui, Mimosa se méfie beaucoup de tous ces grands hommes qui ont voulu changer les choses, qui ont voulu transgresser les classes sociales, faire le bien de l'ouvrier et qui sont devenus des icônes. A ceux là, elle préfère les gens qui ont moins d'ambition.

 

Il faut dire aussi que son coeur va de préférence à celles qui se font appelées "Mademoiselle" à un âge déjà un peu avancé...

 

jeannemoreau.jpg

 

La coquetterie, ça lui plaît à Mimosa. Merci mademoiselle Moreau !

Partager cet article
Repost0
4 juillet 2011 1 04 /07 /juillet /2011 14:49

Mimosa n'en revient pas !

 

Alors qu'elle avait pris grand soin de noter sur son testament qu'elle ne voulait pas qu'une "marche blanche" soit organisée pour son décès au cas où celui-ci se révèlerait brutal, voici que Polenta Poichiche à qui elle s'en était ouverte, lui précisa qu'elle n'avait aucun souci à se faire étant donné que ce genre de marche est réservé uniquement pour les décès d'enfants...

 

Mimosa n'en croyant pas ses oreilles se précipita sur son ordinateur pour vérifier la chose.

 

Polenta semblait bien avoir raison :

 

D'après Wikipédia, la première marche a eu lieu en Belgique. Des consignes avaient été données : que chacun soit habillé en blanc et que tout le monde marche en silence afin de symboliser la neutralité, la dignité, l'espoir et l'innocence.

 

Il est ensuite noté que ces marches doivent être réservées pour des évènements dramatiques : enlèvements, viols et assassinats d'enfants.

 

Donc en effet, si Mimosa se fait estourbir au coin de sa rue, elle n'aura pas le droit à une marche blanche pour le repos de son âme. Cette dernière devra se débrouiller toute seule et c'est très bien ainsi car elles trouvent toutes les deux ces marches blanches d'un vulgaire sans nom.

 

En plus, elle aimerait bien qu'on lui explique ce que la neutralité, l'espoir et l'innocence viennent faire dans ces manifestations. Quant à la dignité, c'est une affaire personnelle qui n'a rien à voir avec la marche en groupe. C'est du moins ce qu'elle pense.

 

Mais alors, et les petits bouquets de fleurs ou les lumignons que l'on met maintenant, là où les gens sont morts, oui ces petites choses là :

 

marcheblanche2.jpg

 

Ces petites marques d'intérêt à qui sont-elles donc réservées ?

 

Et qu'y-a-t-il de prévu pour les vieilles lesbiennes déséquilibrées et névrosées qui se font buter au coin de leur rue par des bandes rivales ou renverser par des vélib prenant la rue dans le mauvais sens et qu'elles n'entendent pas arriver car plongées dans leurs pensées ? 

 

Oui, que fait-on pour elles ? Mimosa pose la question et s'engage à voter pour celle ou celui qui lui donnera la réponse.

 

2011 : elle pose la question

2012 : elle vote !

Partager cet article
Repost0
3 juillet 2011 7 03 /07 /juillet /2011 17:33

Un peu fatigués en ce dimanche après-midi, le Cooper, l'Aubépine et la Mimosa. C'est qu'ils étaient de mariage hier. Oui, ils étaient invités par Albert pour assister à ses noces avec la sud-africaine dont ils n'ont pas arrêté d'oublier le nom.

 

Il ne faudrait pas croire qu'ils sont devenus xénophobes, pas du tout, mais l'Afrique du Sud, ça ne leur dit rien, ça ne leur parle pas.

 

Par contre, le Sergent Cooper a été très fier d'être choisi comme garçon d'honneur. On peut le voir sur cette photo à la sortie de l'église Sainte Dévote :

 

ste-devote.jpg

 

Oui, c'est lui qui embrasse la mariée car Albert avait dû s'absenter quelques instants. Toujours bon garçon, Cooper n'a pas hésité à lui rendre service. En échange, Albert lui a promit de lui présenter Stéphanie qui, comme chacun le sait, s'est spécialisée dans le cirque. Cooper qui commence à connaître quelques numéros pourrait peut-être y trouver un emploi intéressant. Il doit donc la rencontrer très bientôt.

 

Ce jour là, ses mamans l'accompagneront bien sûr. Elles pensent prendre sa balle, son bébé à qui il sait si bien donner la tannée, le pouic-pouic, madame Larchevêque (la balle dure) et son tapis d'éveil. Avec ça, il devrait être capable d'impressionner une princesse.

 

Pour la signature du contrat, c'est Aubépine qui l'assistera car elle connait bien les termes juridiques et elle aime bien les sous. Mimosa semble d'accord pour un contrat avec un cirque mais ne transigera pas sur un point très important pour elle : Le Sergent Cooper ne pourra être engagé qu'au Cirque d'Hiver, station de métro "Filles du Calvaire", ligne 8 donc sans changement pour aller travailler et ça ne sera pas négociable comme disait qui vous savez...

 

Demain, tout ce petit monde va se reposer, le Sergent Cooper dans son panier, Aubépine dans son bureau et Mimosa dans la salle d'attente de la bonne docteur Cohen qui est très compréhensive et qui la laissera se reposer sur le canapé bleu certainement un bon moment, tout cela en attendant des nouvelles de la princesse.

 

Que d'émotions...

 

Partager cet article
Repost0
2 juillet 2011 6 02 /07 /juillet /2011 14:48

Vous pensez sans doute que vous ne connaissez pas cette petite ménagère... Détrompez vous, vous la connaissez très bien : C'est le Sergent Cooper qui s'est déguisé !

 

 

menagere.jpg

 

En effet, il lui a semblé très important de prendre cet aspect maternel et rassurant afin de donner quelques conseils avisés à Dominique, Stéphane et Hervé. Oui, ces trois hommes qui pour des raisons différentes n'ont pas pu suivre l'actualité française ces derniers mois :

 

Avant tout, il voudrait leur signaler que s'ils ont besoin de se déplacer d'une gare parisienne à une autre et si cela les effraie, pas de problème : Pour 22 € par personne, la SNCF peut mettre un agent à leur disposition pour les accompagner. Bien sûr, ils devront quand même payer leur ticket à la RATP puisque ce sont deux sociétés totalement indépendantes l'une de l'autre...

 

Par exemple, imaginons Hervé Ghesquière arrivant à la gare de Lyon et devant se rendre à la gare du Nord pour aller visiter sa maman dans sa maison de retraite, il peut très bien demander à être accompagné. Cela sera fait sans problème.

 

D'autres services sont également mis en place par la SNCF : Pensons à DSK voulant aller rendre visite à Martine Aubry à Lille. Il souhaite mettre sa voiture sur le train mais ça lui fait peur. Il craint de ne pas être bien comme il faut dans les rails et de tomber... Pas de problème, pour une modique somme d'argent, la SNCF peut mettre un voiturier à sa disposition.

 

N'oublions pas Stéphane Taponier qui peut avoir l'occasion de prendre le train avec des enfants. Il lui suffit de choisir une voiture Family. Là de gentils animateurs s'occuperont des petits, leur travail consistant surtout à éviter que les enfants entrent et sortent sans arrêt du compartiment provoquant ainsi des courants d'air terribles propres à enrhumer tous les autres passagers. En effet, il paraît que les enfants ne supportent plus de rester assis et passent leur temps à entrer et sortir ce qui peut être tout à fait horripilant sans parler du fait que ça peut aussi ralentir le train avec des appels d'air incessants. Ca peut-être très dangereux par rapport aux risques de collision sans parler des passagers enrhumés qui peuvent faire un procès ! La SNCF a donc eu la bonne idée d'embaucher des jeunes pour s'occuper des petits chérubins.

 

Mais la vie ne se limitant pas aux voyages par le train, le Sergent Cooper voudrait aussi leur signaler une grosse baisse de prix sur tous les légumes et fruits venant d'Espagne ainsi que sur les graines germées. Il a aussi entendu dire que le prix de la viande hâchée a bien baissé ces derniers temps.

 

Et comme toute ménagère qui se respecte, il aimerait bien terminer avec un petit potin et leur raconter que ça a chauffé très fort à l'Elysée et à Matignon pour le remplacement de la dame qui est partie au FMI. Deux ministres se sont entre-déchirés. Ca a été très loin et celui qui a perdu a dit qu'il resterait fidèle au chef de l'Etat mais qu'il ferait juste le minimum de ce qui lui est demandé. Belle mentalité !

 

Dernière chose : Il leur signale que le Dr House est revenu dans une saison inédite, NCIS dans une saison déjà programmée 3 fois et Grey's Anatomy avec les mêmes épisodes que l'hiver dernier.

 

Il aurait encore bien des choses à dire mais c'est l'heure qu'il sorte pour aller faire pipi, donc fin de l'épisode de la ménagère qui donne des conseils...

Partager cet article
Repost0
1 juillet 2011 5 01 /07 /juillet /2011 14:34

Oui, aujourd'hui Mimosa se verrait bien écrire un petit quelque chose sur le mensonge... Peut-être parce qu'elle a entendu les informations très tôt ce matin à la radio et qu'elle a ainsi apprit que la femme de chambre a menti. Oui, celle de New York, celle de la suite 2806 de l'hôtel Sofitel.

 

Par précaution, elle ne la nommera pas car cette dernière serait bien capable d'appeler un de ses copains en taule pour lui demander des conseils afin de la  faire chanter ou même de la traîner devant les tribunaux. Alors, prudence...

 

Elle n'a d'ailleurs pas vraiment envie de s'exprimer sur cette affaire qui n'est pas encore réglée. Peut-être demain, mais ce n'est pas sûr. Pourtant, ce serait bien de commencer les vacances, nous sommes le 1er juillet, par une bonne nouvelle. Mais là aussi, prudence. Mimosa sait que ses lecteurs peuvent la comprendre à demi mots et c'est très bien ainsi.

 

Elle voudrait seulement dire combien elle a été souvent atterrée par nombre de propos entendus ici et là pendant toute cette affaire, que ce soient ceux d'un certain Debré (elle peut le citer car il ne fréquente pas les mafieux en taule...), ceux de responsables d'organisations féministes ne pouvant décrire les femmes que comme des victimes, ceux de certains copains de gauche qui ne voulaient quand même pas trop se mouiller, on ne sait jamais ! Le Fabius par exemple avec une petite phrase assassine laissant penser qu'après tout, il ne connaissait pas la vérité sur l'affaire...(lui, il doit connaître des mafieux mais il est trop occupé en ce moment pour faire chanter Mimosa).

 

Certes la femme a menti sur sa vie. Sur le reste, on ne sait pas...Alors, on ne va rien dire.

 

Mais il y en a une autre qui nous ment depuis des années et celle là Mimosa a bien envie de la dénoncer :

 

500055-chantal-goya-presente-l-etrange-156x133-1.jpg

 

Oui, la Chantal Goya qui essaie de nous faire croire qu'elle est une petite fille alors qu'elle est née en 1942 ! Ce qui signifie qu'elle va sur ses 70 ans !!! Bécassine is my cousin...On veut bien mais quand même on n'est pas tout à fait dupe. Et puis d'ailleurs, son mari aussi est menteur car il n'a pas déclaré ses impôts pendant très longtemps et maintenant, il se plaint !

 

Tout ça pour dire que le mensonge est partout ! Méfions nous, méfions nous, mais réjouissons nous aussi de voir sans doute bientôt réapparaitre le sauveur de la France... Et surtout le bordel que ça va occasionner si jamais l'envie de se présenteraux élections présidentielles de 2012 le prenait... Trop rigolo, ajoute le Sergent Cooper qui sort de son panier en étirant ses petites pattes jolies...

 

 

Partager cet article
Repost0
30 juin 2011 4 30 /06 /juin /2011 16:44

Mimosa Goldstein et Cooper Labbé s'étaient montrés quelque peu incrédules lorsqu'Aubépine leur avait déclaré lors du changement de photo d'Hervé Ghesquière et de Stéphane Taponier, celle de la fin des journaux télévisés, il y a quelques semaines, qu'elle pensait leur libération proche.

 

Que savait-elle ? Comment le savait-elle ?

 

En effet, elle ne leur avait jamais dit qu'elle déjeunait de temps en temps avec Juppé, ni qu'elle rencontrait le chef de cabinet du ministre en charge de paiment de rançon. Malgré tout, elle était sûre d'elle.

 

Mais regardez donc, leur avait-elle dit, regardez cette photo. Laquelle, avaient-ils demandé ? Mais celle là :

 

ghesquieretaponier-copie-1.jpg

Oui, depuis ce jour, elle était persuadée que les Talibans eux-même craqueraient ! Qu'ils ne pourraient pas supporter de voir cette photo des jours et des jours sur les chaînes de télévisions internationales, photo trop déprimante, trop médiocre... En fait, une photo ne ressemblant à rien, même pas à de humains !

 

Elle en était certaine, ils préfèreraient nous les rendre plutôt que de les voir chaque soir. Et elle a eu raison puisque c'est ce qu'il s'est passé. Ce matin même, ils atterrissaient à Villacoublay accueillis par des centaines de gens qui allaient les presser contre leur poitrine alors qu'ils n'auraient qu'une envie : qu'on leur fiche la paix !

 

Mais après tout, ils avaient pris des risques et bien voilà, maintenant ils allaient le payer cher et ça ne faisait que commencer car dès demain soir, barbecue avec tous les amis !!!

 

Fine mouche une fois de plus l'Aubépine Puget. Félicitations de tous les amis du blog !

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de mimosagoldstein.over-blog.com
  • : un blog satirique
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens