Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 février 2014 2 18 /02 /février /2014 14:42

1600...

C'est le nombre d'enfants réunionnais déportés entre les années 60 et 84......

1960 - 1984...

Une décision d'un député de l'île de la Réunion, nommé Michel Debré...

debre.jpg

La France et particulièrement le département de la Creuse se dépeuplent ?

Pas de problème ! Michel Debré est là et il a une idée. Une excellente idée...

1600 enfants de la Réunion seront envoyés de force en métropole par le Bumidom : Bureau pour le développement des migrations des départements d'Outre-mer...

Bien sûr, il s'agit de jeunes défavorisés...

Ils ne sont pas tous orphelins mais comme ils sont défavorisés, à quoi bon demander l'avis des parents...

Qui sont eux aussi défavorisés...

Et que deviennent des enfants de parents défavorisés ? Michel Debré le sait, il a une réponse toute faite : Ils risquent de devenir des autonomistes en puissance...

Cet argument + celui du repeuplement + celui du surpeuplement = 1600 enfants déracinés...

Pour autant, il ne faut pas noircir les choses car quelques parents auraient peut-être signé...

On leur aurait dit que les enfants ne partiraient que quelques jours...

La plupart n'ont jamais revu leur île...

Certains sont devenus délinquants, d'autres se sont suicidés, la plupart ont connu de très gros problèmes...

Gros problèmes d'identité aussi car certains se sont retrouvés natifs de la Creuse sur leurs papiers d'identité...

Pourquoi pas ??? Une horreur de plus ou de moins...

Aujourd'hui, on reconnait que ce n'était pas une bonne idée...

Enfin, certains...

En effet, aujourd'hui, une députée PS de la Réunion, Ericka Bareigts, dépose une résolution mémorielle à l'Assemblée Nationale afin que l'Etat reconnaisse avoir manqué à sa responsabilité morale...

Elle sait que cela ne règlera pas les souffrances mais elle pense que cela peut peut-être aider les survivants à reconstituer leur histoire...

Le gouvernement soutient cette résolution...

Du côté de l'UMP, on parle surtout d'abstention car il fallait bien répondre à une situation d'urgence, dixit Christian Jacob...

Abstention dans le meilleur des cas, vote contre pour d'autres...

1600 enfants sacrifiés...

C'est beaucoup, non ???

Cela n'a toutefois pas empêché la Capitale de dédier une place au Debré dans le 6ème arrondissement...

Michel Debré - Commandeur de la légion d'honneur, Croix de guerre, médaille de la Résistance avec rosette, médaille de la France libre...

Rien à ajouter...

Demain sera un autre jour !

Partager cet article
Repost0

commentaires